Menu
Aide

Résilier votre assurance après un déménagement

Devis Assurance Habitation

La loi Hamon vous permet depuis 2015 de mettre fin à votre assurance habitation quand vous le souhaitez, à condition d’avoir un an d’engagement. Il existe d’autres modalités de résiliation, notamment en cas de changement de situation. Les conditions et le courrier de résiliation sont alors un peu différents. Les voici répertoriés ici.

Vous êtes le nouveau propriétaire d’un logement déjà assuré ?

L’assurance d’une habitation se transfère avec la propriété du logement. Si vous avez acheté un appartement ou avez hérité d’une maison familiale, vous récupérez automatiquement l’assurance du logement, sauf si l’ancien propriétaire l’a résilié. Vous êtes alors tenu de payer les primes d’assurance.

Si vous ne souhaitez pas conserver l’assurance de l’ancien propriétaire, vous pouvez la résilier auprès de son assureur. Envoyez pour cela un courrier recommandé à votre assureur, accompagné d’une copie de votre titre de propriété établi par le notaire. Le contrat prendra fin 30 jours après votre demande.

Vous changez de situation personnelle ?

Dans certains cas, la loi vous autorise à rompre votre contrat sans attendre la date d’échéance. En effet, certains évènements de votre vie ont un impact sur votre assurance. Si vous préférez, c’est aussi le moment de modifier votre contrat et votre tarif.

Vous devez envoyer votre résiliation dans les 3 mois suivant l’événement déclencheur. La résiliation prend effet un mois après la réception par l’assureur de votre lettre de résiliation.

Vous avez déménagé

C’est la situation la plus courante. Vous pouvez résilier votre assurance habitation si vous changez de domicile, que vous soyez locataire ou propriétaire, et que vous habitiez ou non dans le logement assuré.

VOTRE COURRIER DE RÉSILIATION

Joignez à votre demande un justificatif : une copie de votre nouveau contrat de bail ou une quittance de loyer, ou une facture d’électricité, de gaz ou de téléphone pour votre nouveau logement. Il est aussi possible d’envoyer une copie de l’état de lieux de sortie de votre précédente habitation.

Vous avez changé de situation ou de régime matrimonial

La résiliation est possible si :

  • vous vous mariez ou vous pacsez ;
  • vous divorcez ou vous séparez ;
  • votre conjoint décède ;
  • vous adoptez un contrat de mariage ou modifiez celui que vous avez déjà.

Vous devez alors fournir à l’assureur une copie de l’acte de naissance, de mariage ou de décés, ou une copie du PACS. Si vous vous séparez, vous pouvez joindre un bail d’habitation pour un nouveau logement ou une quittance de loyer, ou encore un relevé bancaire.

Vous avez changé de profession

La loi vous autorise à résilier votre assurance habitation si vous changez d’emploi. Joignez alors une copie de votre nouveau contrat de travail à votre courrier.

Attention, il n’y a pas de résiliation anticipée possible pour la perte d’un emploi, une situation de chômage ou un passage au RSA.

Vous êtes parti à la retraite

Vous pouvez résilier si vous partez à la retraite ou cessez définitivement votre activité professionnelle. Obtenez une attestation de votre caisse de retraite pour prouver à l’assureur votre changement de situation.

Votre contrat est modifié par l’assureur ?

Votre contrat peut prévoir d’autres cas de résiliation. Pour connaître les délais et les conditions précises, consultez vos conditions générales. Voici 2 clauses les plus fréquentes.

Le prix a augmenté

Dans certains contrats; l’augmentation des tarifs est une cause de résiliation. Pour justifier une résiliation, l’augmentation doit généralement dépasser un seuil minimal. Attention, il s’agit bien d’une hausse des tarifs de base de l’assureur, et non du résultat d’une taxe légale ou réglementaire.

Un de vos contrats a été résilié

Votre assureur peut résilier une de vos assurances à la suite d’un ou plusieurs sinistres particulièrement coûteux. C’est notamment le cas des assurances auto. Si votre contrat le prévoit, vous pouvez alors demander la résiliation des autres contrats que vous avez souscrit chez cet assureur.

Vous devez envoyer votre courrier dans un délai d’un mois. Le contrat prend fin un mois après votre demande, et l’assureur est tenu de rembourser l’éventuel trop-perçu.

Comment rédiger et envoyer la lettre de résiliation

Pour mettre fin au contrat, (hors motif loi Hamon), vous devez envoyer à votre assureur une lettre de résiliation par courrier recommandé. L’accusé de réception n’est pas imposé par la loi, mais fortement recommandé : il pourra servir de preuve en cas de litige.

Vous pouvez l’adresser à votre agence, si vous en avez une : la demande sera traitée dans de meilleurs délais. A défaut, visez le siège social de l’assureur ou son service résiliation.

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >