Menu
Aide

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Faire un devis gratuit

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Que couvrent les garanties pour dommage électrique ?

Une assurance multirisque habitation couvre au minimum les dégâts électriques au bâtiment. C’est à dire ce qui concerne les dispositifs intégrés à votre habitation, comme le chauffage, VMC, etc. Parfois, si l’option est souscrite, cette garantie peut s’étendre à tout ce qui est branché sur les prises de la maison.

Les dégradations liées à une variation de tension anormale sont concernées. Typiquement, une détérioration de vos appareils due à la foudre sera couverte.

La garantie est généralement exclue lorsque le dommage découle d’un défaut ou d’un problème interne de l’appareil.

 

Faire jouer l’assurance dommage électrique : les démarches 

  • Assurez-vous de l’origine du dysfonctionnement.
  • Faites votre déclaration à l’assureur dans les 5 jours ouvrés. Consultez la marche à suivre pour déclarer votre sinistre.
  • N’engagez aucune démarche sans l’accord préalable de votre assurance.
  • Si les détériorations sont consécutives à une coupure d’alimentation, une déclaration doit être faite par votre fournisseur.
  • Votre assureur détaille avec vous les pertes subies par votre matériel et vos équipements.
    Plusieurs cas sont possibles : soit il vous oriente vers un artisan partenaire pour réparer vos installations. L’artisan doit remplir la déclaration « Dommages risques électriques » et la signer conjointement avec vous. L’assureur peut aussi mettre en place une expertise ou faire rapatrier votre électroménager pour évaluer les réparations.
  • Fournir à votre assureur ou à l’expert les justificatifs d’achat de ce qui est endommagé (factures, garanties…) et éventuellement d’autres pièces qui vous seront demandées.

L’indemnisation par l’assurance dommage électrique en cas de vétusté

Un quart des logements français ont une installation vétuste voire dangereuse

 

Comment savoir si mon installation électrique est aux normes ?

Seul un électricien peut vous le dire avec certitude, mais certaines règles de base sont invariables :

  • Si le logement a plus de 20 ans et qu’aucune rénovation n’a été entreprise, il est considéré comme n’étant pas aux normes
  • L’habitation doit comporter un appareil général de commande et de protection – un interrupteur général – accessible aisément
  • Il doit abriter un disjoncteur différentiel de sensibilité approprié aux conditions de mise à la terre
  • Et il doit posséder un dispositif de protection contre les surintensités

 

Mon installation électrique est vétuste. Suis-je couvert ?

L’intégralité du coût peut ne pas être pris en compte, si l’expert constate que votre installation électrique n’est pas aux normes. Renseignez-vous auprès de votre assureur. Pour vous prémunir, adoptez quelques réflexes :

  • Faire poser un dispositif différentiel
  • Remplacer les équipements endommagés dans votre habitation
  • Brancher le nombre d’appareils adéquat pour ne pas surcharger votre installation
  • Privilégier les blocs rallonge avec des prises à éclipse

Débrancher les appareils en cas d‘orage ou de tempête

Sur le même thème
Dans l'actualité

Pas d'actualités trouvées