Menu
Aide

Les garanties de l’assurance habitation

Devis Assurance Habitation

Un contrat en assurance habitation vous permet de protéger votre bien immobilier et ses occupants. Cette assurance est constituée de garanties obligatoires et optionnelles. On vous aide à faire le point pour déterminer lesquelles sont indispensables.

 

Quelles sont les différents types de garanties ?

Une assurance habitation est composée d’une garantie obligatoire appelée « Responsabilité civile vie privée », de garanties de base et optionnelles à choisir en fonction de vos besoins et du type de logement à assurer.

Garantie responsabilité civile vie privée

Cette garantie est la seule obligatoire. Elle permet de protéger autrui d’un dommage causé par votre faute. En effet, la souscription de cette couverture implique que votre assureur prendra en charge les frais liés à des dommages corporels, matériels ou immatériels causés par votre faute, vos proches, vos employés de maison (femme de ménage, jardinier…), vos animaux ou les objets présents dans le logement.

Attention : il existe des exclusions de garanties à connaître. En effet, dans les cas suivants, vous ne pourrez pas faire jouer cette garantie.

  • dommages causés de manière intentionnelle ;
  • dommages liés à la pratique d’une activité professionnelle ;
  • dommages causés à vous-même ou à vos proches ;
  • dommages causés par un chien considéré comme dangereux ;
  • dommages causés par un véhicule à moteur.

 

Les garanties de base de votre assurance habitation

Ces garanties figurent dans chaque contrat d’assurance habitation. Elles permettent de protéger l’appartement ou la maison.

 DÉGÂT DES EAUX

Comme son nom l’indique, cette garantie vous couvre en cas de dommages causés par de l’eau :

  • Fuites, ruptures ou débordements de conduites d’eau ;
  • Fuites, ruptures ou débordement d’appareils à effet d’eau et de chauffage (baignoire, douche, lave-vaisselle, lave-linge…) ;
  • Engorgement et débordement des gouttières et cheneaux ;
  • Infiltration d’eau ou de grêle à-travers la toiture.

 

Notre conseil : lisez bien les conditions particulières de votre contrat car certains assureurs listent parfois les conditions nécessaires pour faire jouer cette garantie. Si vous ne les respectez pas, ils sont en droit de diminuer voire refuser de prendre en charge tout ou partie des frais liés au sinistre.

 

 GARANTIE INCENDIE

Le risque lié à un incendie ou une explosion doit être couvert par l’assurance habitation. Cette garantie couvre les dégâts liés à :

  • une explosion ;
  • la foudre et les émissions de fumées ;
  • l’intervention des pompiers.

Attention : comme pour la garantie incendie, lisez bien votre contrat ! Pour faire jouer l’assurance, vous devrez avoir respecté les conditions particulières imposées par votre compagnie d’assurance ou la législation. Pour que votre assureur prenne en charge les frais liés à un incendie, vous devrez obligatoirement avoir installé des détecteurs de fumée en nombre suffisant dans le logement.

 

 GARANTIE BRIS DE GLACE

Elle couvre la casse ou les fissures sur un miroir, des fenêtres, des vitres et des baies vitrées, des velux, des portes en verre, des parois de balcons ou de terrasses, du mobilier en verre, et les plaques vitrocéramiques.

Attention : souvent la vaisselle, les bibelots, les ampoules et les luminaires ne sont pas couverts par cette garantie. À vérifier dans votre contrat d’assurance !

 GARANTIE VOL

Si jamais vous êtes cambriolé et que vous pouvez apporter la preuve qu’il y a bien eu effraction, vous pouvez demander une prise en charge. Grâce à cela, vous serez remboursé pour les objets volés mais aussi pour ceux détruits ou abîmés durant le cambriolage. Vous pourrez également demander à être remboursé si jamais votre système d’alarme a été détruit ou en cas de fracture des portes et des fenêtres.

 GARANTIE CATASTROPHE NATURELLE

Grâce à elle, vous êtes couvert si votre habitation est touchée par une catastrophe naturelle. Sont considérées comme catastrophe naturelle, les événements suivants :

  • inondation;
  • coulées de boue ;
  • sécheresse ;
  • avalanche ;
  • tremblement de terre ;
  • actions des vagues ;
  • glissement et affaissement de terrain.

Assurance habitation : quelles sont les garanties optionnelles ?

Elles permettent d’assurer les biens qui ne sont pas couverts par les garanties de base mais qui pourraient engendrer des frais importants en cas de sinistre : piscine, abri ou mobilier de jardin.

Elles permettent aussi de couvrir les animaux de compagnies considérés comme dangereux (chien de catégorie 1 & 2) ou les animaux exotiques (serpents, araignées…).

Enfin, à condition que vous n’ayez pas déjà souscrit une assurance auprès du fabricant, vous pouvez aussi assurer vos appareils électroménager contre les pannes ou une casse accidentelle.

N’hésitez pas à faire une simulation en ligne pour en savoir plus ou appelez un des nos conseillers au 02 30 06 00 60. Ils pourront vous aider à sélectionner une assurance habitation sur-mesure.

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Nids de guêpes : mon assurance habitation me couvre-t-elle ?

Les beaux jours arrivent, le thermostat grimpe doucement mais sûrement et les arbres bourgeonnent. Seule ombre au tableau, le printemps rime aussi avec le retour de certains nuisibles, comme les guêpes et frelons asiatiques. La situation peut vite devenir dangereuse, particulièrement si des personnes vulnérables vivent dans votre logement. Il vaut donc parfois mieux détruire leur nid pour éviter tous risques de piqûres et réactions allergiques. 

Assurance colocation : comment être bien assuré ?

Pour cause de loyers élevés ou envie de vivre une vie à la Friends, de plus en plus de monde opte pour la colocation. Une vie en communauté qui a ses inconvénients comme ses avantages. Côté assurance habitation , quelles précautions s’imposent pour être bien indemnisé en cas de sinistre ?

Se protéger face à un orage

L’orage peut causer de nombreux dégâts : de votre équipement électrique endommagé à la toiture abîmée, ce phénomène météorologique peut vous coûter très cher. Comment vous couvrir face à ce risque ? Quelles sont les étapes à suivre pour se faire indemniser ? On vous explique.

Quelle assurance pour un étudiant ?

Être étudiant implique de nombreux changements dans la vie. Pour vivre sereinement votre indépendance, il va falloir passer par plusieurs étapes : premiers appartements, jobs, stages ou encore voitures… Pour vous faciliter les choses, nous vous proposons une offre rentrée concernant l’assurance habitation, auto et santé.

Comment assurer une copropriété ?

Vous êtes propriétaire dans une copropriété ? Saviez-vous que depuis la loi Alur du 24 mars 2014, l’immeuble doit être assuré au moins en ce qui concerne la responsabilité civile ? Chaque copropriétaire a aussi l’obligation de souscrire une responsabilité civile, qu’il soit propriétaire occupant ou non. On vous en dit plus sur les formules les plus intéressantes pour vous protéger au mieux sans vous ruiner.

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >