Menu
Aide

Les garanties de l’assurance habitation

Devis Assurance Habitation
Sommaire

Un contrat d’assurance habitation protège votre bien immobilier ainsi que ses occupants. Cette assurance est constituée de garanties obligatoires et optionnelles qui permettent d’élargir plus ou moins sa couverture. On fait le point pour vous aider à déterminer lesquelles sont indispensables.

 

Quelles sont les différents types de garanties ?

Une assurance multirisque habitation (MRH) est composée de garanties élémentaires obligatoires pour avoir une bonne protection de base. Pour une meilleure couverture et assurer des besoins particuliers, il est possible de souscrire des garanties optionnelles. Selon son profil, cette assurance peut être obligatoire.

Les garanties obligatoires

Garantie responsabilité civile vie privée

La garantie responsabilité civile est la seule obligatoire. Elle vous protège contre les dégâts et dommages que vous pourriez causer accidentellement à autrui. En effet, la souscription de cette couverture implique que votre assureur couvre les frais liés à des dommages corporels, matériels ou immatériels causés par vous ou des personnes sous votre responsabilité : vos enfants, vos employés domestique (femme de ménage, jardinier…), vos animaux ou le mobilier de votre logement.

Attention : il existe des exclusions de garanties à connaître. En effet, dans les dommages suivants, vous ne pourrez pas faire jouer cette garantie :

  • Ceux dont l’origine est intentionnelle ;
  • Ceux liés à la pratique d’une activité professionnelle ;
  • Ceux causés à vous-même ou à vos proches ;
  • Ceux provoqués par un chien considéré comme dangereux ;
  • Ceux causés par un véhicule à moteur.

 

La garantie dégât des eaux

Comme son nom l’indique, cette garantie vous couvre en cas de dommages causés par de l’eau. Cela inclut les dégâts causés par l’eau dans votre habitation mais aussi les dégradations constatées chez vos voisins dont vous seriez à l’origine. Sont couverts les :

  • Fuites, ruptures ou débordements de conduites d’eau ;
  • Fuites, ruptures ou débordement d’appareils à effet d’eau et de chauffage (baignoire, sanitaires, lave-vaisselle, lave-linge…) ;
  • Engorgements et débordements des gouttières et cheneaux ;
  • Infiltration d’eau ou de grêle à-travers la toiture ;
  • Les dégâts dus au gel du matériel placés en extérieur.

À noter que cette garantie ne permet pas le remboursement du remplacement d’une tuyauterie, sauf en cas de dégâts dus au gel. De plus, les frais de surconsommation d’eau suite à une fuite ne sont pas pris en charge, de même que le coût des recherches de la fuite. Notre conseil : lisez bien les conditions particulières de votre contrat. En effet, certains assureurs listent parfois les conditions nécessaires pour faire jouer cette garantie. Si vous ne les respectez pas, ils sont en droit de diminuer voire refuser de prendre en charge tout ou partie des frais liés au sinistre.

 

La garantie incendie

La garantie incendie permet à l’assuré d’être couvert contre les dégâts et les dommages causés par le feu et la fumée. Leur origine peut être un embrasement, une combustion, et une conflagration, autrement dit, la foudre. La garantie couvre aussi les dégâts occasionnés par les pompiers au cours de leur intervention.

Les explosions sont aussi couvertes par cette garantie.

Pour une prise en charge par l’assureur, l’incendie doit être d’origine accidentelle ou criminelle. En revanche, s’il est démontré que c’est l’assuré lui-même qui a causé cet incendie, l’assurance n’interviendra pas. En outre, s’il est prouvé que le départ de feu est du à un défaut d’entretien de la part de l’assuré, la compagnie d’assurance peut décider de revoir à la baisse son niveau d’indemnisation.

À noter: l’installation des détecteurs de fumée est obligatoire dans le logement depuis la loi Alur en 2015. Cependant, en cas d’incendie, si vous n’en êtes pas équipé, l’assurance ne peut pas décider de refuser de vous indemniser ou de minorer son montant.

 

La garantie bris de glace

Elle couvre la casse ou les fissures sur un miroir, des fenêtres, des vitres et des baies vitrées, des velux, des portes en verre, des parois de balcons ou de terrasses, du mobilier en verre, et les plaques vitrocéramiques.

Attention : souvent la vaisselle, les bibelots, les ampoules et les luminaires ne sont pas couverts par cette garantie. À vérifier dans votre contrat d’assurance !

 

La garantie vol

Si jamais vous êtes cambriolé et que vous pouvez apporter la preuve qu’il y a bien eu effraction, vous pouvez demander une prise en charge. Grâce à cela, vous serez remboursé pour les objets volés mais aussi pour ceux détruits ou abîmés durant le cambriolage. Vous pourrez également demander à être remboursé si jamais votre système d’alarme a été détruit ou en cas de fracture des portes et des fenêtres.

 

La garantie catastrophe naturelle

Grâce à elle, vous êtes couvert si votre habitation est touchée par une catastrophe naturelle. Sont considérées comme catastrophe naturelle, les événements suivants :

  • inondation;
  • coulées de boue ;
  • sécheresse ;
  • avalanche ;
  • tremblement de terre ;
  • actions des vagues ;
  • glissement et affaissement de terrain.

Les garanties optionnelles de l’assurance habitation

Elles permettent d’assurer les biens qui ne sont pas couverts par les garanties de base mais qui pourraient engendrer des frais importants en cas de sinistre : piscine, abri ou mobilier de jardin. Certaines garanties optionnelles couvrent les animaux de compagnie considérés comme dangereux (chien de catégorie 1 & 2) ou les animaux exotiques (serpents, araignées…).

Enfin, à condition que vous n’ayez pas déjà souscrit une assurance auprès du fabricant, vous pouvez aussi assurer vos appareils électroménager contre les pannes ou une casse accidentelle.

On y voir plus clair, le mieux reste de réaliser un comparatif en ligne afin d’avoir un rapide aperçu des tarifs pratiqués selon le niveau de couverture.

Sur le même thème
Dans l'actualité

Pas d'actualités trouvées