Se protéger face à un orage

L’orage peut causer de nombreux dégâts : de votre équipement électrique endommagé à la toiture abîmée, ce phénomène météorologique peut vous coûter très cher. Comment vous couvrir face à ce risque ? Quelles sont les étapes à suivre pour se faire indemniser ? On vous explique.  

éclairs au dessus de l'océan

Quelle assurance me couvre en cas d’orage ?

Un orage est difficile à classer dans la prise en charge de votre assurance habitation.

Le contrat “basique” d’assurance multirisque habitation ne prend pas en charge les dégâts causés par un orage. Vous êtes couverts si et seulement si vous avez souscrit une option supplémentaire. 

L’option la plus courante dans les contrats multirisques habitations est « dommages électriques ». Elle rentre en compte lors d’impacts indirects de la foudre ou une sous-tension dans vos installations électriques.

Pour ce qui est de la couverture, elle prend en charge les dégâts causés par une surtension. Toute autre cause (panne,casse,défaut de fabrication de l’appareil…) n’entre pas dans le champ de la garantie.

Dans votre réflexion de souscrire des options pour cette situation, n’oubliez pas de vérifier :

  • les limites dans lesquelles elle s’applique ;
  • le plafond de l’indemnisation proposée ;
  • l’existence d’une franchise ;
  • la prise en charge des dégâts : uniquement les impacts directs de la foudre ou également les conséquences indirectes ;
  • la couverture de vos dépendances (garage, abri de jardin…).

Quelles sont les étapes suite à des dégâts après un orage ?

Vous constatez des dégâts suite au passage du dernier orage ? 

Avant de contacter votre assureur, voici les étapes à suivre pour bien préparer votre dossier et gagner du temps dans le traitement de votre indemnisation.

1ère étape : Évaluer les dégâts subis :

Notez tout dommage ou dysfonctionnement que vous pouvez constater sur vos biens, mobiliers ou immobiliers, ainsi que sur vos appareils électriques.

Nul besoin de contacter un expert pour constater les dégâts. Dans le cas où elle l’estime nécessaire, votre compagnie d’assurance le contactera et en assumera le coût.  

2ème étape : Garder des preuves :

Prenez en photo tous les dommages relevés pour étayer votre déposition auprès de votre assureur. Vous aurez alors des preuves tangibles pour votre cas. Il est important de ne rien réparer par vous-même. Si votre assureur ne peut pas constater le sinistre, il ne vous indemnisera pas.

3ème étape : Estimer le montant du sinistre :

Cette étape est plus compliquée, il s’agit d’évaluer la gravité des dommages subis. Soyez attentif, en cas d’inondation, glissement de terrain ou incendie, cet incident peut être déclaré en tant que catastrophe naturelle. Dans ce cas, les indemnisations seraient plus importantes et plus rapides.

Femme tapant sur son ordinateur avec sur le côté Faites des économies et un bouton rouge faire un devis

Comment bien être indemnisé ?

Une fois les étapes réalisées, il est temps de prendre contact avec votre assureur. Pour cela, vous avez cinq jours ouvrés. Passé ce délai, votre dossier ne sera plus pris en compte.  Il est donc préférable d’agir le plus vite possible, et fournir d’emblée tous les documents permettant de constituer votre dossier.

C’est à cette occasion que votre assureur vous précisera de quelles garanties relèvent les dommages dont vous êtes victime.

Également, vous serez tenus au courant du niveau d’indemnisation auquel vous pouvez prétendre.

N’oubliez pas d’en profiter pour vous renseigner sur la procédure de demande d’indemnisation.

Ensuite, il est recommandé de prendre quelques mesures souvent exigées par votre assureur pour éviter une aggravation des dégâts causés par l’orage. Par exemple, on peut vous demander de mettre temporairement une bâche sur votre toiture arrachée. Cela pour éviter que l’intérieur de votre maison ne soit davantage abîmé. 

Enfin, envoyez au plus vite les éléments du dossier que vous avez constitués. Preuves de l’orage, factures, photos de vos meubles et appareils ménagers … toute pièce relative à votre sinistre et à vos biens. Et comme on dit, il en vaut mieux trop que pas assez.

Comment se préparer face à l’arrivée d’un orage  ?

Il existe quelques précautions à suivre quant à l’arrivée d’un orage :

  • Enlevez les arbres et les branches mortes ou pourries qui pourraient tomber et causer des blessures ou des dommages pendant un orage violent.
  • Rappelez-vous la règle de sécurité 30/30 concernant la foudre : allez à l’intérieur si, après avoir vu la foudre, vous ne pouvez pas compter jusqu’à 30, restez à l’intérieur pendant 30 minutes.
  • Sécurisez les objets extérieurs qui pourraient être emportés par le vent ou causer des dommages.
  • Fermez les fenêtres et sécurisez les portes extérieures. Si vous n’avez pas de volets, fermez les stores, les rideaux ou les stores de fenêtre.
  • Évitez de prendre une douche ou un bain. La plomberie et les appareils sanitaires peuvent conduire l’électricité.
  • Utilisez un téléphone à fil uniquement en cas d’urgence. Les téléphones sans fil et les téléphones portables sont sûrs.
  • Débranchez les appareils et les autres articles électriques tels que les ordinateurs et éteignez les climatiseurs. Les surtensions dues à la foudre peuvent avoir de graves conséquences.

Comparez pour économiser !

Scroll Up