Offre flash : Un mois offert sur l'assurance santé de votre animal. Plus d'infos auprès de votre conseiller

Menu
Recherche
Aide

Prévention contre le gel : les gestes à adopter

Le gel représente toujours un risque pour votre habitation et ses canalisations. Assurez-vous d’être couvert dans ces situations.

Devis assurance habitation

L’hiver entraîne parfois avec lui froid, neige et gel. Si en photo cela peut avoir un côté féerique, la réalité est tout autre, notamment avec les dégâts occasionnés par le gel. Comment les éviter ? Quelle couverture par l’assurance ? Suivez le guide !

En hiver, les périodes de grand froid peuvent s’accompagner de gel si les températures restent inférieures à zéro degré plusieurs jours d’affilés. En ville comme en campagne, le gel peut être à l’origine de sérieux dégâts qui ne sont pas toujours pris en charge par votre assurance. La meilleure façon de les éviter, c’est d’anticiper.

Les gestes à adopter pour la prévention du gel

Protéger les équipements extérieurs

Dès lors qu’une vague de froid est annoncée par les services météorologiques, prenez des mesures pour protéger vos équipements extérieurs.

Dans la mesure du possible, stationnez votre véhicule dans un garage ou sous un abri couvert. Vous éviterez ainsi les potentiels dégâts liés au gel et notamment au dégivrage de votre pare-brise. Si cela n’est pas possible, couvrez votre voiture d’une bâche ou installez un carton sur votre pare-brise et devant la calandre pour préserver votre batterie du froid.

 

Protégez votre compteur et les canalisations extérieures avec des matériaux isolants comme la mousse polyéthylène et la laine de verre. Prévoyez des coffrages isolants pour les robinets extérieurs. Dans tous les cas, choisissez des matériaux qui ne retiennent pas l’humidité.

En cas d’absence prolongée en hiver (supérieure à 48h), les réservoirs d’eau et autres installations doivent être vidangés.

La vidange des réservoirs se fait en 4 étapes :

    • Fermez le robinet situé entre votre compteur et la canalisation publique ;
    • Ouvrez tous les robinets de votre habitation afin que l’eau présente dans les tuyaux s’écoule ;
    • Ouvrez ensuite le robinet de purge ;
    • Fermez tous les robinets quand la vidange est terminée.

 

Enfin, protégez vos plants en ajoutant de la paille et des feuilles mortes à leur pied. Vous pouvez aussi couvrir leurs branches d’un voile d’hivernage.

 

Préserver les installations intérieures

Isolez les canalisations se trouvant dans des pièces non-chauffées comme les combles ou la cave. Vidangez vos conduits et chauffages et protégez-les avec un liquide anti-gel.

Si vous prévoyez une absence prolongée en période hivernale (au moins 48 heures), nous vous recommandons de couper le compteur d’eau et de positionner le chauffage en mode hors gel au lieu de le couper.

 

Quelle couverture par l’assurance habitation ?

Les dommages causés par le gel ne sont pas systématiquement couverts par le contrat multirisque habitation. Cela dépend des garanties souscrites. 

C’est la garantie dégât des eaux qui couvre ce type de dégâts. Celle-ci est facultative, et la couverture des dégâts spécifiquement causés par le gel est parfois optionnelle. Cela dépend des contrats. C’est pourquoi nous vous conseillons toujours de vous référer à ses conditions générales afin de l’adapter si besoin.

Généralement, les assurances indemnisent les dommages causés par l’eau ou la glace :

  • Aux biens assurés ;
  • Aux voisins, via votre responsabilité civile en cas de dégât des eaux.

Les frais de réparation ou de remplacement de vos équipements comme votre chaudière ou chauffages ne sont pas systématiquement pris en charge par l’assurance. Il en est de même pour la recherche de fuite. Cela dépend là encore de votre contrat et de ses exclusions de garantie.

 

Vous pouvez aussi apprendre à la lecture des conditions générales que la prise en charge de vos dégâts est conditionnée à la mise en place de mesures en amont pour les éviter au maximum. Il s’agit pour l’essentiel de la protection et de la vidange de vos canalisations. Sans ces mesures, votre compagnie d’assurance peut décider de la non-prise en charge de vos dommages ou de l’application d’abattement de 30 à 50% sur votre indemnisation.

À noter qu’il existe des règles spécifiques aux logements inoccupés tels que les résidences secondaires.

 

En cas de sinistre, agissez vite ! Vous disposez de 5 jours ouvrés après avoir pris connaissance du sinistre pour faire votre déclaration à votre assureur. Transmettez des photos des dégâts et une estimation de vos pertes.

 

Votre protection avec AcommeAssure

Nous proposons le contrat TcommeToit en partenariat avec Suravenir. Celui-ci couvre :

  • Les frais de recherche et de réparation de fuite sont garantis, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur (compteur d’eau)
  • Les frais de réparation des conduites intérieures et installations hydrauliques détériorées par le gel sont pris en charge par l’assureur
  • La garantie « Surconsommation d’eau » couvre la surconsommation d’eau liée à une fuite dans la limite de 400 € en formule Confort. En formule Exclusive, cette limite est portée à 600 €.