Menu
Recherche
Aide

Comment réagir en cas de fortes chutes de neige ?

Faire un devis

Bien qu’elles tendent à se raréfier, de fortes chutes de neige peuvent impacter votre quotidien durant les mois d’hiver. En plus de perturber les déplacements routiers, elles peuvent détériorer votre habitation et ses équipements si vous ne prenez pas de mesures préventives. Voici nos conseils.

La préparation de votre habitation avant les chutes de neige

Les services météorologiques annoncent de fortes chutes de neige. Celles-ci sont généralement accompagnées de froid et de gel. Vous avez tout intérêt à vous y préparer afin de réduire au maximum les risques encourus lors de ce type d’événements climatiques.

La première mesure est de faire des provisions de sorte à anticiper une éventuelle situation de confinement mais aussi à limiter vos déplacements car que ça soit en voiture ou à pied, le risque d’accident est plus accru. Ainsi, achetez en avance tout ce dont vous aurez besoin dans les prochains jours : nourriture, eau et médicaments.

 

La deuxième est de dégager les voies d’écoulement de l’eau pour que la neige puisse s’évacuer facilement au redoux.

 

Ensuite, vérifiez et préparez les différents équipements de déneigement qui vous aideront à dégager les accès à votre logement. Parmi les outils indispensables, vous pouvez noter :

  • La pioche à glace ;
  • Le chasse-neige ;
  • L’épandeur à sel ;
  • La pelle à neige ;
  • Le râteau de toit.

 

Enfin, n’oubliez pas de renforcer la protection de votre maison. La première étape est d’optimiser au maximum son isolation pour maintenir la chaleur intérieure. Pour cela, calfeutrez les ouvertures : fenêtres et portes.

Pensez à protéger vos canalisations qui risquent d’être endommagées par des températures très basses. C’est le cas notamment des canalisations extérieures et celles situées dans les pièces non-chauffées de votre logement : cave et combles. Attention, des canalisations abîmées risquent d’engendrer un dégât des eaux. Si la fuite ou la rupture de canalisation a lieu en extérieur, il y a peu de chance pour que votre assurance habitation la prenne en charge. Si c’est en intérieur, votre assurance multirisque habitation (MRH) peut réduire le niveau de prise en charge si vous n’avez pas pris les mesures pour éviter le sinistre.

 

Et ces mesures, quelles sont-elles ?! Premièrement, isoler vos canalisations avec de la laine de verre par exemple. Deuxièmement, purger vos radiateurs et canalisations. Troisièmement, recourir à un liquide antigel pour vos canalisations.

 

La gestion des accumulations de neige

Lorsque la neige s’entasse dans un endroit spécifique, vous mettez en œuvre des dispositifs de déneigement efficaces. Des pelles, des souffleuses à neige, ou encore des épandeurs de sel peuvent être nécessaires. Il faut savoir que l’outil à utiliser dépend du volume de neige à débarrasser.

L’accumulation de neige sur votre toit doit recueillir toute votre attention car passé une certaine charge, la neige peut provoquer des dommages sur votre toiture, notamment son effondrement. C’est pourquoi, vous devez la déneiger régulièrement avec un râteau de toit muni d’un manche télescopique.

 

Garantir sa sécurité sur la route

Afin d’éviter de s’exposer inutilement aux dangers, il est indispensable de limiter les déplacements non essentiels. Néanmoins, si vous n’avez pas d’autre choix que de prendre le volant, attardons-nous sur la sécurité routière en cas de chutes de neige.

Dans ce cadre, la préparation du véhicule est essentielle. Lorsque vous allez utiliser votre voiture pendant la période hivernale, certains équipements sont capitaux, voire même obligatoires selon le département dans lequel vous vivez. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi Montagne II, 34 départements imposent un équipement hivernal pour circuler en voiture. Il s’agit :

  • Des chaînes à neige ;
  • Des pneus hiver.

 

Pour plus de confort et de sécurité vous pouvez ajouter les éléments suivants :

  • Du liquide lave-glace antigel ;
  • Des câbles de démarrage ;
  • Des bougies chauffantes ;
  • Des tapis antidérapants.

 

En ce qui concerne la conduite sur des routes enneigées et/ou verglacées, nous vous recommandons de réduire votre vitesse, d’anticiper les freinages, d’augmenter la distance de sécurité avec les autres véhicules et d’éviter les mouvements brusques.

Dans le cas où les routes seraient impraticables, nous vous conseillons d’élaborer un plan de déplacement spécifique. Pour ce faire, identifiez des itinéraires alternatifs et restez informé des conditions routières.

Une fois de retour à votre domicile, dans la mesure du possible, stationnez votre véhicule dans un endroit protégé ou placez un carton sur le pare-brise pour éviter qu’il gèle.

 

Les précautions spécifiques pour assurer la santé et la sécurité

Afin de prévenir les maladies issues des conditions hivernales, vous devez connaître les précautions pour préserver votre santé pendant les fortes chutes de neige.

Tout d’abord, protégez-vous contre l’hypothermie. Cela implique le port de vêtements chauds et l’ajout de couvertures supplémentaires. Quand vous vous déplacez à pied, prenez garde aux chaussées glissantes. En plus de mettre des chaussures antidérapantes, vous pouvez utiliser du sel ou du sable pour rendre les surfaces moins glissantes.

Attention aux accidents domestiques relatifs à l’utilisation d’appareils de chauffage ! Pour vous en prémunir, nous vous conseillons :

  • D’assurer un entretien régulier des systèmes de chauffage ;
  • D’éviter l’utilisation d’appareils non sécurisés à l’intérieur ;
  • De respecter toutes les consignes de sécurité électrique.

 

En bref, pour atténuer les impacts négatifs des fortes chutes de neige, la préparation est l’élément clé. Face à ces conditions particulières, il est impératif de s’attarder sur le stockage de provisions et la sécurisation de votre logement. Adoptez un comportement responsable et évitez de circuler sous cette météo. Dans tous les cas, il faut toujours être vigilant pendant la saison hivernale et rester informer régulièrement sur les changements météorologiques.