Menu
Aide

Que faire en cas d'incendie dans votre logement?

Devis Assurance Habitation

Feu, explosions ou implosions de toute nature, chute directe de la foudre… La garantie incendie est une garantie de base d’un contrat d’assurance habitation pour vous faire indemniser.

  • En France, 1 incendie domestique a lieu toutes les 2 minutes.
  • 7 feux domestiques sur 10 se déclarent la nuit.
  • 75 % des victimes d’incendies sont décédées dans des logements non-équipés de détecteurs de fumée.
  • Les 4 principales causes de feu sont :
    • les installations électriques et de chauffage (1 incendie sur 4),
    • les conduits de fumée (plus de 10 % des incendies d’habitation proviennent de feux de cheminée),
    • la cuisine (1 feu sur 4)
    • et les bougies, cigarettes et allumettes.

Garantie incendie : dans quels cas joue-t-elle ?

CE QUI EST COUVERT

La garantie incendie fait partie des garanties de base du contrat multirisque habitation et est encadrée par la loi L122-1 du code de l’environnement.

Sont couverts les dégâts causés par :

  • Le feu
  • La fumée
  • L’intervention des pompiers

LES EXCLUSIONS CONTRACTUELLES

Attention, toutes les causes d’incendie ne sont pas prises en charge. L’assureur habitation intervient selon les garanties et limites contractuelles des conditions particulières et des conditions générales. Par exemple, les dégâts occasionnés par la chaleur ou par le contact direct du feu (par exemple une cigarette ou un fer à repasser tombant sur le tapis) ne sont pas systématiquement pris en charge par l’assurance incendie.

La garantie “Dommages ménagers” des formules Confort & Exclusive couvre les dégâts causés par l’action subite de la chaleur et par le contact direct et immédiat du feu ou de la chaleur (à l’exception des brûlures provoquées par les fumeurs)

Quid des feux de forêt.

LES RESTRICTIONS LÉGALES

Certaines mesures de prévention sont des obligations légales :

  • Obligation de faire ramoner les cheminées par un professionnel au minimum une fois par an (la fréquence dépend de la commune) avec remise d’un certificat de ramonage.
  • Obligation de faire entretenir la chaudière annuellement par un professionnel
  • Obligation de débroussaillage (par le propriétaire)
  • Obligation pour tout occupant d’un logement (hors meublé et logement de fonctions et saisonniers où l’obligation incombera au propriétaire) d’installer et d’entretenir un détecteur de fumée à compter du 8 mars 2015. L’installation du détecteur doit être notifiée à l’assureur (avec présentation d’une attestation).

Le non respect de ces obligations pourra entraîner un remboursement moindre, voire l’absence de remboursement des dommages pour “défaut d’entretien”.

La loi impose un détecteur de fumée, conforme aux normes en vigueur, par foyer. Mais il est conseillé d’en mettre un par étage et de préférence à proximité des zones de couchage.
Un détecteur de fumée détecte les fumées émises dès le début d’un incendie et déclenche immédiatement un signal sonore suffisant pour réveiller une personne endormie.

Vos démarches pour être indemnisé

PROTÉGEZ VOTRE LOGEMENT

  • Coupez le gaz, fermez les portes et les fenêtres
  • Evacuez sans chercher à éteindre le feu. Appelez les pompiers
  • Protégez le site contre d’éventuels pillages (fermetures provisoires…) et contre les accidents (chute de poutre…)

DÉCLAREZ LE SINISTRE

  • Portez plainte en cas d’incendie criminel
  • Déclarez le sinistre sous 5 jours ouvrés en précisant l’origine du feu. Joignez ensuite à l’assureur ou à l’expert mandaté la liste des dégâts mobiliers et immobiliers avec le maximum de justificatifs (factures, garanties, notices, photos, vidéos…). C’est à vous de prouver la valeur des objets de votre logement.
  • Ne jetez rien (même des objets détériorés ou brûlés) et n’engagez aucune réparation sans l’accord préalable de votre assureur.
  • Si votre logement n’est plus habitable, grâce à l’assistance habitation, vous bénéficiez d’un gardiennage de votre domicile, d’une solution d’hébergement d’urgence (transport en train ou en avion chez un proche ; ou logement à l’hôtel pendant maximum 5 jours dans la limite de 50€ par nuit et par bénéficiaire) et d’une aide à la recherche d’un logement provisoire.
  • Service indemnisation pour le contrat TcommeToit : 0 826 969 739 ou indemnisation@suravenir-assurances.fr
  • Service indemnisation pour le contrat Cosy : 03 59 300 482 ou sinistres-aca@ims-partner.com. Vous pouvez également déclarez votre sinistre en ligne en cliquant ici.

Nos conseils pour limiter les risques d’incendie

  • Vérifiez les tuyaux de gaz tous les ans
  • Ne rien laisser cuire ou brûler (encens, bougies….) sans surveillance
  • Ne laissez pas les enfants manipuler des allumettes ou des briquets. Ne les laissez pas jouer à proximité des plaques de cuisson
  • Eteindre les radiateurs d’appoint en quittant une pièce
  • Eteindre les appareils électriques plutôt que de les mettre en veille
  • Eviter les enchaînements de multi-prises et de rallonges
  • Ne pas brancher d’appareils de gros électroménager sur des multiprises ou des rallonges
  • Aérer régulièrement pour éviter la concentration de monoxyde de carbone

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Nids de guêpes : mon assurance habitation me couvre-t-elle ?

Les beaux jours arrivent, le thermostat grimpe doucement mais sûrement et les arbres bourgeonnent. Seule ombre au tableau, le printemps rime aussi avec le retour de certains nuisibles, comme les guêpes et frelons asiatiques. La situation peut vite devenir dangereuse, particulièrement si des personnes vulnérables vivent dans votre logement. Il vaut donc parfois mieux détruire leur nid pour éviter tous risques de piqûres et réactions allergiques. 

Assurance colocation : comment être bien assuré ?

Pour cause de loyers élevés ou envie de vivre une vie à la Friends, de plus en plus de monde opte pour la colocation. Une vie en communauté qui a ses inconvénients comme ses avantages. Côté assurance habitation , quelles précautions s’imposent pour être bien indemnisé en cas de sinistre ?

Se protéger face à un orage

L’orage peut causer de nombreux dégâts : de votre équipement électrique endommagé à la toiture abîmée, ce phénomène météorologique peut vous coûter très cher. Comment vous couvrir face à ce risque ? Quelles sont les étapes à suivre pour se faire indemniser ? On vous explique.

Quelle assurance pour un étudiant ?

Être étudiant implique de nombreux changements dans la vie. Pour vivre sereinement votre indépendance, il va falloir passer par plusieurs étapes : premiers appartements, jobs, stages ou encore voitures… Pour vous faciliter les choses, nous vous proposons une offre rentrée concernant l’assurance habitation, auto et santé.

Comment assurer une copropriété ?

Vous êtes propriétaire dans une copropriété ? Saviez-vous que depuis la loi Alur du 24 mars 2014, l’immeuble doit être assuré au moins en ce qui concerne la responsabilité civile ? Chaque copropriétaire a aussi l’obligation de souscrire une responsabilité civile, qu’il soit propriétaire occupant ou non. On vous en dit plus sur les formules les plus intéressantes pour vous protéger au mieux sans vous ruiner.

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >