Menu
Aide

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Choisissez l’assurance habitation adaptée

Comparez nos offres

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Contre le vol : suivre les indications du contrat d’assurance habitation

Pendant la période d’inoccupation, le risque majeur reste le vol.

  •  Le contrat d’assurance habitation résume les garanties souscrites et les conditions de leur validité en cas de vol. Il faut ainsi respecter les critères mentionnés, sinon l’assurance cambriolage ne fonctionnera pas : ces critères varient selon les assureurs. Nous conseillons de comparer les assurances et d’adapter votre contrat au type de bien protégé : capital mobilier élevé, montant des objets précieux à garantir…
  • Sachez que si les portes et les volets ne sont pas correctement fermés, l’indemnisation versée en cas de cambriolage sera réduite.
  • Une dernière vérification à effectuer sur le contrat d’assurance habitation : comporte-t-il une clause de non-habitation ? Les assureurs peuvent la faire valoir en cas de vol. Pour une absence supérieure à 60 ou 90 jours cumulés sur l’année (hors week-end), la personne cambriolée ne sera sans doute pas couverte.

Prévention : sécuriser son habitation avant le départ

  • En terme de prévention contre le vol, l’assureur peut conseiller la mise en place d’un système de vidéo-surveillance. En contrepartie, la cotisation de l’assurance habitation est parfois revue à la baisse ou la franchise associée au vol est réduite ou supprimée.Étant donné le coût d’une telle installation, l’assureur préconisera plutôt l’installation d’une alarme ou d’une clôture dissuasive. 95% des cambrioleurs prennent la fuite quand l’alarme se déclenche.
  • Plus abordable encore, car gratuite : l’opération « tranquillité vacances » mise en place depuis quelques années par les services de police et de gendarmerie. Un voisin de confiance ou un service de gardiennage peut également jouer le même rôle de surveillance.
  • Simuler une présence à l’aide d’un programmateur de lumière est un autre moyen dissuasif.
  • Il est aussi conseillé de protéger ses objets de valeur dans un coffre-fort et de les photographier pour pouvoir ensuite faciliter les recherches en cas de vol ; des preuves de la valeur de ces objets (ex : factures correspondantes) seront judicieusement déposées à l’extérieur du domicile (banque, proches…).

Protéger sa maison contre les autres risques : dégât des eaux, incendie…

D’autres risques sont susceptibles de contrarier vos vacances pendant votre absence. Dégât des eauxaccidents électriquesincendie ou explosions ne doivent pas être négligés ; pour s’en prémunir, il est recommandé de débrancher le compteur électrique, de couper les arrivées d’eau, le gaz, d’éteindre le chauffe-eau : même pour des absences de courte durée. Au-delà de 3 ou 4 jours d’absence, certains assureurs ne vous couvrent pas en cas de dégât des eaux ; ils pourront diminuer de moitié votre indemnisation.

 Astuce

Un dernier conseil pratique : ayez sur vous dans votre téléphone les n° d’urgence : n° contrats assurance, n° de la garantie assistance, n° à composer en cas de vol de carte bancaire, n° du centre de sécurité en cas de possession d’alarme.

Sur le même thème
Dans l'actualité

Pas d'actualités trouvées