Menu
Aide

Assurance emprunteur : comparer en ligne

Challenger l’assurance emprunteur proposée par la banque peut vous permettre de réaliser de belles économies.

Faire une simulation

L’assurance emprunteur est obligatoire lors de la contraction d’un emprunt auprès d’une banque. Il permet d’être assuré en cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi. L’assurance prend alors à sa charge, en totalité ou en partie, le remboursement du capital restant dû. L’assurance emprunteur peut représenter jusqu’à 30% du coût total de votre crédit. Notre conseil : comparez pour trouver l’assurance crédit adaptée à votre budget !

Assurance crédit : trouvez la moins chère !

Vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves, il vous reste maintenant à trouver son financement. Pour garantir votre prêt immobilier auprès de la banque, il vous faudra souscrire une assurance emprunteur. Vous pouvez choisir celle proposée par l’établissement prêteur ou opter pour une délégation d’assurance en souscrivant un contrat auprès de l’assureur de votre choix.

Notre conseil : comparez les différentes formules possibles en réalisant une simulation en ligne.

Assurance crédit en ligne : comparez !

Pour effectuer une simulation, il vous suffit de répondre aux différentes questions de notre formulaire. Durée du prêt, taux d’intérêt, informations emprunteur et co-emprunteur… En moins de 5 minutes, notre comparateur analyse vos données.

Ensuite, vous recevez le résultat de la simulation sous forme de devis, avec le détail des prix et des garanties possibles. Et si certains points ne vous semblent pas clairs, nos conseillers peuvent vous rappeler pour vous guider.

Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Une assurance emprunteur selon votre profil

Le coût et les garanties de l’assurance de votre prêt immobilier vont varier en fonction de votre situation. Pour évaluer votre profil, et les risques possibles associés, des questions vous sont posées concernant :

  • Le risque médical. Notamment votre âge, vos antécédents médicaux, votre mode de vie (fumeur ou non…). Dans certains cas, il faudra également passer un examen médical complémentaire ;
  • Le risque professionnel. À savoir votre emploi, l’existence de risques éventuels liés à cette activité,… ;
  • Une pratique à risques. Comme un sport à risques tels que le parachute, la plongée, ou encore l’équitation….

Dans tous les cas, vos réponses ayant un impact sur le calcul de la prime, répondez-y le plus sincèrement possible. Plus vos réponses seront exactes, plus le devis proposé sera réaliste. Vous pourrez ainsi estimer avec précision le coût global de votre crédit immobilier.

Comment souscrire la meilleure assurance crédit ?

Lors de votre choix d’assurance emprunteur, vous pouvez donc vous assurer auprès de votre établissement bancaire ou choisir la délégation d’assurance. Pour souscrire auprès de l’établissement de votre choix, votre contrat d’assurance doit présenter le même niveau de garanties que celui proposé par l’organisme de crédit.

Douze mois après votre souscription, si vous n’êtes pas satisfait de votre choix, dans le cadre de la loi Hamon, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance actuel pour en souscrire un autre. Pour changer d’assurance, le plus simple est de recourir à un courtier ou un comparateur en ligne. Vous obtiendrez ainsi plusieurs devis et vous aurez plus de facilités à faire votre choix.

Vous connaissez des difficultés pour trouver un organisme pour vous assurer à cause de votre questionnaire de santé ? La convention aeras est là pour vous garantir la possibilité d’assurer votre crédit.

Quelles sont les garanties obligatoires ?

À la condition qu’elle présente des garanties équivalentes, votre banquier ne peut pas refuser que vous souscriviez votre assurance emprunteur auprès d’un autre établissement.

Ces garanties portent sur :

  • Décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (DCPTIA).
    Prise en charge du remboursement intégral du capital restant dû. La définition de « Perte Totale et Irréversible d’Autonomie » n’est pas toujours identique à la notion d’invalidité telle que définie par les organismes de Sécurité Sociale. Par conséquent, l’assureur peut demander une expertise médicale extérieure.
  • Invalidité Permanente et Totale (IPT) ou Invalidité Permanente et Partielle (IPP).
    Remboursement par l’assureur à hauteur du taux d’invalidité fixé par la Sécurité Sociale. Prise en charge intégrale si votre taux d’invalidité est supérieur à 66 % et proportionnelle jusqu’à 33 % d’invalidité. Aucune prise en charge ne sera effectuée si le taux d’invalidité est inférieur à 33 %.
  • Incapacité Temporaire de Travail (ITT).
    Remboursement des mensualités par l’assureur pendant la période d’incapacité. Notre conseil : vérifiez avec soin ces garanties car elles varient d’une assurance à l’autre.
Dans l'actualité

Dérèglement climatique : quel impact sur l’assurance

24 juin 2022 - Assurance MRH

Les événements climatiques violents se multiplient : sécheresse, orage, incendie, inondation. Face à [···]

Lire la suite >

Vacances : check-list des choses à faire avant le départ

25 avril 2022 - Assurance MRH

Que vous soyez du genre stressé à vérifier 3 fois que vous avez bien fermé le gaz avant de partir, o [···]

Lire la suite >

Assurance auto jeune conducteur : quelles astuces pour payer moins cher ?

20 avril 2022 - Assurance Auto

Le permis, l’achat de la 1ère voiture puis l’assurance…. être jeune conducteur représente un budget [···]

Lire la suite >