Menu
Aide

Assurance habitation pour le propriétaire

Devis Assurance Habitation

Souscrire une assurance habitation n’est pas obligatoire pour un propriétaire. Mais, un contrat multirisques habitation est pourtant primordial !

Il permet d’assurer les biens de votre logement. Cette assurance comprend également des garanties responsabilité civile couvrant les dommages causés aux voisins, aux locataires, ainsi qu’aux tiers dans le cadre de la vie privée. Vous occupez ou non votre logement ? Fait-il partie d’une copropriété ? Selon votre situation, vos besoins en assurance ne sont pas les mêmes. Voici nos conseils.

Propriétaire occupant son logement

L’assurance multirisques habitation couvre les sinistres liés aux incendies, dégâts des eaux, explosions, vols sur les biens de votre logement. Elle couvre aussi, via la garantie la responsabilité civile, la réparation des dégats matériels et des dommages corporels causés.

Propriétaire non occupant

Vous n’occupez pas votre logement ? Nous vous conseillons tout de même de l’assurer en tant que propriétaire non occupant. Cela permet de garantir votre responsabilité en cas de vice de construction, de défaut d’entretien ou de trouble de jouissance, par des garanties  » recours des locataires  » et  » trouble de jouissance « .

EN CAS DE LOCATION DU LOGEMENT

Vous devez réaliser les réparations nécessaire dans le logement pour le garder en bon état pendant toute la durée du bail (sauf les réparations locatives). Votre responsabilité, en tant que propriétaire bailleur, peut être engagée si un sinistre est dû à un vice de construction ou à un défaut d’entretien. Mieux vaut donc prendre une assurance.
Vous avez aussi la possibilité de couvrir votre responsabilité envers les tiers et les voisins par la garantie  » recours des voisins et des tiers « .

EN CAS DE LOCATION MEUBLÉE

Vous souhaitez faire de la location de meublée. L’assurance « pour le compte de qui il appartiendra », vous permet d’assurer dans un seul contrat, votre logement, son contenu et ses responsabilités. Votre locataire est alors assurer pour les dommages causés à lui-même, ainsi qu’aux tiers et aux voisins. Cette formule est particulièrement adaptée pour les locations de courte durée (location de vacances, chambre pour étudiants…). Elle permet d’éviter de vérifier les assurances souscrites lors de chaque changement de locataire.

Vous pouvez aussi couvrir votre bien à l’année. Il s’agit de la garantie abandon de recours, dans laquelle vous et l’assureur vous engagez à ne pas intenter de recours contre votre locataire en cas d’incendie ou de dégâts des eaux. Cette mention est inscrite dans le contrat de location. La responsabilité du locataire vis-à-vis des tiers et des voisins n’est pas prévue dans cette assurance.
Ces deux solutions d’assurance sont régulièrement utilisées pour la location de meublée.

En cas de copropriété

En cas de copropriété, vérifiez d’abord les garanties souscrites au titre de l’assurance collective de l’immeuble pour choisir ensuite l’assurance complémentaire la plus adaptée. Cette assurance couvre généralement la totalité du bâtiment (parties communes et privatives), ainsi que les responsabilités encourues par le copropriétaire (par rapport aux locataires, aux voisins, aux tiers et à la copropriété).

Si l’assurance du syndic ne couvre que les parties communes, chaque copropriétaire doit assurer son logement. L’assurance multirisques habitation permet de garantir vos biens mobiliers personnels et d’avoir une assurance responsabilité civile.

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >