Menu
Aide

Assurance Tous risques immobiliers : toujours couvert

Devis Assurance Habitation

La garantie tous risques immobiliers de votre assurance habitation est très protectrice pour votre logement. En cas de sinistre, c’est la couverture couteau suisse qui intervient là où les autres ne peuvent fonctionner. Elle est parfois incluse dans les formules d’assurance habitation très couvrantes ou disponible en option.

Une garantie très couvrante

La garantie tous risques immobiliers vous couvre lorsqu’aucune de vos garanties ne peut vous intervenir. Elle est par exemple souvent utilisée à l’occasion d’événement précis : une tempête, un acte de vandalisme ou un affaissement de terrain.

CATASTROPHE NATURELLE – TEMPÊTE : QUAND LES VENTS NE SONT PAS ASSEZ VIOLENTS

La reconnaissance d’un état de catastrophe naturelle ou d’une tempête suppose des conditions assez strictes : par exemple des vents violents, de nombreuses personnes sinistrées ou encore des dégâts conséquents sur votre logement. Il arrive que vous ne rentriez pas dans les conditions et que vous ne soyez donc pas indemnisé. C’est là que la protection tous risques immobiliers intervient. En général, elle couvre :

  • La chute des arbres sur votre toit, vos murs ou votre garage même si les vents ont soufflé à moins de 100 km/h. En effet, la plupart des assureurs considèrent que c’est la vitesse minimale d’une tempête.
  • Un affaissement de terrain sans que l’état de catastrophe naturelle n’ait été reconnu.
  • Une installation extérieure endommagée par le gel : une pompe à chaleur, par exemple.

VANDALISME : GRAFFITIS ET TAGS SUR LES FAÇADES OU LES CLÔTURES

Votre garantie vandalisme ne couvre pas toujours les dégradations extérieures à votre habitation. De plus, elle n’est pas présente dans toutes les formules. Vous ne l’avez pas ou elle ne peut fonctionner ? Le plus souvent, votre garantie tous risques immobiliers vous dédommage ainsi pour :

  • Le nettoyage des tags ou des graffitis,
  • les réparations des murs ou des clôtures endommagées par une personne malveillante.

A L’INTÉRIEUR DE VOTRE LOGEMENT : POUR LES DÉGÂTS ACCIDENTELS

En général si votre lustre est détruit par un incendie ou un dégât des eaux, votre assurance habitation le rembourse. C’est une toute autre histoire s’il s’est décroché accidentellement. C’est là que votre protection couteau suisse entre en scène. Voici quelques exemples de cas dans lesquels elle peut agir :

  • Votre lustre accroché au plafond se détache sans raison apparente. Il casse la partie en verre de votre table basse.
  • Un coup de coude malencontreux et votre flacon de parfum tombe de votre meuble de salle-de-bains. Il ébrèche l’émail de votre lavabo.
  • Un objet lourd entreposé sur un placard chute et abîme quelques lattes de votre plancher.

Quand votre protection fait défaut

Même si la garantie tous risques immobiliers est très couvrante, elle n’agit pas dans tous les cas. Soyez attentif aux exclusions avant de signer votre contrat. Ce sont les situations dans lesquelles votre assurance ne vous couvre pas.

VOUS EFFECTUEZ DES TRAVAUX DE GROS OEUVRE DANS VOTRE LOGEMENT

Vous modifiez la structure de votre maison et il y a des dégâts collatéraux ? En général, votre garantie tous risques immobiliers n’intervient pas, même si les travaux sont effectués par un professionnel. Elle considère, en effet, que vous auriez dû prendre une assurance dommages ouvrages pour couvrir ce risque. C’est souvent la même chose si vous effectuez des travaux de mise aux normes, de désamiantage ou de déflocage d’éléments contenant du plomb.

VOTRE HABITATION EST MAL ENTRETENUE OU INVESTIE PAR DES MICRO-ORGANISMES

Généralement, vous n’êtes pas non plus protégé si les dégâts sont causés par :

  • Des micro-organismes comme des insectes, termites, capricornes, champignons ou des rongeurs,
  • un défaut d’entretien.
  • Un affaissement de terrain alors que vous habitez au-dessus d’une marnière, d’une carrière, d’une mine ou de galeries.

Une protection avantageuse pour les propriétaires

La garantie tous risques immobiliers est surtout intéressante si vous êtes propriétaire ou propriétaire non occupant. Elle l’est aussi si vous louez un gîte ou des chambres d’hôtes. En effet, vous avez la charge de l’extérieur de votre logement, de votre jardin, de votre piscine, de vos dépendances ou encore de vos équipements d’énergie renouvelable. Ce qui n’est pas le cas d’un locataire.

 

En choisissant cette protection efficace, vous couvrez l’ensemble de votre chez-vous dans de nombreuses situations. Le surcoût pour l’acquérir est modique : entre 10 et 20 euros par an selon les assureurs. Certains réservent même cette possibilité aux seuls propriétaires.

Besoin d’une assurance habitation tous risques immobiliers ?

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >