Menu
Aide

Comment assurer votre piscine ?

Devis assurance habitation

Une piscine dans le jardin peut faire de votre maison le centre de l’amusement estival pour vos amis et votre famille. Si une piscine est une caractéristique intéressante, elle entraîne également une augmentation des risques de responsabilité et des dommages potentiels à votre maison et à votre jardin. Il est essentiel de disposer d’une couverture d’assurance adéquate pour les risques qui accompagnent votre piscine. Vous avez donc besoin d’une assurance piscine ? Ou votre couverture actuelle sera-t-elle suffisante pour votre piscine ?

Nous examinons les principes de base de l’assurance d’une piscine !

Quels types d’installations l’option piscine couvre-t-elle ?

L’extension « piscine » ne couvre pas seulement l’installation en elle-même.

Spa et jacuzzi

L’extension « piscine » prend souvent en compte les SPA ou les Jacuzzi.

L’extension couvre les installations enterrées ou semi enterrées. Elles sont aussi assurées lorsqu’elles sont couvertes par un dôme, une véranda ou encore une serre.

Un équipement hors sol ou gonflable est assurable mais pas par l’extension « piscine ». Ils sont couverts :

  • Soit par le capital mobilier de votre logement. C’est le montant maximum pour lequel le mobilier de votre maison sera couvert.
  • Soit par une option « dépendance », lorsqu’il est entreposé dans un abri de jardin, ou un garage non rattaché à votre résidence principale.

Matériel d’entretien et de sécurité

L’option piscine peut prendre en charge :

  • Les éléments de sécurité obligatoires. La loi impose la mise en place d’un des 4 systèmes techniques existants : un abri de piscine, une alarme, une couverture de sécurité (comme une bâche) ou une barrière de protection.
  • Les matériels liés au fonctionnement de la piscine : robot nettoyeur, pompeuse, appareil chauffant…
  • Les locaux techniques : abris des équipements de piscine, ou simples locaux d’accès si la piscine est couverte.

Comment votre assurance habitation prend en charge votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Quels types de dégâts peuvent être indemnisés ?

Chez la majeure partie des assureurs, la piscine fait l’objet d’une garantie optionnelle qui répond à un besoin spécifique.

Elle s’ajoute comme une extension des garanties prévues à votre assurance, qu’elles soient :

  • Inclues dans votre contrat, comme l’incendie, les dégâts des eaux ou les tempêtes.
  • Facultatives tel le vol et vandalisme ou le bris accidentel.

Prenez garde aux événements non pris en charge par l’assureur

Outre les problèmes liés au non respect des obligations de sécurité, il existe des exclusions à la couverture de votre piscine. Une exclusion en assurance est un cas spécial où le sinistre n’est pas indemnisé par l’assureur.

Peuvent ainsi être exclues :

  • Les dégâts du fait du poids de la neige, tels les dommages causés sur une bâche qui couvre la piscine l’hiver.
  • Certains frais suite à une réparation comme, par exemple, le nettoyage.
  • Les objets de valeur ne sont pas assurés lorsqu’ils se trouvent dans la piscine ou dans un local annexe. Un bijou aspiré dans une canalisation n’est donc pas remboursé.
  • Le matériel de piscine volé alors qu’il se trouve dehors.

Qu’est-ce qui peut affecter votre admissibilité à l’assurance des piscines ?

Il se peut que votre assureur ait des exigences particulières pour vous permettre de bénéficier de la couverture de sa police d’assurance habitation lorsque vous possédez une piscine. Par exemple, si vous ne disposez pas d’une clôture de protection de la vie privée garantissant l’accès libre à la piscine pour le public et une utilisation non surveillée, il se peut qu’un assureur ne veuille pas vous accorder cette couverture. Sans clôture, même si un propriétaire n’est pas chez lui et qu’il y a un accident de piscine, par exemple si un des enfants du voisinage entre dans la piscine et se blesse, le propriétaire peut être tenu responsable, surtout si la piscine n’a pas été sécurisée pour empêcher le public d’y accéder sans surveillance.

Il y a d’autres choses que vous devez garder à l’esprit. Tout d’abord, si vous avez un toboggan ou un plongeoir, certaines compagnies d’assurance ne vous donneront aucune couverture ou vous feront signer une exclusion, qui ne couvrira pas les blessures liées à ces deux accessoires de piscine. C’est un élément à garder à l’esprit lorsque vous construisez une piscine, car il peut s’agir d’un élément que vous ne voulez pas inclure, simplement pour les questions d’assurance et de responsabilité.

La compagnie d’assurance pourrait également vous dire qu’elle ne vous couvrira que sous certaines conditions. Ces conditions pourraient être la clôture (avec un cadenas) dont nous avons parlé plus tôt, mais aussi une couverture sûre de la piscine pour dissuader les gens de vouloir y entrer. Ce sont là deux mesures de sécurité qui peuvent vous aider à obtenir une couverture et qui pourraient même faire baisser votre prime.

Conclusion

En bref, oui, l’assurance habitation peut couvrir une piscine. Cependant, tous les assureurs ne couvrent pas les piscines et un assureur peut vous demander de prendre des mesures pour minimiser votre risque en ce qui concerne votre piscine, par exemple en la clôturant et en y ajoutant des dispositifs de sécurité. En général, la meilleure façon de couvrir votre piscine n’est pas de souscrire une assurance piscine, mais de travailler avec un agent d’assurance pour trouver une assurance habitation qui couvrira également votre piscine.

De nombreuses personnes pensent que leur assurance habitation couvrira leur piscine, mais ce n’est pas toujours le cas. Il existe des compagnies d’assurance qui, selon leurs propres directives de souscription indépendantes, ne couvrent tout simplement pas les piscines creusées ou hors sol. Vous devez évaluer avec soin votre police d’assurance habitation actuelle pour déterminer si elle couvre une piscine, quelle qu’elle soit, et demander à votre agent de couvrir une piscine. N’oubliez pas que si vous ne divulguez pas votre piscine à votre assureur, votre police d’assurance pourrait être annulée dès qu’il découvrira que vous avez caché votre piscine.

L’un de nos conseillers experts en assurance peut vous aider à faire le point sur votre couverture actuelle pour savoir si votre assureur couvrira une piscine et, dans le cas contraire, vous aider à comparer les devis des assureurs qui couvrent les piscines pour trouver la meilleure couverture et le meilleur tarif.

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Nids de guêpes : mon assurance habitation me couvre-t-elle ?

Les beaux jours arrivent, le thermostat grimpe doucement mais sûrement et les arbres bourgeonnent. Seule ombre au tableau, le printemps rime aussi avec le retour de certains nuisibles, comme les guêpes et frelons asiatiques. La situation peut vite devenir dangereuse, particulièrement si des personnes vulnérables vivent dans votre logement. Il vaut donc parfois mieux détruire leur nid pour éviter tous risques de piqûres et réactions allergiques. 

Assurance colocation : comment être bien assuré ?

Pour cause de loyers élevés ou envie de vivre une vie à la Friends, de plus en plus de monde opte pour la colocation. Une vie en communauté qui a ses inconvénients comme ses avantages. Côté assurance habitation , quelles précautions s’imposent pour être bien indemnisé en cas de sinistre ?

Se protéger face à un orage

L’orage peut causer de nombreux dégâts : de votre équipement électrique endommagé à la toiture abîmée, ce phénomène météorologique peut vous coûter très cher. Comment vous couvrir face à ce risque ? Quelles sont les étapes à suivre pour se faire indemniser ? On vous explique.

Quelle assurance pour un étudiant ?

Être étudiant implique de nombreux changements dans la vie. Pour vivre sereinement votre indépendance, il va falloir passer par plusieurs étapes : premiers appartements, jobs, stages ou encore voitures… Pour vous faciliter les choses, nous vous proposons une offre rentrée concernant l’assurance habitation, auto et santé.

Comment assurer une copropriété ?

Vous êtes propriétaire dans une copropriété ? Saviez-vous que depuis la loi Alur du 24 mars 2014, l’immeuble doit être assuré au moins en ce qui concerne la responsabilité civile ? Chaque copropriétaire a aussi l’obligation de souscrire une responsabilité civile, qu’il soit propriétaire occupant ou non. On vous en dit plus sur les formules les plus intéressantes pour vous protéger au mieux sans vous ruiner.

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >