Poêles et cheminées : quid de l’assurance ?

Posté le 5 décembre 2016

cheminee poele assuranceLes inserts de cheminée sont souvent à l’origine d’incendie provoquant des dégâts importants. Votre contrat d’assurance peut inclure des obligations sur l’installation ou l’entretien de votre équipement. Quelles sont les conditions pour être indemnisé en cas d’incendie dû à votre cheminée ?

 

Ramoner votre cheminée : est-ce obligatoire ?

Les cheminées et inserts doivent être généralement ramonés deux fois par an, dont une fois durant l’hiver. Cette obligation est fixée par le RSDT (Règlement Sanitaire Départemental Type) de votre lieu de résidence.

Qui est responsable de l’entretien de la cheminée ?

L’entretien doit être effectué par l’utilisateur de la cheminée.

Vous êtes locataire
Le ramonage est une charge locative qui vous revient.

Vous êtes propriétaire

  • Si vous habitez dans votre logement, vous devez effectuer et prendre en charge le ramonage.
  • Si vous louez un logement, vérifiez que vos locataires ont bien effectué le ramonage. Vous pouvez leur demander de vous fournir une copie du certificat de ramonage.
  • Dans le cadre d’une copropriété, le syndic règle les frais liés à l’entretien de la cheminée.

Combien coûte un ramonage ?

Selon la région, le coût du ramonage varie entre 50 et 75 euros. Vous devez conserver votre certificat de ramonage pendant deux ans pour attester de la visite.

Vous avez une cheminée : comment êtes-vous assuré?

Que couvre les garanties de votre contrat en cas d’incendie?

Les cheminées et les poêles à bois sont couverts par la garantie incendie de votre contrat d’assurance habitation. Vous devez donc les déclarer auprès de votre assureur.

La garantie incendie couvre les biens qui se trouvent dans votre logement lors de l’incendie, ainsi que le bâtiment. Vos objets de valeur sont également pris en compte dans cette garantie dans la limite du montant fixé au contrat.

Votre garantie de responsabilité civile couvre les dommages causés aux autres. Cette garantie change selon que vous êtes locataire, propriétaire occupant ou non.

Si l’incendie se répand chez vos voisins, votre assurance fonctionne aussi. Selon votre contrat d’assurance habitation, des garanties supplémentaires, comme la prise en charge des frais de relogement ou la perte de loyers peuvent être prévu.

Lors d’une pose d’un insert, il est primordial de s’assurer à la fois pour la responsabilité contractuelle et en garantie décennale. Pensez à vérifier avec votre assureur que les montants assurés sont suffisants lors de la destruction d’une maison par un incendie.

Quels sont les conditions pour être couvert en cas d’incendie du à votre cheminée ?

En cas d’incendie, vous devez fournir le certificat attestant qu’un professionnel a ramoné votre cheminée. Si vous ne l’avez pas, le montant de votre indemnisation pourrait être fortement diminué, voire refusé.

L’obligation de passer par un professionnel peut porter sur le ramonage, mais aussi sur l’installation de votre cheminée ou poêle à bois. Ces conditions doivent être mentionnées dans votre contrat d’assurance habitation.

Tous les logements doivent être équipés d’un ou plusieurs détecteurs d’incendie depuis le 8 mars 2015.

Que faire après un incendie ?

Déclarez le sinistre à votre assureur dans les 5 jours ouvrés suivant l’incendie. Il vous précisera les éléments nécessaires pour obtenir une indemnisation.