Menu
Aide

Conseils pour choisir une bonne assurance habitation

Devis Assurance Habitation

Vous êtes locataire et votre propriétaire vous impose de souscrire à une assurance habitation en lui délivrant une attestation d’assurance habitation ?
Vous êtes propriétaire et conscient de l’importance d’être assuré, mais vous ne savez pas trop à quel type d’assurance souscrire sans vous faire rouler dans la farine ? Ce guide est conçu pour vous permettre de mieux comprendre ce que contient un contrat d’assurance habitation, et quelles sont les garanties dont vous avez besoin en fonction de votre profil, votre situation, votre logement et vos biens.

Nos conseils essentiels pour souscrire une bonne assurance habitation :

  • Faites le point sur votre profil, votre situation, votre logement et vos biens
  • Déterminez les types de garanties qui, à titre personnel, vous paraissent indispensables et doivent apparaître dans votre contrat d’assurance habitation
  • comparer les assurances habitations pour trouver celle correspondant le mieux à vos besoins et ayant le meilleur rapport qualité/prix

Choisir une assurance habitation adaptée à sa situation et à ses besoins

DÉTERMINER SON PROFIL D’ASSURÉ

Vous êtes locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ? Cela conditionne vos besoins en matière d’assurance et le type de contrat le plus adapté à votre profil :

  • Locataire d’un logement non meublé : la garantie responsabilité civile est obligatoire (elle assure l’indemnisation des tiers touchés en cas de sinistre).
  • Locataire d’un logement meublé : une assurance habitation n’est pas obligatoire mais est fortement recommandée car le locataire reste responsable des dommages qu’il peut causer.
  • Propriétaire occupant : une assurance habitation n’est pas non plus obligatoire mais reste très fortement conseillée.
  • Propriétaire non occupant : bien qu’elle ne soit pas obligatoire, il est recommandé de souscrire à une assurance habitation de propriétaire non-occupant, garantissant la couverture des risques en cas d’absence ou de location.
  • Copropriétaire : souscrire à une une garantie responsabilité civile est obligatoire.

Le profil constitue donc le premier critère de sélection, mais pas de panique, la plupart des assureurs proposent une gamme complète de contrats adaptés à chaque profil.

DÉTERMINER LE NOMBRE DE PIÈCE ET LA SURFACE DU LOGEMENT À ASSURER

Pour souscrire à une assurance, vous êtes amenés à communiquer un certain nombre d’informations concernant la taille et la composition de votre logement. Plusieurs choses sont à savoir :

  • D’un contrat à l’autre, une surface est considérée comme une pièce si elle mesure plus de 7 m2 ou 9m2.
  • La cuisine et la salle de bain ne font pas partie des pièces à assurer. En revanche, si le logement dispose d’une mezzanine ou d’un grenier aménagé, ceux-ci doivent être signalés.
  • Certains assureurs considèrent les pièces de plus de 40m2 comme deux pièces et non une seule.

ÉVALUER LA VALEUR DES BIENS À ASSURER

Pour choisir une assurance qui correspond à vos besoins, il est important que vous évaluiez la valeur de vos biens. Pour cela, rassemblez les factures que vous possédez et conservez-les bien.Pour s’assurer une bonne couverture en cas de sinistre, mieux vaut surévaluer un peu ses biens et payer un peu plus cher son assurance habitation que l’inverse.

Vérifier les dispositions essentielles des contrats d’assurance habitation qui vous intéressent

L’ÉTENDUE DES GARANTIES

Selon les contrats, les assurances proposent l’accès à plus ou moins de garanties pour couvrir certains risques et prévoir une indemnisation. Ces dernières sont tantôt automatiquement incluses dans le contrat, tantôt optionnelles. En voici les principales :

  • Garantie responsabilité civile : permet d’indemniser les tiers touchés en cas de sinistre survenant dans le logement;
  • Garantie biens mobiliers : indemnisation de l’assuré en cas en cas de perte, dégradation ou casse de ses objets personnels;
  • Garantie objets de valeur : couverture de certains objets (bijoux, métaux…) ou biens (collection d’oeuvres d’art, tableaux, tapis…) de grande valeur. Pour une bonne protection de ses objets, il est indispensable de les faire estimer;
  • Garantie vol et cambriolage : permet l’indemnisation des objets volés ou dégradés, dans la limite d’un plafond de garantie. Parfois, l’assureur demande des garanties de sécurité tel que l’installation d’une alarme;
  • Garantie incendie : versement d’indemnités en cas d’incendie accidentel ou volontaire criminel;
  • Garantie dégât des eaux : prise en charge des dommages causés par une inondation, sauf si celle-ci est due à la négligence de l’occupant;
  • Garantie bris de glace : protège les parties vitrées du domicile en cas d’accident, d’intempérie ou de tentative d’effraction;

En matière d’étendue des garanties, l’assurance multirisques habitation (MRH) est la formule la plus complète.

L’EXCLUSIONS DES GARANTIES

Votre contrat doit à la fois exposer l’étendue des garanties mais aussi l’exclusion des garanties, soit l’ensemble des risques qui ne seront pas couverts par votre assurance habitation en cas de sinistre.Si votre contrat ne prévoit pas de couverture pour un risque important au vue de votre situation, vous pouvez demander une extension de garantie, moyennant des cotisations supplémentaires.

LES PLAFONDS DE GARANTIE ET LES FRANCHISES

Chaque contrat d’assurance habitation doit préciser le plafond des indemnisations, soit le montant maximum couvert, en fonction du type de bien et du type de sinistre. Ces plafonds peuvent changer d’une assurance et d’un contrat à l’autre, et constituent donc un critère de sélection à prendre en considération.

La somme qui reste à votre charge une fois indemnisé s’appelle la franchise. Attention aux offres proposant des cotisations très basses, qui dissimulent souvent des franchises élevées et des plafonds de remboursement faibles.

LE PRIX DE L’ASSURANCE

Pour faire votre choix final d’assurance habitation, évaluez le rapport qualité/prix des options qui s’offrent à vous. Quelles sont les garanties prévues par chaque offre, pour quels plafonds et quelles franchises, et pour quel montant de cotisations ?

Profiter de son déménagement pour souscrire

Si vous emménagez dans un nouveau logement, c’est le moment idéal pour renouveler tous vos contrats et souscrire à des offres plus intéressantes. Vous pouvez :

  • Changer d’assureur et choisir un assurance habitation plus adaptée à vos besoin, et ayant un meilleur rapport qualité/prix;
  • Changer de fournisseur de gaz et d’électricité pour faire des économies. Cette démarche est entièrement gratuite, et vous gardez le même compteur, le même gaz et la même électricité;
  • Changer de fournisseur internet et téléphone pour faire des économies.

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >