Menu
Aide

Comment souscrire une assurance habitation ?

Faire un devis

Avant de souscrire votre contrat en assurance habitation, vous devez prendre en compte différents éléments et connaître les étapes de la procédure de souscription.

 

Comment comparer pour obtenir une proposition personnalisée ?

Les assureurs calculent la prime d’assurance en fonction de certains critères bien précis : caractéristiques du logement et besoins de la famille qui y réside.

En fonction de ces différents éléments, les primes d’assurance peuvent varier de manière importante. Avant de souscrire votre assurance habitation, il est donc essentiel de bien comparer les différentes offres du marché.

Éléments pris en compte dans la tarification

Lorsque vous utiliserez notre formulaire de comparaison en ligne, vous devrez répondre à différentes questions sur le logement à assurer.

  • adresse du logement ;
  • superficie ;
  • dégâts des eaux ;
  • nombre de pièces à vivre ;
  • type d’habitation : maison, appartement, maison secondaire ;
  • valeur des biens à assurer : objets de valeur, high-tech, bijoux ;
  • Équipements ou extensions : véranda, cheminée, piscine, garage.

Même si cela vous ennuie, répondez avec soin à toutes ces questions car elles vous permettront d’obtenir un devis personnalisé et sur-mesure.

 

Choisir la meilleure offre d’assurance habitation

Comparer vous permet de choisir avec soin les niveaux de garanties souhaités afin de vous assurer que votre bien, vous et vos proches seront bien protégés en cas de sinistre.

 GARANTIES INDISPENSABLES ?

La seule garantie indispensable est la responsabilité civile. Elle couvre normalement les dommages causés à des tierces personnes :

  • causés par votre faute, par imprudence ou par négligence ;
  • commis par vos enfants, s’ils vivent sous votre toit (les enfants majeurs vivant sous votre toit sont en principe également couverts) ;
  • causés par vos ascendants vivant sous votre toit ;
  • causés par vos préposés (femme de ménage, jardinier, baby-sitter…),
  • causés par vos animaux, ou ceux que vous gardez ;
  • causés par les objets que vous possédez, ou avez empruntés ou loués ;
  • du fait du logement dont vous êtes propriétaire, (par exemple du fait d’un défaut d’entretien ou d’un vice de construction, même si le logement est inoccupé ou loué).

 

 GARANTIES COMPLÉMENTAIRES ?

Contrairement à la responsabilité civile que vous devrez obligatoirement souscrire, vous êtes libres de choisir le niveau de garanties complémentaires que vous souhaitez souscrire. Ces garanties vous permettront d’être assuré en cas d’incendie, de dégâts des eaux, de catastrophes naturelles.

Elles vous permettent également d’assurer des extensions ou des équipements complémentaires comme une piscine, votre mobilier ou abri de jardin…

Assurance habitation : comment souscrire ?

Une fois que vous aurez choisi votre contrat, vous pourrez au choix souscrire directement en ligne ou appelez un de nos conseillers au 02 30 06 00 60 pour qu’il vous aide dans vos démarches.

 QUELS SONT LES DOCUMENTS À FOURNIR ?

Pour finaliser votre contrat, vous devrez fournir différents documents :

  • Copie de votre pièce d’identité. Attention à la date de validité ;
  • Relevé d’identité bancaire pour le prélèvement de votre prime d’assurance ;

Si vous êtes locataire, vous devrez fournir en plus une copie de votre contrat de location.

 

Une fois, que vous aurez validé votre contrat vous recevrez une attestation d’assurance habitation. Attention, si vous êtes en location, ce document devra être envoyé à votre propriétaire tous les ans. Si vous ne le faites, il pourrait rompre votre bail pour défaut d’assurance.

Délai de rétractation

Une fois que vous avez signé votre contrat, vous disposez de 14 jours pour vous rétracter. Attention : si vous souhaitez résilier votre contrat, vous devrez obligatoirement le faire par courrier recommandé avec accusé de réception.

Comment résilier votre assurance habitation à échéance ?

Passé le délai légal de rétraction, vous devrez attendre un an pour résilier votre contrat.

Mais, la bonne nouvelle c’est que cette fois-ci, c’est votre nouvel assureur qui se chargera d’effectuer la demande de résiliation à votre place.

Sur le même thème

Comment fonctionne la garantie des dommages électriques ?

Une coupure de courant suite à un orage ? Une tension électrique anormale due à la foudre ? Un accident EDF ? Autant d’événements qui peuvent endommager vos appareils électriques ? Votre assurance, plus précisément la garantie des dommages électriques, peut indemniser tout ou une partie des dégâts sur votre électroménager, dans certains cas.

Responsabilité civile : pourquoi est-elle essentielle ?

Le propre d’une responsabilité civile est l’obligation de réparer un préjudice occasionné à un tiers : l’assurance se substitue au responsable pour dédommager la victime. Sans responsabilité civile, l’intégralité des dommages est à la charge du responsable de l’incident. Cette couverture est donc indispensable pour éviter les mauvaises surprises financières! Si on l’associe souvent au contrat multirisque habitation, la responsabilité civile existe également sous d’autres formes.

Protection de votre maison pendant vos vacances : quelques conseils de prévention

Si le mot « vacances » rime avec farniente, dépaysement, lâcher prise… il n’en reste pas moins qu’un départ, ça se prépare. Certains gestes et certaines vérifications s’imposent, notamment pour sécuriser votre habitation. Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant le jour J.

Comment assurer votre piscine ?

Pour être couverte, la piscine doit être déclarée à l’assureur, au moment de la souscription de l’assurance ou de l’installation de la piscine. Sans cette déclaration, en cas de sinistre, les dommages qui affecteraient votre installation ne seraient pas pris en charge.

Sécurité piscine : les solutions pour rester serein

La loi de sécurisation des piscines a diminué d’un tiers le nombre d’accidents domestiques liés à la possession d’un bassin ; parallèlement, le nombre de personnes qui s’équipent est en constante augmentation. Si la loi de 2004 impose un système de sécurité à tous les propriétaires de piscines privées, elle n’est pas la solution miracle pour empêcher le drame : la vigilance de l’adulte est irremplaçable.  

Plus d'actualités...

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

26 août 2021 - Autres Assurances, Habitation

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Mais quand est-elle utile ? Q [···]

Lire la suite >

Camping : quels risques sont couverts par mon assurance ?

29 juin 2021 - Habitation

Vol de vos affaires, blessure, annulation de dernière minute, les risques de vous gâcher vos vacance [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >