C'est la rentrée, gagnez du temps en téléchargeant votre attestation d'assurance scolaire, habitation ou auto depuis votre espace personnel.

Comment bien s'assurer en colocation ?

Qu’il s’agisse de faire des économies sur le loyer ou vivre sa bestlife avec ses meilleurs amis, la colocation présente de nombreux avantages. Cependant, il y a parfois des sujets un peu rébarbatifs comme la répartition des tâches ou encore le choix de l’assurance habitation. Pourtant il est indispensable de se pencher sur le sujet. Vous êtes ainsi bien préparé et connaissez la responsabilité de chacun si un sinistre survient. Voici quelques conseils pour faire le bon choix sans se ruiner.

Assurance habitation : quelles sont les obligations en colocation ?

Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, vous avez l’obligation d’assurer votre logement. Vous devez vous couvrir au minimum contre les risque locatifs : incendie, explosion, dégât des eaux ; et souscrire une garantie responsabilité civile.

Une attestation d’assurance doit être fournie au propriétaire bailleur au début du contrat de location, puis chaque année. En cas de défaut d’assurance, 2 solutions se présentent à lui. Soit il résilie le bail de location, soit il souscrit lui-même une assurance pour le compte des colocataires. Cette assurance se limite aux risques locatifs et le propriétaire ajoute 1/12ème de la cotisation annuelle au montant du loyer, plus éventuellement une majoration de 10% maximum pour les démarches.

Qui souscrit l’assurance habitation colocation ?

Une assurance pour l’ensemble de la colocation

En théorie, il suffit qu’un seul des colocataires s’assure et que les noms des autres colocataires apparaissent sur le contrat. Toutefois, en cas de sinistre, la responsabilité de tous les colocataires est engagée à hauteur de leur quote-part du loyer.

Dans ce cas de figure, il est nécessaire que les autres colocataires non souscripteurs prennent au moins la garantie responsabilité civile. Ils seront ainsi couverts en cas de dommages causés à un tiers, notamment aux voisins.

En cas de changement de colocataires

Il n’est pas rare dans une colocation de connaître des allers et venues de nouveaux occupants. Tout changement de colocataire doit alors être signalé à votre compagnie d’assurance. En effet, en cas de sinistre, l’assureur se référera aux personnes indiquées sur le contrat d’assurance. Si l’un des colocataires n’y figure pas, il ne sera alors pas couvert.

Un avenant au contrat d’assurance logement vous sera alors transmis afin d’attester ce changement.

À noter que certains assureurs couvrent automatiquement tous les occupants du logement, même s’ils ne sont pas mentionnés au contrat. Cette option est la plus avantageuse. Prêtez toutefois attention au tarif de cette assurance. Elle ne doit pas excéder le montant d’une police équivalente prise en votre nom seul.

Chaque colocataire souscrit son contrat

Chaque habitant du logement s’assure individuellement en souscrivant au minimum les garanties obligatoires. Cette solution, moins intéressante financièrement, peut s’avérer nécessaire si chaque colocataire souscrit un bail à son nom. Il n’y a cependant pas d’obligation de souscrire auprès du même assureur, bien que cela éviterait les litiges en cas de sinistre.

Quel type de contrat d’assurance habitation choisir ?

La garantie risques locatifs ne suffit pas pour bien couvrir les biens des locataires en cas de sinistre ou de vol. Pour cela, il est recommandé de souscrire une assurance multirisque habitation qui comprend une garantie « dommage aux biens » couvre le logement et les biens mobiliers qui s’y trouvent.

Comment choisir les bonnes garanties ?

Avant de s’arrêter sur un choix d’assurance et de garanties, le mieux est de faire le point sur ses besoins. Y-a-t-il des objets de valeur ? Des instruments de musique ? Des équipements électroménagers ? Ce bilan une fois réalisé vous aidera sur le choix des garanties les plus pertinentes selon votre profil.

Ensuite, faites une simulation d’assurance habitation auprès d’un comparateur ou d’un courtier en ligne. Pour cela vous aurez à indiquer quelques informations sur votre profil et celui de vos colocataires, sur votre logement et vos biens mobiliers. Pour pourrez ensuite comparer les offres proposées et choisir celle qui vous convient le mieux.

Comment opter pour la meilleure assurance habitation ?

Plusieurs paramètres doivent être pris en compte lors du choix de votre assurance :

  • Le montant de la prime
  • Les garanties de base : incendie, vol, dégât des eaux,…
  • Les garanties optionnelles : garantie valeur à neuf, assurance scolaire,…
  • La franchise : ce qu’il vous reste à charge en cas de sinistre ;
  • Les exclusions de garantie : ces petits astérisques dans les conditions générales qui indiquent pourquoi votre sinistre n’entre pas dans les conditions d’indemnisation de votre contrat
assurance

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour vivre sereinement votre vie en colocation ! Mais attention au bruit, il se pourrait que votre voisin fasse marcher sa production juridique pour vous faire baisser le son.

Comparez pour économiser !

Scroll Up