Assurance habitation pour le locataire

L’assurance risques locatifs est obligatoire lorsque vous êtes locataire. Est-elle suffisante ? Quelle assurance habitation souscrire pour être bien protégé ?

Que couvre l’assurance risques locatifs obligatoire?

Le locataire est responsable des dommages réalisés au logement pendant toute la durée de la location. La garantie risques locatifs obligatoire rembourse les réparations des dommages causés par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux. Elle couvre uniquement les dommages engendrés de votre fait au logement loué.

Lors de la remise des clés, vous devez remettre au propriétaire votre attestation d’assurance habitation. Le propriétaire peut exiger que vous lui transmettiez cette attestation chaque année afin de vérifier que vous êtes toujours assuré. Il a aussi le droit d’inclure une clause de résiliation pour défaut d’assurance dans son contrat de location.

Si vos biens sont détruits lors du sinistre l’assurance ne les rembourse pas, seule la garantie multirisques habitation couvre cette situation.

Une garantie complémentaire pour les dommages causés aux voisins

La garantie «recours des voisins et des tiers» est facultative. Votre assureur vous la propose généralement en même temps que la garantie risques locatifs. Il est fortement conseillé de la prendre. Elle couvre les mêmes risques que l’assurance risques locatifs (incendie, explosion, dégâts des eaux) lorsque ceux-ci détériorent les biens de vos voisins. Par exemple dans le cas d’un incendie déclenché dans votre logement et qui se répand chez vos voisins. Cette garantie permet d’indemniser les dommages causés à votre voisinage.

Pourquoi souscrire l’assurance multirisques habitation ?

Lorsqu’on parle d’assurance habitation pour les locataires, c’est généralement à elle que l’on fait référence. L’assurance multirisques habitation est l’offre la plus courante et la plus complète.

Elle comprend l’assurance des risques locatifs (obligatoire), l’assurance recours des voisins et des tiers, et d’autres garanties supplémentaires. Elle couvre, en effet, vos biens personnels (meubles, vêtements, électroménagers, décoration…) endommagés en cas de sinistre.

Lors de votre souscription, vérifiez que votre contrat comprend un plafond d’indemnisation. En cas de sinistre, le montant de l’indemnisation est alors limité à ce plafond. Si la valeur totale de votre mobilier dépasse celle mentionnée dans votre proposition de contrat, vous devez prendre une garantie plus élevée.

Les locations exclues de l’obligation d’assurance

Les locations saisonnières, résidences secondaires, meublés, logements-foyers et logements de fonction ne sont pas soumis à l’obligation d’assurance pour l’occupant.

Vous devrez tout de même indemniser le propriétaire si vous êtes responsable d’un dommage causé au logement. Ne négligez donc pas l’assurance dans ces situations.

Besoin d’une assurance habitation pour votre logement ?

Comparez pour économiser !

Scroll Up