Quelle mutuelle rembourse le mieux les implants dentaires ?

Vous sortez de chez le dentiste. Mauvaise nouvelle. Il vient de vous annoncer que la pose d’implants dentaires est nécessaire. Or, la pose d’implants dentaires figure parmi les actes médicaux dentaires les plus chers. Pourquoi ? Parce que celui-ci n’est pas remboursé par l’Assurance maladie. Si vous êtes dans ce cas-là, vous devez pouvoir compter sur votre mutuelle santé ?

Dentiste avec deux instruments chirurgicaux
Ne payez plus un prix exorbitant pour vos implants dentaires !

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

C’est une dent artificielle. Généralement, elle est fabriquée en titane ce qui lui permet de ne pas être rejetée par l’organisme humain. Elle est fixée à une racine dentaire. Aujourd’hui, il existe deux types d’implants dentaires :

  • L’implant subpériostéal constitué d’une base métallique ;
  • L’implant endostéal qui est implanté directement dans la mâchoire.

Quel est le coût et la prise en charge de l’implantologie dentaire ?

Vu le prix des implants dentaires, beaucoup de personnes ne peuvent malheureusement pas assumer cette dépense. En effet, seules certaines prothèses dentaires (appareil dentaire, bridge…) sont partiellement prises en charge par l’Assurance maladie. Malheureusement, les implants dentaires n’en font pas partie.

L’implant dentaire est considéré comme un acte  » hors nomenclature  » dont le coût total est à la charge du patient, qu’il s’agisse de l’implant lui-même, ou encore du pilier. Seule exception : la couronne utilisée pour fixer l’implant, qui elle est prise en charge par la Sécurité sociale (à hauteur de 70 % du tarif de convention sur la base de remboursement de 107,5 €, soit la somme de 75,25 €).

Pourquoi un implant dentaire est-il si élevé ?

Les soins d’implantologie figurent parmi les actes médicaux qui font l’objet d’honoraires totalement libres.

Par conséquent, en fonction de votre dentiste, les tarifs appliqués peuvent varier de manière importante (allant de quelques centaines d’euros jusqu’à plus de 1500 €). De tels sommes justifient à elles seules que vous sélectionniez avec soin une mutuelle implant dentaire qui vous permettra de bénéficier d’une prise en charge importante. Ainsi, vous limiterez au maximum le montant des frais médicaux dentaires.

Lors d’une consultation, votre dentiste établira un devis dentaire indiquant le coût exact des implants, ainsi que le remboursement dentaire possible par la Sécurité sociale.

Muni de ce devis, vous devrez alors contacter votre mutuelle. Elle vous indiquera avec précision, le montant du « reste à votre charge ». À savoir, le montant que vous devrez payer directement au dentiste.

Comment choisir une mutuelle implant dentaire ?

Comparez les garanties

Attention, même si de nombreuses mutuelles santé proposent un remboursement des frais dentaires, celles-ci ne prennent pas obligatoirement en charge la pose d’implants dentaires. C’est pourquoi il est indispensable, lorsque vous choisissez votre mutuelle, de bien comparer les garanties de chaque offre pour s’assurer que vous serez bien couvert pour ce type d’intervention.

Il existe 2 types de garantie implants dentaires :

  • Forfait annuel en euros (majorité des cas) ;
  • Remboursement sous forme d’un pourcentage.

Comparez le plafond de prise en charge

Le plafond de prise en charge, lui, peut varier selon la mutuelle. C’est un critère de choix important à considérer avec attention avant de choisir votre complémentaire santé.

Vérifiez avec soin la durée du délai de carence !

La plupart des mutuelles imposent un délai de carence. C’est une période durant laquelle aucune prise en charge n’est possible. Ce délai varie en fonction de la mutuelle choisie. C’est donc un facteur important qui conditionne votre choix. Le connaître vous permettra aussi d’anticiper un éventuel changement de mutuelle qui vous permettra de bénéficier d’une meilleure prise en charge de vos frais dentaires.

Trouvez un dentiste agréé

Autre piste possible pour réduire le montant de ces frais : trouver un dentiste agréé par votre mutuelle. Grâce à cela, vous pourrez réduire le montant de la facture. Attention, car toutes les mutuelles ne disposent pas forcément d’un réseau agréé de spécialistes.

Pour savoir si votre dentiste est référencé, posez-lui la question ou appelez votre mutuelle.

social_sharing_buttons

Comparez pour économiser !

Scroll Up