Menu
Aide

Entrée en application du dispositif "MonPsy"

En plus de l’Assurance Maladie, les complémentaires santé prennent en charge les consultations chez le psychologue dans le cadre du dispositif « MonPsy ». Trouvez la bonne offre selon votre profil.

Comparer les offres santé

Le dispositif « MonPsy » est entré en application le mardi 5 avril 2022. Il a pour objectif de permettre au plus grand nombre l’accès aux soins psychiques.

Guides Mutuelle Santé par la rédaction - le 8 avril 2022

Qu’est ce que « MonPsy » ?

Annoncé lors des Assises de la santé mentale en septembre 2021, la plateforme « MonPsy » a pour objectif de répondre aux besoins de soins psychologiques de certains français. En effet, la pandémie et tout ce qui en a découlé : le confinement, le couvre-feu, etc, a pu être une source d’angoisse ou de dépression pour la population. Ces sentiments ont d’ailleurs pu être renforcés récemment avec la guerre en Ukraine. Le remboursement des consultations chez le psychologue serait l’un des leviers afin de prendre en charge ce sentiment de mal-être.

 

Ce dispositif vise à repérer, dépister et prendre en charge les difficultés psychologiques.

 

À qui s’adresse le dispositif ?

« MonPsy » s’adresse à tous les français de métropole et outre-mer souffrant de troubles dépressifs et anxieux. Cela inclut les problèmes de consommation (alcool, tabac, cannabis) et les troubles alimentaires. Si, lors de la première séance qui fait office de bilan des troubles, le spécialiste remarque des troubles sévères avec notamment des risques suicidaires, le patient sera orienté vers des soins spécialisés.

C’est d’ailleurs pour cette raison que certains professionnels jugent la plateforme imparfaite. En effet, elle ne prend en charge que les cas légers à modérés et les patients plus sévères en sont exclus.

 

Comment fonctionne le dispositif « MonPsy » ?

Le texte prévoit la prise en charge d’un forfait de huit consultations de psychologue réparties sur une année civile, sous plusieurs conditions :

  • Les patients doivent être âgés de plus de trois ans ;
  • Ils doivent être adressés à un psychologue par un médecin ;
  • Le psychologue doit être référencé dans le dispositif.

L’Assurance maladie rembourse le ticket modérateur à hauteur de 60%, le solde étant pris en charge par la complémentaire santé du patient, s’il en a une. Le tarif de la première séance s’élève à 40€ dans le cadre d’un bilan psychologique, puis de 30€ pour les suivantes. À noter que le praticien ne pas pas appliquer de dépassements d’honoraires.

À l’issue de sa consultation, le patient règle sa séance au psychologue. Celui-ci lui remet alors une feuille de soin à compléter et à transmettre à l’Assurance Maladie et à la mutuelle. Dans la cadre du remboursement de la 1ère séance, le courrier « d’adressage » du médecin au psychologue devra aussi être joint.

 

Le patient n’aura pas à avancer les frais de ses séances de consultation s’il se trouve dans une des situations suivantes :

  • bénéficiaire de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) ;
  • bénéficiaire de l’Aide Médicale d’État (AME) ;
  • soins en lien avec une Affection de Longue Durée (ALD) ;
  • soins en lien avec une maternité (à partir du 6e mois de grossesse) ;
  • soins en lien avec un accident du travail ou une maladie professionnelle (AT-MP).

 

Dans l'actualité

Dérèglement climatique : quel impact sur l’assurance

24 juin 2022 - Assurance MRH

Les événements climatiques violents se multiplient : sécheresse, orage, incendie, inondation. Face à [···]

Lire la suite >

Vacances : check-list des choses à faire avant le départ

25 avril 2022 - Assurance MRH

Que vous soyez du genre stressé à vérifier 3 fois que vous avez bien fermé le gaz avant de partir, o [···]

Lire la suite >

Assurance auto jeune conducteur : quelles astuces pour payer moins cher ?

20 avril 2022 - Assurance Auto

Le permis, l’achat de la 1ère voiture puis l’assurance…. être jeune conducteur représente un budget [···]

Lire la suite >