Menu
Recherche
Aide

Soins dentaires : quels sont les remboursements ?

Devis mutuelle santé

Les visites chez le dentistes peuvent être très onéreuses selon la nature des soins prodigués par le praticien. Si la Sécurité sociale peut prendre à sa charge une partie de coûts, elle ne prévoit aucun remboursement sur certains postes. Souscrire une mutuelle est alors nécessaire pour compléter ces remboursements. Tour d’horizon de ce que la Sécurité sociale vous reverse.

Ce que la Sécurité sociale vous rembourse

Vos consultations chez le dentiste

Vous effectuez une visite de contrôle ou une consultation sans soin chez votre dentiste ? La Sécurité sociale vous verse 70% de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). Vous pouvez consulter directement ce spécialiste sans passer en amont par votre médecin traitant. Il n’est pas concerné par le respect du parcours de soins coordonnés.

 

Vos soins chez le dentiste

Vous avez rendez-vous chez votre dentiste pour un détartrage, le traitement d’une carie ou une extraction de dent ? Pour parfaire votre sourire, la Sécurité sociale vous rembourse généralement 70% de la BRSS.

Le tableau, ci-dessous, vous donne un aperçu de ce que vous percevez pour les soins les plus courants. Ces chiffres sont valables pour les plus de 13 ans.

Tarifs et remboursements des soins dentaires(au 1er janvier 2020, à l’exception des soins réalisés sur les dents permanentes des enfants de moins de 13 ans)
Soin dentaire Tarif conventionnel Taux de remboursement Montant remboursé*
Détartrage 28,92 € 70 % 20,24 €
Traitement d’une carie une face 26,97 € 70 % 18,88 €
Traitement d’une carie deux faces 45,38 € 70 % 31,77 €
Traitement d’une carie trois faces ou plus 60,95 € 70 % 42,67 €
Dévitalisation d’une incisive ou d’une canine 33,74 € 70 % 23,61 €
Dévitalisation d’une prémolaire 48,20 € 70 % 33,74 €
Dévitalisation d’une molaire 81,94 € 70 % 57,35 €
Extraction d’une dent de lait 25 € 70 % 17,50 €
Extraction d’une dent permanente 33,44 € 70 % 23,40 €

Les soins de vos enfants de moins de 13 ans

Pour vos enfants de moins de 13 ans, votre reste à charge est en général plus élevé. Pour eux, les soins sont en effet un peu plus chers. Le tableau, ci-dessous, donne des exemples pour leurs dents permanentes.

Tarifs et remboursements des soins dentaires réalisés sur les dents permanentes des enfants de moins de 13 ans(au 1er janvier 2020)
Soin dentaire Tarif conventionnel Taux de remboursement Montant remboursé*
Traitement d’une carie une face 31,20 € 70 % 21,84 €
Traitement d’une carie deux faces 52,50 € 70 % 36,75 €
Traitement d’une carie trois faces ou plus 70,52 € 70 % 49,36 €
Dévitalisation d’une incisive ou d’une canine 39,04 € 70 % 27,33 €
Dévitalisation d’une prémolaire 55,77 € 70 % 39,04 €
Dévitalisation d’une molaire 94,80 € 70 % 66,36 €

 

Les dépassements d’honoraires chez le dentiste

Vous ne pouvez pas faire autrement que consulter votre dentiste en dehors des horaires d’ouverture de son cabinet ? Il risque de vous faire payer la consultation plus cher que d’habitude. Il s’agit ici d’un dépassement d’honoraires.

Avant de vous précipiter chez votre dentiste, demander-lui bien quel tarif il compte appliquer. En effet, l’Assurance maladie ne rembourse jamais les dépassements d’honoraires, il vaut donc mieux s’informer en amont. Pour alléger la note, le choix d’une mutuelle est impératif.

Comment choisir votre mutuelle

Sans dépassement d’honoraires, une mutuelle de base est suffisante

Une mutuelle qui propose un remboursement à 100% de la BRSS suffit si votre dentiste ne pratique pas le dépassement d’honoraires. Optez pour une complémentaire santé qui offre un panel large de soins avec de nombreux dentistes. Vous serez sûr d’en trouver un près de chez vous avec des tarifs raisonnables. Votre reste à charge sera ainsi minime voire nul.
Mesurez bien vos besoins. Il arrive qu’une simple consultation débouche sur la pose d’une prothèse dentaire ou de l’orthodontie. Ces actes sont très mal remboursés pas la Sécurité sociale.

Avec des dépassements d’honoraires ou des soins non remboursés par la SS : une mutuelle un peu plus couvrante

Dès lors que des travaux spécifiques dentaires sont nécessaires, le coût des soins peu s’avérer très élevé, et peu ou pas du tout remboursés par la Sécurité Sociale. Le choix d’une offre de complémentaire adaptée est donc nécessaire, afin de diminuer votre reste à charge.

Certains contrats de complémentaire santé prévoient en effet des remboursements sur la pose d’implants dentaires, qui ne sont pas remboursés par le Sécurité sociale; la mutuelle prévoit ainsi une somme forfaitaire par an ou par semestre. Idem pour l’orthodontie des adultes de plus de 16 ans. Les prothèses dentaires (couronnes, inlays core…) bénéficient d’une prise en charge partielle par la Sécurité sociale; toutefois les dépassements d’honoraires sont fréquents sur ce poste également.

Pensez à bien demander un devis détaillé à votre dentiste pour éviter les mauvaises surprises.

Adoptez une mutuelle qui réponde à vos besoins.