Menu
Aide

Médecine douce : comment être bien remboursé ?

Devis mutuelle santé

Ostéopathie, homéopathie, sophrologie… Les médecines douces sont peu voire pas remboursées par la Sécurité sociale. Elles sont pourtant de plus en plus prisées des français. Votre contrat de complémentaire santé peut vous servir : quelques conseils pour choisir la formule qui correspond à vos besoins.

Médecine douce : un remboursement de la Sécurité sociale dans des cas très précis

Des pratiques peu prises en charge

La règle générale est simple. La Sécurité sociale ne rembourse pas les médecines douces. Pourquoi ? Parce qu’elles sont considérées comme des médecines non conventionnelles. Autrement dit, la Sécurité sociale juge qu’elles ne sont pas assez centrales pour votre guérison pour être prises en charge.

Les critères pour être remboursé par la sécurité sociale

Pour une prise en charge de la Sécurité Sociale, le praticien que vous consultez doit être conventionné. Les médecins généralistes ont parfois un double diplôme. Vous êtes allé voir un acupuncteur, un homéopathe ou un ostéopathe conventionné ? Vous serez remboursé comme si vous étiez allé chez votre généraliste. Regardez bien le statut du médecin que vous souhaitez voir. Si c’est un spécialiste, l’aval de votre médecin traitant est indispensable. Si vous ne le faites pas, vous sortez du parcours de soins coordonnés et serez moins bien remboursé.

Vous êtes allé voir un homéopathe conventionné qui vous a prescrit de l’homéopathie ? Ces remèdes sont disponibles en pharmacie et remboursés comme les médicaments de niveau SMR modéré avec votre ordonnance.

Une mutuelle est donc indispensable pour alléger la facture. Vous n’allez voir que des médecins conventionnés ? Une complémentaire santé est aussi utile. En effet, les dépassements d’honoraires dans ce secteur sont légions.

Médecine douce : le remboursement de votre mutuelle

Pour les médecines douces, les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à vous proposer des forfaits en euros. Selon les produits, les remboursements sont déjà inclus dans les garanties de base ou alors proposés en option.

Prenez garde, toutes les disciplines ne sont pas assumées par votre complémentaire santé. Dans la majorité des cas, les séances d’ostéopathie, d’acupuncture ou de diététique font parties des pratiques remboursées par la mutuelle. Au contraire, si vous souhaitez vous faire rembourser d’une séance d’acupuncture, de psychologie ou encore de réflexologie,  veillez à bien vérifier l’éventail de disciplines remboursées dans le contrat.

Les contrats de complémentaire santé proposent deux façons de rembourser vos séances de médecine douce :

Vous disposez d’une somme fixe par séance

Votre mutuelle vous verse quelques dizaines d’euros par séance. Le nombre de séances est dans la plupart des cas limité, par an et par assuré. Ce choix est tout indiqué si vous voulez découvrir les médecines douces ou si vous avez des besoins ponctuels en la matière.

Vous bénéficiez d’une somme annuelle

Votre complémentaire santé met un forfait de quelques centaines d’euros à votre disposition. Vous bénéficiez de cette somme comme vous l’entendez. Vous pouvez utiliseer ce forfait en 1, 2 ou plusieurs séances jusqu’à atteindre le plafond. Vous avez des besoins fréquents ou votre thérapeute a des tarifs élevés ? Ce forfait annuel devrait vous convenir.

 

Comment vous faire rembourser suite à une séance de médecine douce?

Vous sortez de votre séance de pédicure ou d’ostéopathie ? pensez à demander une facture à votre thérapeute. C’est le justificatif qui vous sera demandé pour le remboursement de la séance. Pensez à bien indiquer sur la facture votre numéro de sécurité sociale pour un traitement rapide de votre remboursement.

 

Besoin d’une mutuelle qui rembourse bien les médecines douces ? N’hésitez pas à nous contacter au 02.30.06.00.60 !

Sur le même thème
Dans l'actualité

Dispositif Mon Psy

8 avril 2022 - Assurance Santé

Le dispositif « MonPsy » est entré en application le mardi 5 avril 2022. Il a pour objectif de perme [···]

Lire la suite >

Mise en place du FPU

1 février 2022 - Assurance Santé

Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale, depuis le 1er janvier 2022, un Forfai [···]

Lire la suite >

Décryptage PLFSS 2022

6 décembre 2021 - Assurance Santé

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 a été définitivement adopté [···]

Lire la suite >