Menu
Aide

Covoiturage : comment rouler bien assuré ?

Devis assurance auto

Vous envisagez d’utiliser BlaBlaCar ou un autre service de covoiturage ? Dans ce cas, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance auto spécifique ou des garanties complémentaires. Toutefois, il est important de vérifier quelques détails et de comprendre la législation avant de prendre le volant ou de vous laisser conduire.

Vous êtes conducteur

Devez-vous souscrire une garantie spéciale covoiturage ?

Il n’existe aucune extension de garantie spécifique au covoiturage, considéré comme un service amical. Le covoiturage n’entraîne donc aucun surcoût de votre assurance auto actuelle. Nous vous conseillons toutefois d’informer votre assureur de votre intention de covoiturer. Voici les points primordiaux que vous devez passer en revue :

  • Le covoiturage s’effectue dans le cadre de trajets domicile-travail. Ces conditions de déplacement sont-elles bien couvertes par votre assurance auto?
  • Votre contrat inclut-il une clause de conduite exclusive ? Certaines polices d’assurance ne couvrent que le ou les conducteurs nommément désignés, d’autres intègrent des franchises majorées en cas de prêt de volant. Si vous souhaitez prêter votre volant à un covoitureur, renseignez-vous préalablement auprès de votre assurance.
  • Une franchise est-elle appliquée en cas de prêt de volant à un conducteur novice ? Cette clause est importante en cas de sinistre. En effet, si ledit conducteur novice cause un accident le montant restant à votre charge peut s’avérer particulièrement élevé.
  • Votre véhicule est-il une voiture de fonction ? Si oui, l’assurance de ce véhicule exclut souvent le transport de passagers.
  • Retirez-vous un bénéfice pécuniaire du covoiturage ? Si vous acceptez une rémunération supérieure au partage des frais de déplacement, vous devez souscrire une assurance professionnelle spécifique pour le transport rémunéré de personnes.

Certains assureurs alignent leur offre sur cette nouvelle pratique et proposent des contrats dédiés au covoiturage, avec des garanties spéciales covoiturage. Ces professionnels possèdent souvent un partenariat avec des plates-formes de covoiturage. C’est par exemple le cas de BlaBlaCar aujourd’hui en partenariat avec AXA. En cas de prêt du volant lors d’un covoiturage avec BlaBlaCar, vous serez mieux couvert si votre assurance actuelle ne couvre pas ou peu cette pratique. Toutefois, il convient de respecter quelques conditions : prêt du volant à un passager ayant plus de 3 ans de permis et que vous ne possédiez pas de clause d’exclusivité dans votre contrat d’assurance. Attention cependant en cas d’accident : c’est vous qui vous verrez attribuer un malus.

COMMENT ALLEZ-VOUS ÊTRE INDEMNISÉ EN CAS D’ACCIDENT ?

Dans tous les cas, si un conducteur occasionnel provoque un accident, c’est vous, en tant que souscripteur de l’assurance, qui serez pénalisé d’un malus. Seule exception à cette règle: si le conducteur a pris le volant à votre insu votre coefficient de réduction-majoration (CRM) n’est pas affecté.
Les étapes de l’indemnisation en cas d’accident de la circulation correspondent à celles d’un sinistre classique. Ce peut être un sinistre duquel vous êtes responsable, victime, ou dont le tiers n’a pu être identifié. Consultez notre article dédié à l’indemnisation des accidents de la route pour connaître la marche à suivre.

Vous êtes passager

Vous devez vérifier deux éléments primordiaux avant de monter en voiture :

  • Votre conducteur est-il titulaire du permis de conduire ?
  • La voiture utilisée est elle bien assurée ? vous pouvez aisément le savoir en consultant l’attestation d’assurance figurant sur le pare-brise côté passager.

Comment vais-je être indemnisé en cas d’accident ?

En tant que passager, vos dommages corporels sont couverts par la responsabilité civile du véhicule au même titre que tous les autres tiers. Toutefois, vous ne devez pas commettre de faute inexcusable. Par exemple, vous n’êtes pas indemnisé si vous sautez de la voiture en marche ou tirez sur le frein à main alors que le véhicule roule à vive allure.

En cas de trajet professionnel, l’assurance « accident du travail » de votre entreprise peut également prendre en charge votre incapacité de travail en tant que passager. En général, l’accident doit survenir sur le trajet domicile-travail. Un détour pour se rendre sur les lieux de rendez-vous du covoiturage est admis. Il ne doit toutefois pas excéder un certain pourcentage du trajet total : par exemple 20%.

Est-il possible que vous preniez le volant en tant que passager ?

Lors de vos trajets en covoiturage, il arrive parfois que le conducteur fatigue et qu’il demande à passer le volant à l’un des passagers. Le prêt du volant est possible, vous serez alors couvert par l’assurance du conducteur et propriétaire du véhicule. En cas d’accident, c’est le propriétaire qui se verra attribuer un malus. Ainsi vous serez protégé, limiterez les risques dus à la fatigue du conducteur et roulerez donc en plus grande sécurité.

Vous avez besoin d’une assurance auto favorable au covoiturage ?

Références :

Complément d’information sur Service-Public.fr
Code des assurances : articles L124-1 à L124-5
Code des assurances : article L113-2

Sur le même thème

Plus d'actualités...

Astuces assurance jeunes conducteurs

20 avril 2022 - Profil conducteur

Le permis, l’achat de la 1ère voiture puis l’assurance…. être jeune conducteur représente un budget [···]

Lire la suite >

Des fêtes en toute sécurité

23 décembre 2021 - Guides assurance auto, Guides assurance habitation, Guides Mutuelle Santé

Une bougie mal éteinte, un mauvais geste au moment d’ouvrir une huître, un niveau d’alco [···]

Lire la suite >

De nouveaux boîtiers pour limiter la vitesse des voitures

25 novembre 2021 - Guides assurance auto

Le 17 novembre dernier, une nouvelle directive européenne a été adoptée : à partir de juillet 2022, [···]

Lire la suite >

Restriction de certains contrôles routiers sur les applications

5 novembre 2021 - Guides assurance auto

Le 1er novembre dernier, une série de mesures est entrée en vigueur. Parmi elles, l’obligation d’équ [···]

Lire la suite >

Offre exclusive : embarquez votre dashcam Nextbase

25 octobre 2021 - Guides assurance auto

Les caméras de bord, ou dashcam, sont utilisées par un automobiliste pour filmer son environnement q [···]

Lire la suite >

Les pneus neige obligatoires en montagne, que dit la loi ?

5 octobre 2021 - Guides assurance auto

Avec l’entrée en vigueur de la loi Montagne II, les véhicules ont l’obligation d’être équipés de pne [···]

Lire la suite >

Étude assurance auto et les jeunes conducteurs

4 août 2021 - Guides assurance auto

En 2017, Suravenir Assurances et AcommeAssure lançaient une offre sur-mesure d’assurance auto dédiée [···]

Lire la suite >

Assurance auto : coup de pouce fiscal pour les véhicules électriques achetés entre 2021 et 2023

3 août 2021 - Guides assurance auto

Dans une volonté de promouvoir les mobilités moins polluantes, les députés ont voté l’exonération de [···]

Lire la suite >

Quelles sont les nouveautés du Code de la Route 2020 ?

29 octobre 2020 - Guides assurance auto

Les comportements évoluent selon les générations ainsi que les évolutions technologiques. Un usage v [···]

Lire la suite >

Prime à la conversion : les nouvelles réglementations 2020

30 mai 2020 - Guides assurance auto

Prime à la conversion aussi appelée prime à la casse correspond à l’aide versée par l’agence du serv [···]

Lire la suite >