Offre flash Un mois offert sur l'assurance santé de votre animal. Plus d'infos auprès de votre conseiller

Menu
Recherche
Aide

Mutuelle et lunettes : comment être bien remboursé ?

Le coût des lunettes peut vite grimper ! Pour un reste à charge minime, choisissez un contrat santé couvrant.

Devis assurance santé
Sommaire

Votre vue a baissé et nécessite une correction. Votre ophtalmologiste vous a donc fait une prescription pour une paire de lunettes. Malheureusement, la prise en charge de la Sécurité sociale est très faible, seulement 0,09 €. Heureusement, des solutions existent pour avoir un reste à charge trop élevé. On vous explique tout. 

Qui prescrit les lunettes de vue ?

L’Assurance maladie prend en charge les lunettes de vue (verre et monture) sur prescription médicale. L’ophtalmologiste du fait de sa surveillance de votre vue, est généralement celui qui est l’auteur de la prescription, bien que votre médecin généraliste soit aussi habilité à le faire.

La validité de l’ordonnance varie selon l’âge du patient et le type de corrections prescrites.

Correction Durée
Verres correcteurs 1 an pour les patients de moins de 16 ans
5 ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans
3 ans pour les patients de plus de 42 ans
Lentilles 1 an pour les patients âgés de moins de 16 ans
3 ans pour les patients de plus de 16 ans

Si vous ne prévoyez pas dans l’immédiat d’acheter ou de renouveler votre paire de lunette, vous avez tout intérêt à conserver précieusement votre ordonnance !

Quel est le remboursement des lunettes ?

 

Comme précédemment indiqué, le niveau de remboursement de l’Assurance maladie est très faible. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à le compléter avec une prise en charge de votre mutuelle santé.

 

La Sécurité sociale : un remboursement très faible

Pour palier le niveau de prise en charge presque anecdotique des lunettes, le panier 100% santé a été mis en place en 2020. Depuis lors, la Sécurité sociale ne base plus son remboursement sur l’âge du patient mais selon la catégorie de lunettes :

  • Celles issues du panier 100% santé ;
  • Celles exclues du panier 100% santé dont les prix sont libres.

 

Cette règle s’applique que vous achetiez vos lunettes chez un opticien ou sur internet.

 

Qu’est ce que le panier 100 % santé ?

Appelé aussi reste à charge 0 (RAC0), ce dispositif donne accès à des équipements optiques (monture et verre) pris en charge à 100% par la Sécurité sociale et les organismes de complémentaire santé.

Pour en bénéficier, votre contrat santé doit être “responsable”. Dès lors, vous pouvez compter sur un remboursement intégral de votre équipement optique, monture et verres.

 

Concrètement, votre opticien doit vous proposer au minimum un devis incluant un équipement 100% santé. Vous êtes toutefois libres de choisir un modèle hors 100% santé; dans ce cas, attendez vous à un reste à charge, que votre mutuelle pourra rembourser selon les garanties prévues au contrat.

 

Lunettes issues du panier 100% santé

(Catégorie A)

Lunettes hors panier 100% santé

(Catégorie B)

  • Des montures à un pris inférieur ou égal à 30 €
  • Des verres de qualité adaptés à tous les types de corrections et besoins (anti-reflet, anti-rayure,…)
  • Des paires de lunettes intégralement prises en charge par les organismes de santé
  • Un remboursement de 0,09 € par la Sécurité sociale
  • Des tarifs fixés librement par les opticiens
  • Un plafond de remboursement des montures fixé à 100 € pour les complémentaires santé
  • Un plafond de remboursement de 420 € pour les verres simples, 700 € pour les verres complexe, 800 € pour les verres très complexes
Reste à charge 0 Un reste à charge qui dépend du modèle de lunette choisi et des garanties inclues dans le contrat de la mutuelle santé

Quel remboursement pour les lunettes par les organismes de santé ?

 

Catégorie Équipement optique Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) Taux de remboursement de la Sécurité sociale Remboursement de la Sécurité sociale Reste à charge
Catégorie A Monture 9 € 60 % 5,40 € 0€
Verres Varie selon le type de correction 60 % Varie selon le type de correction
Catégorie B Monture 0,05 60 % 0,03 Dépend des garanties du contrat de santé souscrit
Chaque verre 0,05 60 % 0,03
Paire de lunettes complète 0,15 60 % 0,09

 

À noter que pour 2024, le plafond de remboursement d’une monture est de 100 € pour les complémentaires santé.

Il s’élève à 420 € pour 2 verres simples, 700 € pour 2 verres complexes et 800 € pour 2 verres très complexes.

 

Bien choisir son contrat de complémentaire santé

Tous les contrats ne seront pas avantageux pour vous, soit il ne vous remboursera pas assez sur vos dépenses, soit les remboursements seront trop élevés pour vos besoins . Une étude de vos besoins est nécessaire avant le choix de la bonne formule.

 

Un renfort optique en option

 

Vous n’avez pas de besoins particuliers mis à part l’achat de lunettes? vous ne consultez que très rarement des médecins, ne prévoyez pas de soins dentaires? Si votre seul besoin est l’optique, regardez les formules qui prévoient en option un renfort de remboursement optique. En effet, inutile de viser les formules hautes qui prévoient des remboursements élevés sur tous les postes de soins, cela ne sera pas rentable pour vous. Visez plutôt une formule plus basse avec l’ajout d’une option optique. 

 

Attention au délai de carence

 

Certains contrats prévoient un délai de carence sur l’optique, c’est-à-dire un temps pendant lequel vous ne pouvez pas bénéficier de votre forfait optique. Avant de choisir votre contrat, faites donc le point sur le caractère urgent ou non de votre achat. Si vous devez acquérir des lunettes demain, fuyez les formules avec ce délai de carence. Si au contraire vous avez déjà un équipement récent et que vous ne comptez pas en changer dans les prochains mois, le choix d’une formule avec délai de carence peut être judicieux, car la cotisation peut être plus basse.

Les bonus fidélité

 

Certains contrats incluent des augmentations de garanties à partir d’un certain temps d’ancienneté du contrat. Ce bonus fidélité est généralement acquis à compter de la 3e année. Regardez bien le tableau de garantie qui précise la somme supplémentaire prévue sur votre forfait optique.
Un autre système est celui du report: si vous n’utilisez pas votre forfait optique cette année, il vient augmenter celui de l’année suivante. Pratique si vous êtes un consommateur modéré.