Mutuelle santé et maladie de longue durée : comment bien choisir ?

Cancer, diabète, maladie cardio-vasculaire : 15% des français ont une Affection de longue durée (ALD). Les soins des longues maladies coûtent souvent chers et ne sont pas tous remboursés par la Sécurité sociale. Le choix d’une mutuelle santé couvrante est souvent indispensable. Nous vous accompagnons dans votre recherche.

Sécurité sociale : un remboursement parfois insuffisant

Elle prend en charge les soins en rapport avec votre maladie

La Sécurité sociale vous rembourse intégralement tous les soins en lien avec votre Affection de longue durée si elle figure sur sa liste. Ils sont précisés dans le protocole de guérison que vous avez défini avec votre médecin traitant. Vous êtes aussi dispensé des frais habituels :

  • Vous ne payez pas la participation forfaitaire de 1 euro chez le médecin.
  • Vous ne réglez pas la franchise de 50 centimes par boîte de médicaments chez le pharmacien.
  • Vous êtes hospitalisé ? Le forfait hospitalier de 18 euros par jour est assumé par l’Assurance maladie.

Elle ne prend pas en charge les dépassements d’honoraires et les soins annexes

Votre médecin pratique des dépassements d’honoraires ou l’hôpital que vous fréquentez est cher ? La Sécurité sociale ne vous verse pas plus d’argent pour autant. Malgré son nom, le remboursement à 100% de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) ne suffit pas toujours. Les soins d’une longue maladie sont souvent complexes et onéreux.

Vous devez aller chez le médecin pour un rhume ou une pathologie qui n’a rien à voir avec votre longue maladie ? La Sécurité sociale vous rembourse le même montant que pour un assuré classique. Même chose pour une carie chez le dentiste ou de nouvelles lunettes. Une complémentaire santé est donc indispensable à votre bien-être.

Mutuelle : l’hospitalisation en première ligne

Les dépassements d’honoraires chez le médecin

Votre maladie est suivie par plusieurs spécialistes ? Leurs tarifs dépassent largement ce que la Sécurité sociale vous rembourse ? Choisissez votre mutuelle en fonction du montant qui reste à votre charge après sa participation :

  • Il est de quelques euros. Une mutuelle à 150% de la BRSS pour les soins courants ou les frais médicaux est suffisante.
  • Il est compris entre 10 et 15 euros : 175 ou même 200% semblent appropriés.
  • Il est supérieur à 20 euros : choisissez une complémentaire santé qui vous couvre au moins à 200% de BRSS.

La chambre particulière et les frais de confort à l’hôpital

Vous passez plusieurs jours par mois voire par semaine dans une chambre d’hôpital ? Avoir un proche à vos côtés, une chambre particulière ou la télévision allègent vos séjours répétés. Les mutuelles vous proposent souvent un forfait journalier en euros. Soyez attentifs aux éléments suivants :

  • Certaines mutuelles ne prennent plus en charge votre chambre particulière ou le lit accompagnant après 60, 90 ou 120 jours. Choisissez une formule sans limitation de durée.
  • D’autres appliquent des délais de carence. Elles attendent en général 1, 3 ou 6 mois pour vous rembourser vos frais de confort ou votre lit accompagnant
  • Les tarifs de la chambre particulière ou des frais de confort varient fortement selon les hôpitaux. Renseignez-vous sur les prix avant de souscrire votre mutuelle en connaissance de cause.

Les médecines douces pour votre bien-être

Après quelques jours de traitement intensif, vous avez besoin de souffler un peu ? Une séance d’acupuncture, de shiatsu ou d’ostéopathie contribue à votre détente. Les mutuelles prévoient souvent des forfaits de médecines douces dans leurs formules. Vous disposez d’une somme en euros dont vous disposez comme vous le souhaitez. Regardez bien la liste des praticiens que votre complémentaire santé accepte de rembourser.

Une mutuelle à vie sans questionnaire de santé

Pour économiser, quelques mutuelles sélectionnent leurs assurés grâce à un questionnaire de santé. La grande majorité n’ont pas ce genre de pratique et vous acceptent quel que soit votre état de forme. Choisissez une complémentaire santé qui propose des contrats responsables.

Vous avez déniché la mutuelle qu’il vous faut et souhaitez la garder toute votre vie ? Vérifiez qu’elle vous propose la garantie viagère. Vous êtes ainsi couvert même à 80, 85 ou 90 ans, En effet, certaines considèrent que les seniors coûtent trop cher et résilient leur contrat à partir d’un certain âge.

Besoin d’une mutuelle qui vous accompagne avec une longue maladie ?

Comparez pour économiser !

Nos 346 avis clients Acommeassure.com nous donnent une note de 4.4 /5
Scroll Up