Menu
Aide

Quelle mutuelle choisir pour votre famille ?

Devis Assurance Santé

Une mutuelle santé familiale est la solution adaptée pour les couples avec enfants. Avec elle, vous bénéficiez de réductions sur votre cotisation et de services complémentaires. Pour économiser sur vos dépenses de santé, choisissez le contrat qui correspond à votre profil .

Maternité et hospitalisation : les points d’attention

Vous attendez un enfant ? Un accouchement implique un séjour plus ou moins long à l’hôpital. Vous apprécierez peut-être aussi de vous reposer en chambre particulière, de profiter de la télévision ou d’internet. Ces commodités seront également agréables si vous ou une personne de votre foyer est amenée à être hospitalisée.

Chambre particulière et lit accompagnant : un forfait en euros

Lors d’une hospitalisation de plusieurs jours, vous n’y échapperez pas, il faudra aussi passer plusieurs nuits à l’hôpital. En règle générale, on vous propose le choix entre une chambre simple où vous vous retrouvez seul, ou une chambre double à partager avec un autre patient. Sachez qu’en faisant le choix d’une chambre particulière, une surfacturation vous incombe. Votre contrat de complémentaire santé peut alors intervenir, si cette prestation y est incluse. Ainsi, lors de votre recherche de la meilleure mutuelle, vérifiez bien ce point s’il est important pour vous. La prise en charge de la nuitée par votre mutuelle est présentée sous forme de forfait, généralement compris entre 25€ et 100€ par nuit selon le niveau choisi. Sa prise en charge est parfois proposée en option. 

Si vous êtes amené à fréquenter régulièrement les chambres de cliniques ou d’hôpitaux, vérifiez également si votre contrat prévoit un plafond de nuitées. Il n’est pas rare de voir des durées limitées à 30 jours, 60 jours ou 90 jours par an et par assuré. Certaines mutuelles ont instauré le principe de la solidarité familiale : il s’agit de la possibilité de faire bénéficier à votre ayant droit de plusieurs nuits de votre forfait chambre particulière si vous ne l’avez pas consommé vous-même. 

 

En cas d’hospitalisation, il est fort appréciable de recevoir des visites, et pourquoi pas d’être accompagné toute la nuit. C’est souvent le cas pour un enfant en bas âge, auprès duquel un parent reste au chevet la nuit. Le parent peut ainsi demander la mise à disposition d’un lit pour dormir auprès de l’enfant hospitalisé.

Vérifiez que le lit accompagnant est bien pris en charge par votre contrat de complémentaire santé; il est exprimé sous la forme d’un forfait journalier en euro, bien souvent pour une durée et un montant limité. Par exemple, vous bénéficiez de 20 euros par jour dans la limite de 30 jours par an. 

Naissance ou adoption : une aide possible de votre mutuelle

Un heureux événement se profile? En plus de la prime de naissance prévue par la CAF, votre assurance santé peut également vous octroyer une allocation naissance sous la forme d’un forfait que vous utilisez comme vous souhaitez. Elle peut aussi être versée en cas d’adoption. Cette prestation est prévue dans les garanties de base, ou en option. Soyez donc attentif à ces détails sur le tableau de garantie ou faites le point avec un conseiller.

Hospitalisation et délai de carence

Une hospitalisation est prévue pour un membre de votre foyer? Pour une prise en charge optimale par votre mutuelle, vérifiez bien qu’aucun délai de carence n’est appliqué sur ce poste. Il arrive que certains contrats imposent un délai de plusieurs mois pendant lesquels ils ne remboursent pas les dépassements d’honoraires voire la chambre particulière. Cela ne concerne toutefois pas l’hospitalisation non programmée, c’est-à-dire une hospitalisation liée à un accident. 

Idem pour la prime naissance, elle peut n’être offerte qu’après une certaine durée d’ancienneté de contrat. Anticipez donc ce point.

 

Pharmacie : s’adapter aux besoins de toute la famille

Vous ou vos enfants consommez beaucoup de médicaments avec un service médical rendu (SMR) considéré comme faible ou insuffisant ? Ce sont des remèdes très mal remboursés par la Sécurité sociale. En achetant des médicaments sans ordonnance, ou en cas de prescription par votre médecin de médicaments non remboursés par la Sécurité sociale,  vos dépenses à la pharmacie peuvent grimper. 

 

Une option complémentaire pour l’automédication

Vérifiez d’abord dans votre contrat si les médicaments avec un service médical rendu (SMR) faible ou insuffisant sont bien pris en charge. En effet, certaines mutuelles ne remboursent que les médicaments avec un service médical rendu (SMR) majeur ou important et permettent de souscrire une option pour les autres médicaments.

Vous pratiquez l’automédication ? Vous devrez certainement choisir une option complémentaire. Moyennant quelques euros par mois, vous disposez d’un forfait pour vos dépenses en sirop pour la toux, pastilles pour la gorge et autres cachets contre les brûlures d’estomac.

Le cas des vaccins

Si les vaccins obligatoires sont pris en charge par la Sécurité sociale, d’autres ne le sont pas. Dans le premier cas, votre complémentaire santé réglera le ticket modérateur. Dans le second, elles peuvent également intervenir, si votre contrat prévoit un forfait pour les vaccins non remboursés. Ce forfait est inclus dans les prestations de base, ou en option.

Vous prévoyez un voyage à l’étranger? Avant votre départ, renseignez-vous sur les risques de maladies propres au pays visité. Selon la destination, vous serez contraint de vous faire vacciner : c’est le cas pour la fièvre jaune dont la vaccination est obligatoire pour les séjours en zones tropicales d’Afrique ou d’Amérique du Sud. Le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Son coût, compris entre 60€ et 80€, peut être pris en charge par votre complémentaire santé: vérifiez qu’un forfait vaccination est bien compris dans votre contrat.

 

Médecins : anticipez les dépassements d’honoraires

Vous avez des enfants de moins de 6 ans ? Pour eux, le tarif des consultations chez le pédiatre ou le médecin généraliste est plus élevé que pour vous. Même si la sécurité sociale prend en charge une partie de la consultation, le reste à charge est important si vous consultez régulièrement. De la même manière, les dépassements d’honoraires que pratiquent certains spécialistes ou médecins de secteur 2 viennent alourdir vos dépenses.

 

Choisir sa formule de complémentaire santé

Dans un premier temps, il convient de faire le point sur vos dépenses récurrentes liées à la santé: à quelle fréquence vous ou votre famille consulte-t-elle? Êtes- vous fréquemment confrontés aux dépassements d’honoraires? Vos enfants vont-ils être suivis pour l’orthodontie? En fonction des réponses, vous pourrez choisir le contrat adapté, en comparant le coût de la formule souscrite aux remboursements qu’elle vous offrira. 

Vous voulez payer le moins cher possible quitte à avoir un reste à charge en vous rendant chez un médecin? Une mutuelle de base qui assume 100% de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) vous conviendra. 

Vous n’avez pas de besoin particulier mais êtes prévoyant? choisissez une couverture médiane pour anticiper d’éventuels imprévus : une prise en charge à 150% est toute indiquée.

Vos enfants sont en bas âge et vont souvent chez un médecin qui pratique des tarifs supérieurs au tarif de convention ? Choisissez une mutuelle plus couvrante, au minimum à 175 ou 200% de la BRSS.

Les avantages des mutuelles : réductions et assistance au quotidien

Si vous choisissez une mutuelle pour toute votre famille, vous pouvez bénéficier de remises sur les ayant droits. Beaucoup de mutuelles proposent par exemple la gratuité à compter du 3e enfant ou des réductions complémentaires pour les familles monoparentales.

Vous êtes hospitalisé et personne ne peut garder vos enfants ou votre chien ? Certaines mutuelles offrent un service d’assistance. Un professionnel vient s’occuper d’eux à domicile le temps de votre absence. Une aide ménagère peut aussi vous assister pour les tâches ménagères, la cuisine ou vos courses. Ces petits plus vous soulagent lorsque vous en avez le plus besoin.

 

Besoin de choisir une mutuelle qui protège votre famille ? N’hésitez pas à nous demander conseil au 02.30.06.00.60 !

Sur le même thème

Plus d'actualités...

Dispositif Mon Psy

8 avril 2022 - Guides Mutuelle Santé

Le dispositif « MonPsy » est entré en application le mardi 5 avril 2022. Il a pour objectif de perme [···]

Lire la suite >

Mise en place du FPU

1 février 2022 - Guides Mutuelle Santé, Remboursements

Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale, depuis le 1er janvier 2022, un Forfai [···]

Lire la suite >

Des fêtes en toute sécurité

23 décembre 2021 - Guides assurance auto, Guides assurance habitation, Guides Mutuelle Santé

Une bougie mal éteinte, un mauvais geste au moment d’ouvrir une huître, un niveau d’alco [···]

Lire la suite >

Décryptage PLFSS 2022

6 décembre 2021 - Guides Mutuelle Santé

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 a été définitivement adopté [···]

Lire la suite >

Quel impact du CBD sur la santé ?

22 novembre 2021 - Guides Mutuelle Santé

Depuis juin 2021 et l’autorisation de sa vente en France, le CBD a le vent en poupe. Il a la r [···]

Lire la suite >

Comment se protéger contre le coronavirus ?

5 mars 2019 - Guides Mutuelle Santé

À moins d’avoir été coupé du monde depuis 1 mois, vous n’avez pas pu échapper aux discussions [···]

Lire la suite >