Assurance auto : Comment payer moins cher quand on est « jeune conducteur » ?

Vous venez d’obtenir votre permis de conduire et vous chercher comment assurer votre premier véhicule ? Que faut-il savoir avant de choisir et d’assurer votre voiture ? Découvrez tous les éléments à prendre en compte pour éviter de payer trop cher votre première assurance auto.

Les points à regarder :

Apprendre avec la conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet de réduire le montant de votre assurance.  

Cet argument, souvent mis en avant par les auto-écoles, n’est pas un mythe.

En effet, la conduite accompagnée permet d’acquérir plus d’expérience au volant.

D’ailleurs, les statistiques montrent que les personnes en suivant un apprentissage de conduite accompagnée provoquent 4 à 5 fois moins d’accidents que les conducteurs ayant passé leur permis en mode classique.

C’est pour ces raisons que les assureurs ont plus confiance en eux et diminuent leurs cotisations.

personne tenant des clefs
Ne négligez pas le choix de votre voiture !

Bien choisir votre voiture

Un des points qui fait augmenter le prix de l’assurance auto : le choix de la voiture.

Pour choisir votre première voiture, il faut tenir compte de plusieurs critères :

  • L’âge : l’ancienneté de la voiture joue un rôle essentiel. Plus le modèle choisi est récent, plus vos cotisations seront importantes. Par conséquent, privilégiez les voitures qui ont déjà un certain âge.
  • Le modèle : le prix évolue en fonction des finitions (cuir des assises par exemple) et des équipements présents dans le véhicule.
  • La puissance : d’un point de vue assureur, une voiture à forte cylindrée est plus porteuse d’accidents graves.
  • Essence ou diesel ? Une voiture essence est préférable si vous êtes jeunes conducteurs.  Les voitures diesels ont un coût de réparation plus élevée.

Pour éviter d’exploser votre budget assurance, préférez une voiture essence, pas trop récente et peu puissante.

Sélectionner la meilleure garantie

Avant de souscrire votre première assurance auto, renseignez-vous sur les différentes formules possibles.

Il en existe plusieurs. Les plus répandues sont l’assurance « au tiers » et « tous risques ».

Chacune possède des avantages et des inconvénients.

La formule « au tiers » est la moins chère mais pour compenser son prix la couverture est plus faible. Les franchises seront plus élevées et moins de sinistres seront pris en charge (rayures, bris de glace…).

La formule « tous risques » est certes plus chère mais protège beaucoup mieux (bris de glace, accident non responsable…). Généralement, elle inclut plus d’options : assistance et / ou prêt de voiture…

Votre choix se fera principalement en fonction de votre budget et de la valeur de votre véhicule.

Conseil : en tant que jeune conducteur, souscrivez une assurance « tous risques » si vous êtes encore en train de rembourser le crédit de votre voiture.

Point de vigilance :

En tant que « jeune conducteur » vous allez vous voir appliquer une surprime.  Pas de panique, cette surprime est régie par le code des assurances. Elle est donc réglementée.

Certaines compagnies vont la diminuer en augmentant le prix de la franchise. Il vous faudra donc lire attentivement vos conditions générales.

Femme tapant sur son ordinateur avec sur le côté Faites des économies et un bouton rouge faire un devis

Se déclarer en tant que second conducteur ?

Se déclarer en tant que conducteur secondaire sur la voiture d’un de vos proches peut être avantageux. Néanmoins, ce n’est pas la meilleure chose à faire.

Aux yeux des assurances, ils vous considéreront, 3 ans plus tard toujours comme jeune conducteur.

Vous ne direz pas adieu à la surprime de votre contrat !

Déclarer les petits sinistres ?

Une rayure, un rétroviseur cassé… ça peut arriver à tout le monde surtout lorsqu’on commence.

C’est un calcul à faire, mais prendre les coûts à votre charge peut s’avérer plus avantageux.

En effet, compte-tenu de votre statut, le malus et la franchise peuvent vous coûter plus cher que de payer vous-même les réparations.

Choisir une assurance connectée !

Désormais, il existe de nouveaux modes d’assurances dédiées aux jeunes conducteurs qui permettent de limiter le montant de votre première assurance auto.

L’assurance « Pay how you drive »

Cette assurance repose un principe : vous ne payez que les kilomètres que vous parcourez. À l’aide d’un boîtier connecté à votre véhicule, votre assurance s’ajuste à l’utilisation que vous faites de celui-ci.

Ce type d’assurance est intéressant si vous faites moins de 8 000 kms par an.

L’économie réalisée est comprise entre 20 et 30%.

L’assurance « Pay as you drive »

Elle repose également sur un système de boîtier connecté qui a pour but lui, de collecter des données : freinage, prise des virages, accélération et horaires de circulation.

Toutes ces informations permettent à votre assureur de calculer un score de conduite.

Un bon score vous permettra de bénéficier d’une réduction (qui peut atteindre les 40% !)de votre prime mensuelle.

En plus, vous bénéficierez des conseils de conduites dispensés via une application installée sur votre smartphone. Ils vous aideront à conduire de manière irréprochable.

Avec cette assurance, ce ne sont plus les kilomètres qui sont pris en compte mais votre bonne conduite.

Cette formule est intéressante si vous n’avez aucun doute sur votre conduite.

Comparer avant de choisir

Dernier point mais pas des moindre : comparez.

Avant de souscrire une assurance, il est important d’étudier plusieurs devis.

Chaque assureur a ses propres tarifs.

Pour effectuer votre comparaison, utilisez les comparateurs en ligne.

Une fois que vous aurez effectué votre comparaison, vous aurez toutes les clés en main pour bien choisir votre contrat.

Vous l’avez donc compris, le choix de votre première assurance auto n’est pas anodin.  Il faut commencer à y réfléchir en amont de l’obtention de votre permis de conduire (conduite accompagnée) et de l’achat de votre première voiture.

Comparez pour économiser !

Scroll Up