Menu
Aide

Comment bien s'assurer lors de la conduite accompagnée ?

Devis assurance auto

Votre enfant vient d’avoir 16 ans et veut apprendre à conduire ? Proposez-lui la conduite accompagnée ou la conduite supervisée s’il a plus de 18 ans. Cet apprentissage de la route pour jeune conducteur est très avantageux. Tout en préparant au mieux votre enfant au permis de conduire, il lui permet de mieux appréhender la route et de prendre confiance en lui. Mais ce n’est pas tout : elle lui ouvre aussi les portes d’une assurance auto moins chère. Voici les démarches à effectuer pour rouler bien protégé en conduite accompagnée.

Quelles démarches effectuer pour bien commencer la conduite accompagnée ?

DEMANDEZ UNE EXTENSION DE VOTRE ASSURANCE VOITURE

Votre enfant s’est inscrit à l’auto-école et a choisi la conduite accompagnée ? C’est vous qui serez son tuteur avec votre véhicule ? Ne tardez pas et appelez rapidement votre assureur auto. En effet, pour être bien protégé, vous devez lui signaler ce changement. Voici comment cela se passe :

 

  • 1ère formalité : avertissez votre assureur.
  • Lorsque l’apprenti conducteur a eu son code et a suivi au moins 20 heures de cours de conduite avec un moniteur, demandez à l’auto-école de vous fournir l’Attestation de fin de formation initiale (AFFI). Votre assureur l’exige pour vous accorder une extension de garanties.
  • L’assureur effectue un avenant à votre contrat, c’est-à-dire une modification. Vous recevez donc une nouvelle attestation d’assurance. Vous êtes désormais bien assuré pour la conduite accompagnée.

 

Normalement, cette extension d’assurance est gratuite. Soyez tout de même très attentifs :

Il existe des différences de tarifs selon les assurances. Cette rédaction peut entraîner un surcoût : 10 à 20 euros. Quelques professionnels augmentent la franchise à cette occasion. En effet, ils pensent qu’avec un novice au volant, les accidents sont plus fréquents. Pour ne pas grever leur budget sinistre, ils laissent donc une somme plus importante à votre charge.

LES CAS OÙ L’ASSUREUR PEUT REFUSER VOTRE DEMANDE

En général, votre demande d »élargissement à la conduite accompagnée est acceptée sans problèmes. Mais si vous avez eu beaucoup de sinistres responsables ou êtes malussé-résilié, certains assureurs vont être réticents face à votre demande. C’est la même chose, si vous avez été condamné pour certains délits routiers : fuite, alcool au volant, homicide ou blessures involontaires, refus d’obtempérer, suspension de permis…

La solution ? Demandez à un ami ou un proche qui a un meilleur passif que vous, d’être le tuteur de votre enfant. Il doit accepter de l’accompagner avec son propre véhicule. Même si vous êtes présent lorsque le jeune conducteur roule, ne prenez jamais la place passager. Cela pourrait poser problème en cas d’accident.

SI VOUS AVEZ UN ACCIDENT LORS D’UNE SÉANCE DE CONDUITE ACCOMPAGNÉE

Vous êtes l’accompagnateur de l’apprenti conducteur. A ce titre, vous êtes donc responsable de sa conduite. Il a un accrochage et endommage une autre voiture ? Si c’est un accident dont il est entièrement ou en partie responsable, le malus est pour vous. L’an prochain, vous paierez donc votre assurance plus chère.

Avant de lui laisser le volant, veillez à ce que votre enfant soit à l’aise sur la route. Ce n’est pas le cas ? Conseillez-lui de prendre quelques leçons de conduite complémentaires avec un moniteur. Au début, empruntez des routes peu fréquentées, roulez très prudemment et sur des périodes courtes pour que son attention soit optimale.

Pourquoi opter pour la formule conduite accompagnée ?

A quoi sert réellement la conduite accompagnée ? Pratique risquée ou utile ? Côté assurance, en tout cas, elle est très bénéfique. Votre enfant s’en rend compte lorsqu’il fait sa demande de déclaration d’assurance auto seul et pour la première fois.

VOUS PAYEZ MOINS CHER

Les assurances auto pour jeunes conducteurs sont souvent très onéreuses. En général, les assureurs leur appliquent une surprime de 100%. La raison ? Selon les statistiques, ils causent plus d’accidents et donc coûtent plus chers à leur assureur. C’est un peu moins vrai lorsque vous avez suivi la conduite accompagnée. Vous payez beaucoup moins que vos camarades, surtout la 1re année grâce à l’octroi d’un bonus lié à la conduite accompagnée. Ce pourcentage est toutefois très variable selon les assureurs.

Le tableau, ci-dessous, vous donne un aperçu de vos économies potentielles.

Profil du jeune conducteur * Tarif avec la conduite accompagnée Tarif sans la conduite accompagnée Economies avec la conduite accompagnée
18 ans, 6 mois de permis 713 euros 934 euros 221 euros soit 31%
19 ans, 1 an et demi de permis 518 euros 549 euros 31 euros soit 6%
20 ans, 2 ans et demi de permis 482 euros 511 euros 29 euros soit 6% d’économies

* Pour une Citroën saxo de 2004 assurée au tiers à Clermont-Ferrand. Tarif relevé le 04/06/2014

Pourquoi payez-vous moins cher si vous avez suivi la conduite accompagnée ? Les assureurs pensent que vous êtes plus expérimenté sur la route que les plus novices. Vous saurez donc mieux faire face qu’eux aux circonstances périlleuses : freinage d’urgence, dépassement compliqué, intempéries… Selon les statistiques des professionnels, vous avez moins de sinistres. Vous leur coûtez donc moins cher et bénéficiez d’une réduction lors des 3 premières années.Vous trouvez plus facilement un assureur. Votre conduite accompagnée s’est bien passé ? Vous n’avez eu aucun accident et votre conduite a été irréprochable ? L’assureur de vos parents vous a certainement donné sa confiance. Pour lui, vous êtes un bon client potentiel :

  • Certains vous offrent une réduction sur votre 1re assurance.
  • Vous décidez de trouver votre propre organisme ? Vous peinerez certainement moins que les jeunes conducteurs classiques pour trouver une offre d’assurance.
Profil du jeune conducteur * Tarif avec la conduite accompagnée Tarif sans la conduite accompagnée Economies avec la conduite accompagnée
18 ans, 6 mois de permis 713 euros 934 euros 221 euros soit 31%
19 ans, 1 an et demi de permis 518 euros 549 euros 31 euros soit 6%
20 ans, 2 ans et demi de permis 482 euros 511 euros 29 euros soit 6% d’économies

 

* Pour une Citroën saxo de 2004 assurée au tiers à Clermont-Ferrand. Tarif relevé le 04/06/2014

Pourquoi payez-vous moins cher si vous avez suivi la conduite accompagnée ? Les assureurs pensent que vous êtes plus expérimenté sur la route que les plus novices. Vous saurez donc mieux faire face qu’eux aux circonstances périlleuses : freinage d’urgence, dépassement compliqué, intempéries… Selon les statistiques des professionnels, vous avez moins de sinistres. Vous leur coûtez donc moins cher et bénéficiez d’une réduction lors des 3 premières années.

 

VOUS TROUVEZ PLUS FACILEMENT UN ASSUREUR

Votre conduite accompagnée s’est bien passé ? Vous n’avez eu aucun accident et votre conduite a été irréprochable ? L’assureur de vos parents vous a certainement donné sa confiance. Pour lui, vous êtes un bon client potentiel :

 

  • Certains vous offrent une réduction sur votre 1re assurance.
  • Vous décidez de trouver votre propre organisme ? Vous peinerez certainement moins que les jeunes conducteurs classiques pour trouver une offre d’assurance.

Sur le même thème

Conseils pour baisser le coût d’une assurance auto

Quand on achète une voiture, il est indispensable de prévoir un budget à part pour payer certaines dépenses, notamment l’assurance automobile. Fort heureusement il existe quelques astuces à prendre en compte pour baisser le coût d’une assurance auto. Nous faisons le point !

Pourquoi faire une location longue durée (LLD) pour votre voiture ?

Saviez-vous qu’il est possible d’avoir une nouvelle voiture tous les quelques années, en payant un montant fixe chaque mois. Cela sans avoir à se soucier de payer les frais d’assurance, les taxes ou les révisions ? Vous voulez savoir comment cela fonctionne ?

Assurance auto : quels sont les risques d’une fausse déclaration ?

À la souscription du contrat d’assurance auto, l’assuré remplit généralement un formulaire de devis pour évaluer les risques à couvrir pour la compagnie d’assurance et d’ainsi déterminer la prime adéquate. En cas de fausse déclaration une résiliation par votre assureur est possible.

Prime à la conversion : les nouvelles réglementations 2020

Prime à la conversion aussi appelée prime à la casse correspond à l’aide versée par l’agence du service de paiement (ASP) au nom de l’État. Cette aide est allouée aux automobilistes qui se débarrassent de leurs anciens véhicules diesel ou essence au profit d’un nouveau véhicule moins polluant.  Afin de relancer l’industrie automobile suite à la crise du COVID-19, le président de la république Emmanuel Macron a annoncé le 26 mai dernier un nouvelle prime à casse plus élevée et plus simple. Cette prime exceptionnelle sera reversée aux 200 000 premiers client.  Attention à ne pas trop tarder…

Quelle assurance pour un étudiant ?

Être étudiant implique de nombreux changements dans la vie. Pour vivre sereinement votre indépendance, il va falloir passer par plusieurs étapes : premiers appartements, jobs, stages ou encore voitures… Pour vous faciliter les choses, nous vous proposons une offre rentrée concernant l’assurance habitation, auto et santé.

Plus d'actualités...

De nouveaux boîtiers pour limiter la vitesse des voitures

25 novembre 2021 - Auto

Le 17 novembre dernier, une nouvelle directive européenne a été adoptée : à partir de juillet 2022, [···]

Lire la suite >

Restriction de certains contrôles routiers sur les applications

5 novembre 2021 - Auto

Le 1er novembre dernier, une série de mesures est entrée en vigueur. Parmi elles, l’obligation d’équ [···]

Lire la suite >

Offre exclusive : embarquez votre dashcam Next Base

25 octobre 2021 - Auto

Les caméras de bord, ou dashcam, sont utilisées par un automobiliste pour filmer son environnement q [···]

Lire la suite >

Les pneus neige obligatoires en montagne, que dit la loi ?

5 octobre 2021 - Auto

Avec l’entrée en vigueur de la loi Montagne II, les véhicules ont l’obligation d’être équipés de pne [···]

Lire la suite >

Étude assurance auto et les jeunes conducteurs

4 août 2021 - Auto

En 2017, Suravenir Assurances et AcommeAssure lançaient une offre sur-mesure d’assurance auto dédiée [···]

Lire la suite >

Assurance auto : coup de pouce fiscal pour les véhicules électriques achetés entre 2021 et 2023

3 août 2021 - Auto

Dans une volonté de promouvoir les mobilités moins polluantes, les députés ont voté l’exonération de [···]

Lire la suite >

Quelles sont les nouveautés du Code de la Route 2020 ?

29 octobre 2020 - Auto

Les comportements évoluent selon les générations ainsi que les évolutions technologiques. Un usage v [···]

Lire la suite >

Payez comme vous conduisez avec l’assurance auto connectée

29 octobre 2019 - Auto

Une cotisation d’assurance auto qui s’adapte à votre conduite ! De plus en plus de conducteurs insta [···]

Lire la suite >

Assurance auto : quels sont les motifs de résiliation par l’assureur

11 janvier 2017 - Auto

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon il y a un an, les assurés ont la possibilité de rés [···]

Lire la suite >

Loi Hamon : le décret décrypté

3 août 2015 - Auto, Habitation

Le projet de décret d’application de la loi Hamon ou loi sur la consommation, vient d’être soumis à [···]

Lire la suite >