Menu
Aide

Voiture vandalisée : que couvre l’assurance ?

Rayures, vitre brisée, carrosserie cabossée, rétroviseur arraché…

Quelle prise en charge de l’assurance lorsque votre voiture est vandalisée ?

Devis assurance auto

L’acte de vandalisme est une dégradation ou une destruction volontaire de votre voiture par un tiers. Une situation généralement désagréable, que l’on souhaite voir réglée et indemnisée au plus vite.

La garantie vandalisme

C’est vers votre propre assurance qu’il faut vous tourner, même si, par ailleurs, la responsabilité civile de l’auteur des faits peut éventuellement être poursuivie. Mais, encore faut-il prouver de qui il s’agit…

Première chose à savoir : vous ne serez pas pris en charge si vous êtes assuré au tiers. Cette formule ne vous couvre que pour les dommages que vous causez à d’autres. Si vous avez choisi une formule tous risques, vous bénéficiez probablement d’une garantie  » vandalisme  » qui vient justement couvrir les dégradations de votre voiture. Toutefois, si cette ligne n’apparaît pas dans votre contrat, toute chance d’indemnisation n’est pas perdue. Vous pouvez être assuré par ailleurs.

D’autres garanties dans votre contrat

La couverture du vandalisme est parfois intégrée à la garantie  » dommages tous accidents  » qui indemnise tous les dégâts résultant de situations non spécifiquement prévues au contrat. Attention, ce n’est pas systématique : la garantie  » tous accidents  » exclut parfois les actes de vandalisme. Si votre contrat ne contient ni l’une ni l’autre de ces garanties, d’autres peuvent éventuellement entrer en jeu. Un bris de vitre peut être indemnisé au titre de la garantie bris de glace. En revanche, ces dernières garanties sont souvent très limitées pour les situations de vandalisme. Par exemple, le remplacement des rétroviseurs peut être exclu. Vérifiez bien votre contrat !

Déclarer le sinistre

Vous savez maintenant si l’assurance peut prendre en charge les réparations. Mais la faire fonctionner n’est pas toujours une bonne idée. En effet, une franchise restera à votre charge. Son montant dépend de votre contrat, mais il faut compter en moyenne 200 à 300 euros. Certains assureurs vous appliqueront également un malus, notamment si vous faites jouer la garantie  » tous risques «  : en l’absence de preuve de l’action d’un tiers, vous êtes considéré comme responsable. De plus, ce sinistre figurera sur votre relevé d’information et pèsera dans le tarif de votre prochaine assurance, si vous désirez en changer. Dans ces conditions, mieux vaut réserver l’assurance aux plus gros dégâts : incendie, porte enfoncée ou brisée…

Comment faire ? Déposez tout de suite plainte à la police ou à la gendarmerie : vous disposez pour cela d’un délai de 24 ou 48 heures, selon les assurances. Déclarez également le sinistre à votre assureur dans les 2 jours ouvrés. Vous aurez plus de temps par la suite pour préciser l’étendue des dégâts et communiquer le dépôt de plainte.

Sur le même thème

Nous n'avons pas encore publié d'articles sur le même sujet.
Peut-être bientôt !

Plus d'actualités...

De nouveaux boîtiers pour limiter la vitesse des voitures

25 novembre 2021 - Auto

Le 17 novembre dernier, une nouvelle directive européenne a été adoptée : à partir de juillet 2022, [···]

Lire la suite >

Restriction de certains contrôles routiers sur les applications

5 novembre 2021 - Auto

Le 1er novembre dernier, une série de mesures est entrée en vigueur. Parmi elles, l’obligation d’équ [···]

Lire la suite >

Offre exclusive : embarquez votre dashcam Next Base

25 octobre 2021 - Auto

Les caméras de bord, ou dashcam, sont utilisées par un automobiliste pour filmer son environnement q [···]

Lire la suite >