C'est la rentrée, gagnez du temps en téléchargeant votre attestation d'assurance scolaire, habitation ou auto depuis votre espace personnel.

Accident de voiture pendant les vacances : êtes-vous bien assuré ?

La valise est bouclée, le plein est fait, le GPS est programmé : à vous la route des vacances ! Vous n’avez pas oublié quelque chose ? Mais si, votre assurance auto ! Pensez à faire le point sur vos garanties. Nous vous aidons à vous poser les bonnes questions avant le grand départ.

Faites le point sur vos garanties

Prenez un peu de temps pour étudier votre contrat d’assurance auto. Bien connaître vos garanties vous fera gagner un temps précieux en cas de pépin. Avez-vous le droit à un véhicule de remplacement, quel est le montant de l’indemnisation en cas d’accident responsable ou encore quelle est la prise en charge du remorquage de la voiture. En bref, il faut parer à toute éventualité, connaître les situations couvertes et adapter votre contrat d’assurance si ça vous paraît nécessaire.

En vacances, la voiture remplie de bagages et toute la famille à bord, un simple accrochage peut se transformer en véritable galère.

La garantie assistance : une aide précieuse en cas de problème

La garantie d’assistance est souvent présente dans les contrats d’assurance auto protecteurs, de type intermédiaire ou tous risques. Dans les formules au tiers, elle fera l’objet d’une extension de garantie. À noter que les services associés au contrat diffèrent d’une compagnie d’assurance à une autre.

Sont inclus dans la garantie assistance :

  • la prise en charge des frais de dépannage ou de remorquage ;
  • les frais de transport pour rejoindre le lieu de vacances ou le domicile ;
  • la mise à disposition d’un véhicule de remplacement.

Lors de la souscription de votre contrat, veillez à ce que le contenu de cette garantie corresponde à vos besoins : vous éviterez par exemple de voir votre monospace immobilisé remplacé par une petite compacte. Si vous estimez que votre couverture est insuffisante, contactez votre assureur pour lui demander d’adapter votre contrat.

Dans tous les cas, conservez bien tous les justificatifs des dépenses engagées.

Quand appeler l’assistance ?

En cas de dommages corporels, votre premier réflexe doit être de composer le 112 ou le 18. Pour les dommages matériels, si vous bénéficiez d’une assistance, contactez-la immédiatement. Joignable 24H/24 et 7J/7, elle vous indiquera la marche à suivre. Vous trouverez le numéro à composer au dos de la carte verte collée sur votre pare-brise.

Lors de l’appel, pensez à vous munir de votre carte grise, car votre interlocuteur aura besoin d’informations qui y figurent pour vous identifier. Dans la mesure du possible, évitez d’appeler vous-même un dépanneur, au risque de ne pas être remboursé par votre assurance. Sur autoroute, l’assistance de votre assurance interviendra dans un second temps, car seuls les prestataires agréés par les services de surveillance peuvent intervenir sur le réseau.

En cas de collision : bien remplir le constat

Le constat est une déclaration d’accident, essentielle à votre assureur pour la prise en charge de votre sinistre. Il doit être complété dans les 48 heures suivant l’accident et transmis dans les 5 jours ouvrés à la compagnie d’assurance. Remplissez-le avec soin car il permet d’établir les responsabilités de chacun. N’hésitez pas à contacter l’assistance téléphonique de votre assureur en cas de besoin. Le constat amiable peut aussi se présenter au format électronique : le e-constat, téléchargeable gratuitement sur votre smartphone. En cas de désaccord sur les circonstances de l’accident, vous pouvez indiquer vos réserves dans la partie « observations » du document, voire refuser de le signer. Veillez alors à recueillir le plus de témoignages possible pour appuyer votre version des faits.

Attention, une fois signé, vous ne pourrez plus revenir sur vos déclarations. La caméra embarquée est une solution intéressante pour avoir un regard objectif sur la situation et les responsabilités de chacun. La vidéo peut être envoyée à votre assureur comme preuve.

Quelle indemnisation en cas de sinistre ?

L’indemnisation dépend de votre degré de responsabilité dans l’accident, de la gravité des dommages subis et des garanties de votre contrat. Si vous êtes victime d’un tiers identifié, vos dommages matériels seront rapidement indemnisés et vos dommages corporels pris en charge.

Si vous êtes responsable de l’accident, l’indemnisation des dommages subis par votre véhicule n’interviendra que si vous êtes titulaire d’un contrat d’assurance tous risques ou au tiers étendu. Vos dommages corporels ne seront eux pris en charge que si votre contrat comprend une garantie dommages corporels du conducteur. Il est donc important de bien connaître les garanties apportées par votre contrat. N’hésitez pas à l’adapter si vous estimez qu’il ne vous couvre pas suffisamment.

Femme tapant sur son ordinateur avec sur le côté Faites des économies et un bouton rouge faire un devis

Comparez pour économiser !

Scroll Up