Location de voiture à l’étranger : quelles sont les bonnes pratiques ?

Besoin de louer une voiture à l’étranger ? De la réservation à la réception de la facture, Alyssa, conseillère assurance auto chez AcommeAssure.com détaille les pièges à éviter et les bonnes pratiques à adopter.


Alyssa conseillère AcommeAssure.com
Alyssa notre conseillère auto à votre service !

Que faire avant de louer votre véhicule sur internet ?

Aujourd’hui, en quelques clics, vous pouvez réserver une voiture à l’étranger sur des sites tels que Hertz, Avis, Europcar, Sixt par exemple. Une facilité qui ne vous dispense pas de procéder aux vérifications élémentaires.

Ainsi, peu importe le pays, privilégiez des professionnels reconnus. Et, si cela n’est pas possible, vérifiez avec soin la qualité du loueur. Pour cela, consultez les forums ou les sites spécialisés comme par exemple le comparateur Carigami qui publie les avis sur les loueurs de chaque pays.

Autre point important : choisissez un loueur possédant une agence où vous pourrez récupérer et rendre votre véhicule de location. Ne passez pas par les loueurs proposant de vous attendre à l’aéroport ou à la gare pour vous remettre le véhicule. Cela pourrait se retourner contre vous à la fin de votre séjour.

Pour éviter cela, avant de signer votre contrat, assurez-vous qu’une personne vous attendra pour récupérer les clefs et faire un état des lieux de la voiture. Demandez aussi à ce qu’une place de parking soit réservée.

Dernier point à considérer : l’agence doit posséder un numéro de téléphone local accessible à tout moment. Ainsi, en cas de problème ou de panne, vous obtiendrez plus facilement une assistance.

Location à l’étranger : quels sont les facteurs qui peuvent poser problème ?

  • L’âge : pour les jeunes de moins de 21 ans, une assurance jeune conducteur est appliquée. Au-delà d’un certain âge, des majorations de tarifs sont également à prévoir.
  • Destination : attention aux restrictions de circulation imposées par les loueurs dans certains pays. Ainsi, en Pologne, vous ne serez pas autorisé à franchir la frontière de l’Ukraine ou de la Biélorussie au volant de votre voiture de location. Si vous ne respectez pas cette règle, vous ne serez plus couvert par l’assurance. Cependant, en fonction du pays, le loueur pourra éventuellement, moyennant un coût supplémentaire, lever ces interdictions.
  • Dans certains pays, vous n’aurez pas le droit de rouler sur des routes non asphaltées. Prévoyez votre itinéraire en conséquence.

Contrat de location auto : quels sont les points de vigilance ?

Vérifiez les garanties incluses

L’assurance “Responsabilité Civile” (couvrant les dommages corporels ou matériels que le conducteur peut causer aux autre passagers) est obligatoire partout dans le monde. Par contre, dans de nombreux pays, la garantie “Dommages corporels” n’est pas incluse. Dans ce cas de figure, nous vous conseillons de souscrire une garantie complémentaire qui vous protégera en cas d’accident.

Souscrivez l’option « Rachat de franchise »

Souvent proposée en option par les loueurs pour une somme modique, la formule “Rachat de franchise » vous permet en cas de vol ou d’accident, d’être remboursé du montant de la franchise restant à votre charge. Cette option est intéressante si le montant de votre franchise est élevé, ce qui est souvent le cas chez les loueurs « low cost ».

Notre conseil : avant de souscrire cette option, assurez-vous que vous ne bénéficiez pas de cette garantie grâce à votre carte bancaire. En effet, les cartes Gold Mastercard ou Visa Premier incluent souvent cette option et d’autres services complémentaires comme une “protection juridique” et une “assistance à l’étranger” qui couvrent les frais de dépannage sur la plupart des destinations.

Protégez-vous en cas d’incident sur place

Faites attention si vous passez par un courtier pour louer votre voiture. Vous pourriez avoir à signer deux contrats avec des clauses particulières différentes ce qui pourraient poser problème en cas de panne ou d’accident. De plus, la plupart du temps, le contrat sera rédigé dans la langue du pays.

Comment procéder en cas d’accrochage, d’accident ou de vol ?

De manière générale, prenez des photos (feux, rétroviseurs, carrosserie) de votre voiture lorsque vous la récupérez et que vous la rendez au loueur. Ainsi, en cas de litige, vous aurez des preuves de l’état réel du véhicule.

En cas d’accrochage ou d’accident, prenez encore des photos. Ensuite, rendez-vous dans un garage pour obtenir un devis détaillant les réparations à effectuer et leurs montants. Vous éviterez ainsi que le loueur sur-évalue le coût réel des réparations et vous disposerez d’arguments pour négocier à la baisse le montant de sa facture.

En cas de vol, faites une déclaration à la police. Puis, renseignez-vous auprès du loueur. Dans certains cas, il pourra peut-être faire jouer son assurance pour que vous obteniez un dédommagement.

Dans tous les cas, vous serez tenu responsable si la voiture est emboutie ou fracturée entre le moment où vous la déposez et celui où elle est récupérée par l’agence de location.

Et l’après ?

Frais d’essence supplémentaires, surclassement, assurance souscrite à votre insu… Attention aux mauvaises surprises qui peuvent survenir quelques jours après votre retour. En effet, certains loueurs peuvent vous faire signer un contrat les autorisant à vous facturer des suppléments sur votre carte de crédit. Pour éviter cela, ne signez rien sans avoir lu avec attention les documents et revérifiez tous les documents sur place en présence du loueur. À votre retour, surveillez votre compte bancaire pendant quelques semaines. De cette manière, vous pourrez réagir en cas de prélèvements injustifiés. Enfin, si des réparations s’avèrent nécessaires, le loueur doit obligatoirement vous fournir une facture justifiant les sommes prélevées.

Surfacturation abusive : comment vous défendre ?

Frais d’essence supplémentaires, surclassement, assurance souscrite à votre insu… Attention aux mauvaises surprises qui peuvent survenir quelques jours après votre retour. En effet, certains loueurs peuvent vous faire signer un contrat les autorisant à vous facturer des suppléments sur votre carte de crédit.

Pour éviter cela, ne signez rien sans avoir lu avec attention les documents et revérifiez tous les documents sur place en présence du loueur. À votre retour, surveillez votre compte bancaire pendant quelques semaines. De cette manière, vous pourrez réagir en cas de prélèvements injustifiés.

Enfin, si des réparations s’avèrent nécessaires, le loueur doit obligatoirement vous fournir une facture justifiant les sommes prélevées.

Si vous êtes confronté à cette situation, contestez les sur-frais dans un courrier détaillé adressé au loueur. Pour un litige matériel, joignez à votre courrier toutes les photos que vous aurez prises.

Si passés 30 jours, vous n’avez pas de réponse ou si celle-ci ne correspond pas à vos attentes, contactez l’European Car Rental Conciliation Service. Cet organisme est un service de médiation habilité à intervenir dans toute l’Union Européenne.



Pour profiter au mieux de votre location de voiture à l’étranger, Alyssa d’ AcommeAssure.com vous conseille de :

  • Lire attentivement votre contrat, surtout s’il contient des clauses particulière.
  • Louer une voiture adaptée à vos trajets (urbain ou baroudeur).
  • Vérifier le kilométrage annoncé dans le contrat de location. S’il est erroné, demandez à le rectifier.
  • Pour éviter d’être tenu pour responsable, effectuez un état des lieux du véhicule en présence du loueur lors de la remise des clés et à la restitution du véhicule. Pour éviter les litiges, prenez des photos et envoyez-les par mail au loueur.
  • Louer et régler le dépôt de garantie avec votre carte bancaire.Ainsi, en cas de problème, vous pourrez bénéficier des garanties incluses avec votre carte.
  • Fournir un permis de conduire international, en plus de votre permis de conduire français.

Comparez pour économiser !

Scroll Up