Résilié pour alcoolémie : comment resouscrire une assurance auto ?

Prendre le volant avec un taux d’alcoolémie supérieur à 0.5/L de sang (l’équivalent de 2 verres) est strictement interdit en France. La limite pour les jeunes conducteur est fixée à 0.2/L de sang. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous êtes passible d’une amende de 135 € et du retrait de 6 points de permis. Dernière sanction possible : la résiliation de votre contrat d’assurance auto par l’assureur.

Quelles sont les étapes avant d’être « résilié assureur » ?


4 personnes trinquant au restaurant
Un verre de trop avec vos amis peut vous valoir votre permis !

Augmentation du bonus-malus

Le bonus-malus est un système de réduction-majoration de la prime d’assurance auto à chaque échéance annuelle. Ce coefficient est calculé en fonction de votre comportement au volant. Tous les ans, votre prime de base est réduite en l’absence de sinistre ou majorée en cas de sinistre.

Majoration de votre prime d’assurance auto

Si aucune autre infraction n’est constatée, la majoration de votre cotisation ne dépassera pas les 150 %. Si jamais vous commettez une infraction sous l’emprise de l’alcool comme par exemple le non-respect de la vitesse maximale autorisée, un délit de fuite, votre prime peut alors augmenter jusqu’à 400 %.

Perte des garanties complémentaires.

Si vous roulez en état d’ivresse, votre assureur a le droit de suspendre toutes vos garanties. Conséquence ? En tant qu’assuré, vous ne serez plus pris en charge et, en cas d’accident, vous devrez rembourser vous-même les frais liés au sinistre car l’assureur ne prendra plus rien à sa charge.

Résiliation de votre assurance auto

Sanction la plus grave, la rupture du contrat d’assurance est réglementée par l’article 211-1-2 du Code des assurances. Une fois résilié par votre assureur, vous disposez d’un mois pour retrouver un nouvel assureur, bien que cette démarche soit rendue compliquée – voire impossible – du fait de l’inscription de l’assuré au registre des automobilistes résiliés. Par ailleurs, en tant que conducteur, vous devez vous attendre à payer une surprime importante au moment de signer votre nouveau contrat. En effet, désormais, vous êtes considéré comme un profil à risque pour les assureurs. Ils vont donc se prémunir contre les risques que vous présentez et vous faire payer une surprime importante.

Faire un devis

Comment souscrire un nouveau contrat d’assurance après une résiliation?

Souscrivez une assurance auto conducteur résilié spécifique

AcommeAssure.com propose une assurance auto pour les conducteurs résiliés ou malussés par leur assureur pour cause d’alcoolémie. Nous avons sélectionné avec soin les garanties proposés pour qu’elles vous offrent le meilleur rapport niveau de garantie/prix. Comparez !

Contactez le Bureau Central de Tarification (BCT)

Après un ou plusieurs refus d’assurance auto, vous pouvez saisir le Bureau Central de Tarification (BCT). Cet organisme, qui dépend de l’Agira fixe la tarification de votre assurance auprès de l’assureur. Son prix peut être plus élevé que le tarif moyen du marché. Seule une garantie Responsabilité Civile (Tiers) vous sera proposée.

Inconvénient ? C’est une procédure longue. En effet, vous devrez attendre plus de deux mois que votre dossier soit traité par cet organisme. Dans cette attente, vous ne serez pas autorisé à conduire car vous n’aurez pas d’assurance auto.

Comparez en ligne !

Si vous ne pouvez pas attendre pour souscrire une nouvelle assurance, comparez en ligne !

La comparaison d’assurance auto en ligne est la solution idéale pour les conducteurs résiliés pour cause d’ivresse au volant qui ne peuvent pas attendre pour souscrire une assurance auto car c’est le seul moyen pour trouver rapidement une assurance auto spécifique « conducteur résilié assureur » au meilleur prix.

Faire un devis

Comparez pour économiser !

Scroll Up