Prime de naissance CAF + Mutelle

Prime de naissance CAF + Mutelle

Bien que l’arrivée d’un enfant procure beaucoup de bonheur, elle engendre aussi des turbulences ! Nouveaux rythmes, les priorités, et le budget à revoir… La naissance d’un premier enfant est toujours très onéreuse pour les jeunes parents. Pour cela, l’État verse aux foyers les plus modestes une allocation pour accompagner les parents sous condition de ressources.

Qu’est ce qu’une prime de naissance ?

La prime de naissance aussi appelée Paje (Prestation d’accueil du jeune enfant) est un montant alloué aux foyers les plus modestes par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) pour aider les parents à faire face aux premières dépenses liées à la naissance d’un enfant (couches, biberons, vêtements etc..). Le versement de la prime se fait, sous condition de revenus, généralement le mois qui suit la naissance.Cette prime n’est évidement pas imposable et ne doit donc pas figurer sur votre déclaration de revenu.
Sans parler de ressources, votre mutuelle, que vous fassiez parti des ménages les plus aisés ou non, peut également vous verser une prime de naissance. Attention tout de même, ce n’est pas le cas de toutes les mutuelles. Ce montant peut venir en complément de la prime de naissance versée par la CAF.  Il peut cependant varier en fonction des mutuelles, pour le savoir, il vous faudra prendre contact avec votre conseiller et/ou regarder dans les conditions particulières de votre contrat.

Comment bénéficier de la prime de naissance avec la CAF ? Quel est son montant ?

Pour bénéficier de l’allocation, la demande doit être adressée à la CAF ou la MSA si vous êtes au régime agricole. La demande sera étudiée au cours du 6ème mois suivant votre grossesse.
Si vous bénéficiez déjà des prestations de la CAF, vous avez seulement à faire la demande en ligne directement sur leur site. Si vous n’êtes pas encore allocataire de la CAF, dans ce cas il vous faut remplir les formulaires CERFA que vous pouvez télécharger sur internet et envoyer par courrier.

  • CERFA 10397 ce formulaire correspond à votre déclaration de ressources.
  • CERFA 11423 ce formulaire correspond à votre situation familiale.
infographie sur la prime de naissance

Prime de naissance : les plafonds de ressources

Comme mentionné plus haut, la prime de naissance est allouée en fonction des ressources de l’année N-2. Si vous attendez un bébé pour 2020, il faudra donc prendre en compte les revenus de l’année 2018. Il faut tenir compte du revenu net catégoriel et non brut. Le plafond de ressources varie si vous avez un ou deux revenus d’activité professionnelle dans le couple. 
La CAF tient aussi compte du nombre d’enfant à charge à votre 6ème mois de grossesse sachant que l’enfant à naître compte comme un enfant à charge. Elle tient compte également si vous êtes en couple ou un parent isolé. La prime peut être doublée voire triplée si plusieurs enfants sont attendus (jumeaux, triplés..).
Voici un récapitulatif des plafonds en vigueur :

Plafonds de ressources 2018 En vigueur pour l’année 2020
Enfants au foyer(nés ou à naître)Couple avec un seul revenuParent isolé ou couple avec deux revenus
132 165 €
42 509 €
238 598 €48 949 €
346 318 €56 662 €
454 038 €64 382 €
7 720 € Par enfant supplémentaire

Comment bénéficier de la prime de naissance avec ma mutuelle ?

Toutes les mutuelles ne proposent pas dans leur contrat une prime de naissance. On retrouve ce système de prime de naissance dans les mutuelles de type « familles ». D’où l’importance de regarder dans votre contrat si vous y avez le droit ou non. Si c’est un futur projet, la prime de naissance peut être un élément à prendre en compte dans votre choix de mutuelle. Elle n’est pas la même en fonction de l’assureur et varie en moyenne entre 100 € et 300 € chez les mutuelles.
Dans les contrats mutuelles, il existe deux possibilités pour bénéficier de cette prime de naissance.

  • Elle peut être déductible des cotisations. Cela peut se traduire par 1 an de gratuité pour l’enfant né, par exemple.
  • Elle peut aussi être versée sous forme de virement bancaire dans les deux mois suivant la naissance. C’est généralement le cas lorsque la prime dépasse 100 €.

La prime à l’adoption

L’adoption d’un enfant, peut aussi vous donner le droit à cette aide. Dans le cas d’adoption, au même titre qu’une naissance, la prime est versée en une seule fois au moment de l’arrive de l’enfant adopté dans le foyer et ce, sous les mêmes conditions. Le montant de l’allocation reste similaire à la prime de naissance.
Afin de bénéficier de cette prime, il faudra faire une demande à votre CAF en adressant un courrier avec les justificatifs demandés. Vous trouverez la liste des documents à fournir en fonction du pays dans lequel vous adoptez l’enfant sur le site de la CAF.

Comparez pour économiser !

Scroll Up