Qu’est-ce qu’une complémentaire santé ?

Pour pouvoir bénéficier d’un remboursement de vos divers frais de santé (quotidiens ou exceptionnels), la souscription d’une complémentaire santé est primordiale. Vous vous demandez comment peut bien fonctionner une mutuelle santé complémentaire ? Pourquoi en souscrire une ? Ou encore quel est son coût ? Pas de panique ! Nous sommes ici pour répondre à vos questions et vous aider à  comparer .

Vous avez une multitude de questions sur les complémentaire ? Pas de panique nous somme là.

Qu’est-ce qu’une complémentaire santé ?

Votre assurance maladie ne rembourse pas l’intégralité de vos dépenses de santé. Dans certains cas, elle ne rembourse aucun frais de santé. Pour pallier à cela, vous pouvez souscrire une complémentaire santé. Le rôle d’une complémentaire santé est donc de prendre en charge ce qu’on appelle dans le jargon « ticket modérateur » soit la somme partielle ou totale restante à votre charge. En fonction de la mutuelle souscrite, vous pourrez bénéficier de services supplémentaires comme l’assistance à domicile en cas d’hospitalisation ou la prise en charge d’actes de prévention. Qui sont les organismes aptes à proposer la souscription d’une mutuelle ? Généralement, on appelle « mutuelle santé » une complémentaire, bien que cette couverture ne soit pas toujours proposée par un organisme ayant un fonctionnement mutualiste.

En effet, il existe différents organismes proposant des complémentaires :

  • Les mutuelles santé
  • Les compagnies d’assurance santé
  • Les institutions de prévoyance
  • Les établissements bancaires

Qu’est ce qui est remboursé par la mutuelle ?

Tous les remboursements proposés par une complémentaire santé sont basés sur le taux de remboursement fixé par la Sécurité sociale. La complémentaire santé prendra en charge :

  • Le ticket modérateur
  • Les dépassements d’honoraires
  • Les dépenses non prises en charge par l’Assurance maladie
  • La prise en charge englobe les principaux postes de santé (soins médicaux, honoraires de consultation, médicaments, frais d’hospitalisation, d’optique et dentaires…). Selon le type de mutuelle choisie, elle peut aussi concerner d’autres prestations plus spécifiques (médecine douce, implants, vaccins non obligatoires…).

    Qu’est-ce qu’un contrat responsable ?

    Désormais, la plupart des contrats de complémentaire santé sont dits « responsables ». Un contrat responsable a pour objectif principal de responsabiliser le patient sur ses dépenses de santé ; il l’encourage notamment à respecter le parcours de soins coordonnés. Les mutuelles santé « responsables » ont pour obligation de respecter un cahier des charges dicté par le gouvernement, incluant des remboursements obligatoires, interdits ou plafonnés.

    Une complémentaire santé est-elle obligatoire ?

    La souscription à une complémentaire santé collective est obligatoire pour les salariés du secteur privé (sauf exceptions). La couverture doit être proposée par l’employeur. Pour les personnes n’étant pas concernées, bien que la souscription à une complémentaire santé individuelle ne soit pas obligatoire selon la loi, elle est indispensable pour bénéficier d’un remboursement du reste à charge après prise en charge des dépenses de santé par l’Assurance maladie.

    Quel tarif pour une complémentaire santé ?

    Le tarif de vos cotisations de complémentaire santé dépend de certains facteurs liés à votre profil et à vos besoins en matière de remboursement :

    Âge, sexe… ;

    Situation professionnelle ;

    Lieu de résidence ;

    Montant des revenus ;

    Niveau de prise en charge pour les différents postes de santé

    Ayants droits inscrits sur le contrat.

    N’oubliez pas que des frais de dossier peuvent s’ajouter au coût des cotisations d’une complémentaire santé.


Existe-t-il une aide au paiement d’une complémentaire santé ?

Si vous rencontrez des difficultés à payer une assurance complémentaire santé. Sachez qu’il existe une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS). Cette aide est attribuée sous certaines conditions : résidence et ressources. Pour y prétendre il faut remplir un dossier contenant le formulaire Cerfa 12504*05 et des justificatifs nécessaires puis transmettre ces documents à la Caisse d’Assurance maladie dont vous dépendez.

L’ACS est valable 1 an. Passé ce délai, vous devrez effectuer une demande de renouvellement dans les derniers mois précédent l’échéance.

Comparez pour économiser !

Scroll Up

Vous êtes prêt à gagner de l'argent ?

Faites un devis avec nous, choisissez votre produit