Comment bien souscrire une assurance auto ?

Première étape après avoir acheté votre voiture, souscrire un contrat d’assurance auto. Pour ce faire, vous devrez fournir certains documents obligatoires et savoir qui est le conducteur à assurer. Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez alors comparer les différentes garanties pour trouver l’assurance auto qui vous conviendra.

Souscrivez un contrat d’assurance auto facilement avec AcommeAssure.com !

Quels sont les documents obligatoires à fournir ?

Lors de la souscription d’un contrat, un certain nombre d’informations doivent être renseignées, notamment celles concernant le profil de l’assuré et le véhicule couvert. Pour valider la souscription de l’assurance, vous devrez obligatoirement fournir à la compagnie d’assurance trois documents. Sans ces documents, vous ne pourrez pas souscrire d’assurance auto.

    Le certificat d’immatriculation

    Couramment appelé « carte grise », le certificat d’immatriculation est un des documents à présenter obligatoirement lors de la souscription. Il présente les caractéristiques du véhicule (modèle, puissance, date de mise en circulation…). Si le nom indiqué sur la carte grise est celui du propriétaire du véhicule, il est possible d’ajouter le nom d’un second titulaire, ce qui peut aider à accomplir certaines démarches.

    Cas particulier : s’assurer sans être propriétaire du véhicule

    Il n’est pas nécessaire d’être le propriétaire du véhicule (c’est-à-dire que son nom soit inscrit sur la carte grise) pour l’assurer. Les assureurs peuvent accepter la souscription d’un contrat sans que l’assuré soit le propriétaire. Seul condition, il faut le signaler lors de la souscription du contrat.

    Le permis de conduire

    Pour souscrire une assurance auto, vous devez fournir la preuve que vous pouvez conduire. Vous devez donc présenter un permis de conduire valide adapté à la catégorie du véhicule à assurer (permis B pour une auto).

    Cas particulier : s’assurer avec un permis étranger (hors UE)

    Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire non délivré dans l’Union Européenne, vous trouverez difficilement un assureur qui accepte d’assurer votre véhicule. Pour faciliter vos démarches, nous vous conseillons de faire une demande d’échange de permis.

    Un relevé d’information

    C’est un document officiel fourni par votre assureur qui liste tous les antécédents de conduite du ou des conducteur(s) du véhicule à assurer. On y retrouve notamment l’ensemble des sinistres survenus avec la possible responsabilité de l’assuré. Il indique aussi le coefficient bonus-malus associé au précédent contrat. Pour finaliser la souscription de votre contrat d’assurance auto, vous devrez obligatoirement fournir ce document. Pourquoi ? Parce qu’il sert à calculer le montant de la prime d’assurance. En effet, en fonction du coefficient de bonus-malus mais aussi du nombre de sinistre responsables listés, votre prime pourra varier.

    Attention : Pour tout ajout d’un conducteur secondaire sur le contrat, vous devrez fournir son relevé d’information. Cet élément sera également intégré dans le calcul du montant des cotisations.

    L’attestation d’assurance ou carte verte

    Au moment de la souscription d’un contrat, la compagnie d’assurance a pour obligation de vous fournir une attestation d’assurance – ou carte verte. Cette carte verte est la preuve que vous êtes assuré. Dans certains cas, une attestation temporaire peut-être produite. Par exemple, lorsque vous avez déjà payé une cotisation mais que votre assureur attend d’avoir reçu tous vos justificatifs pour estimer le montant définitif de votre cotisation.

    L’attestation d’assurance est composée de 2 volets :

    • Le petit carré vert à apposer sur le pare-brise du véhicule ;
    • L’attestation papier à conserver sur vous où figurent les informations sur l’assurance et le souscripteur

    Son but ? Indiquer lors d’un contrôle routier que le véhicule est bien couvert par une assurance auto et non en défaut d’assurance, ce qui est puni par la loi.

    Déclarer le bénéficiaire du contrat d’assurance

    Une des premières informations à renseigner dans notre formulaire concerne les personnes qui prendront le volant du véhicule assuré. Il existe plusieurs types de conducteurs différents :

    • Le conducteur principal: la personne qui conduira la voiture plus de 50% du temps.
    • De manière générale, le souscripteur est considéré comme le conducteur principal, mais ce n’est pas toujours le cas. Pour éviter tous les problèmes qui pourraient se poser en cas d’accident, vous ne pouvez pas souscrire une assurance à votre nom pour le compte d’un autre conducteur.

    • Le conducteur secondaire: si la voiture est utilisée de manière régulière (mais moins souvent) par une autre personne que le conducteur principal, il est nécessaire de déclarer un conducteur secondaire.
    • Le conducteur occasionnel. En fonction des garanties prévues par le contrat d’assurance, il est possible de prêter le véhicule assuré à un ou des conducteur(s) occasionnel(s). Il s’agit de la garantie « prêt de volant ». Si vous vous trouvez dans ce cas de figure même pour une après-midi, n’oubliez pas d’appeler votre assurance pour lui donner le nom du conducteur occasionnel. Si jamais vous ne l’avez pas fait et qu’il lui arrive un accident, ce sera trop tard.

    Souscrire une assurance auto n’est donc pas une étape à prendre à la légère. En effectuant votre devis d’assurance auto sur notre site, vous pourrez comparer les offres et trouver celle qui est adaptée à votre profil et à votre budget.

Comparez pour économiser !

Scroll Up