Qu’est-ce que l’assurance Accidents de la vie ?

Protégez-vous et votre famille face aux accidents de la vie courante.





assurance accidents de la vie

Qu’est-ce que une garantie
« Accidents de la vie » (GAV) ?
?

garantie « Accidents de la vie » vous protège vous et, éventuellement votre famille, contre les accidents de la vie courante. Elle vous couvre dans les situations non prises en charge par les garanties de vos contrats d’assurance auto et/ou habitation.

Souvent, lors d’un accident domestique, vous vous blessez tout seul. Il est donc impossible de vous « retourner » contre quelqu’un pour être indemnisé du préjudice subi.

Si vous souscrivez une garantie « Accidents de la vie », l’assureur vous indemnise même si le responsable de l’accident n’est pas identifié ou si vous en êtes tenu pour responsable.

À la différence des assurances auto ou habitation, la souscription d’un contrat « Accidents de la vie » n’est pas obligatoire mais est fortement recommandée si vous souhaitez vous protéger vous et votre famille en cas d’accident domestique de la vie courante. Vous serez ainsi couvert, peu importe l’incapacité partielle ou totale ou le niveau d’incapacité générés.

Si cette assurance « Accidents de la vie » est un contrat à part entière, elle est parfois inclut en option dans les assurances habitation.

Pourquoi souscrire
une garantie « Accidents de la vie » ?

Tomber dans votre escalier peut vous sembler sans importance mais cette chute peut avoir un impact financier majeur (perte de motricité, bras cassé, interruption temporaire de travail, hospitalisation, Ipp, incapacité partielle ou permanente…).

Si vous souscrivez un contrat « Accidents de la vie », vous êtes couvert en cas d’accident domestique.

Pour les assurés, cette indemnisation vise à réparer, ou du moins essayer d’atténuer, le préjudice physique mais surtout les conséquences sur la vie personnelle, professionnelle, matérielle ou familiale.

👥 À qui s’adresse-t-elle ?

Peu importe votre profil ou votre âge, tous les assurés peuvent bénéficier de ce type de contrat. En effet, un accident de la vie privée peut arriver à n’importe qui et n’importe quand.

La garantie « Accidents de la vie » est une assurance modulaire. Elle vous permet d’être assuré seul ou en famille.

Si vous souhaitez assurer tous les membres de votre famille, il suffit de souscrire un contrat et de déclarer votre conjoint et vos enfants. Ainsi, vous les protégez en cas d’invalidité liée à un accident domestique.

📑 Quels sont les risques couverts par une garantie « Accidents de la vie » (GAV) ?

Cette assurance couvre les dommages corporels suivants :

  • les accidents domestiques : brûlure, intoxication, chute, bricolage, jardinage … ;
  • les accidents survenant en voyage ou durant la pratique d’un sport ;
  • les catastrophes naturelles ou technologiques : tempête, tremblement de terre, effondrement de magasin … ;
  • les accidents médicaux ;
  • les attentats ;
  • les agressions.

Tous les accidents de la vie privée survenant, même en l’absence d’un tiers, sont couverts.

À savoir ! Peu importe que vous soyez victime d’un accident en France, dans l’Union Européenne, en Suisse, en Norvège, en Islande, au Vatican, à Monaco ou en Andorre, vous serez couvert. Si vous êtes victime d’un accident dans un autre pays, vous pourrez être indemnisé si vous y séjournez depuis moins de 3 mois.

⛔️ Quelles sont les exclusions de garanties ?

Les dommages corporels relatifs aux accidents de la circulation sont généralement exclus de cette assurance.

Idem pour les accidents survenant dans l’exercice de votre profession ou sur votre lieu de travail.

Autre exclusion fréquente, vous ne serez pas indemnisé si vous vous blessez en pratiquant un sport considéré comme « à risques » par votre assureur : parachutisme, ski, compétition automobile, motocycliste, plongée …).

Dernier critère d’exclusion :l’âge.

La plupart des assureurs fixent un âge limite de souscription.

Comment suis-je protégé ?

Afin de vous protéger, vous devez être indemnisé le plus rapidement possible par votre assureur.

Une fois le montant de l’indemnisation validé, votre assureur se doit de verser le montant de l’indemnisation au plus tard 1 mois après la réception de votre accord.

Un seuil que l’on ne peut dépasser est fixé pour la garantie « Accident de la vie ». La loi prévoit que le montant maximal d’indemnisation ne doit pas être inférieur à un million d’euros.

Les montants d’indemnisation sont déterminés en fonction des taux d’invalidité fixés. Plus le pourcentage est élevé, plus l’accident est grave. Des seuils d’indemnisation permettent ensuite de fixer le montant des indemnités versées.

TAUX D’INVALIDITÉSÉQUELLES TYPES CORRESPONDANTES
de 1 à 4 %Gêne respiratoire, extension incomplète du coude, vertige
de 5 à 9 %Perte du doigt*; brûlure sur 10 % du corps, flexion du genou limité
de 10 à 29 %Perte de vision d’un oeil, perte d’audition d’une oreille, perte d’un pouce
de 30 à 59 %Paralysie du nerf sciatique, perte de la main*, perte de toutes les dents
60 % et plus;Perte complète d’audition, perte totale de préhension, tétraplégique haute ou totale

* valable pour un membre dominant

En général, elle se déclenche si l’atteinte à l’intégrité physique ou psychique (AIPP) est supérieure à 10%. Chez certains assureurs, ce seuil est fixé à 5% mais dans tous les cas, il ne pourra atteindre plus de 30%.

Pour déterminer l’AIPP, un médecin expert indépendant est mandaté pour estimer l’étendue du traumatisme.

Quels sont les documents à fournir pour être indemnisé en cas d’accident ?

Envoyez à votre assureur dans le délai imparti par la loi, un courrier avec accusé de réception avec les éléments suivants :

  • Un descriptif des causes, des circonstances et du lieu de l’accident.
  • Vos certificats médicaux nécessaires à l’évaluation du sinistre et au calcul des indemnités.
  • Le lien de causalité entre les préjudices recensés et l’accident.

En cas de décès, il faudra fournir des documents supplémentaires :

  • Le certificat de décès ;
  • Une fiche d’état civil ou la copie du livret de famille ;
  • Un certificat médical + une copie du rapport de police ou de gendarmerie selon les circonstances ;
  • Un justificatif des revenus perçus pour déterminer les préjudices économiques ;
  • le décompte des remboursements du régime général de la Sécurité sociale et de votre complémentaire santé.

Quels sont les différents types de contrat sur le marché ?

L’assurance Accident de la vie prévoit des garanties d’assistance plus ou moins importantes.

On va retrouver :

  • l’assistance aux enfants : garde, conduite à l’école ; l’aide ménagère ;
  • la livraison de médicaments à domicile ;
  • la garde d’animaux ;
  • l’accompagnement psychologique ;
  • l’aide à l’aménagement du logement ;
  • la reconversion professionnelle / recherche d’emploi ;
  • la protection juridique

En cas de décès, l’assistance prend en charge le rapatriement ou le transport du corps.

Et les professionnels dans tout ça ? Une couverture supplémentaire pour les professionnels est possible en option. Elle couvre tous les accidents qui surviennent dans l’exercice de votre métier (commerçant, exploitant agricole ou profession libérale).

Comment résilier
son assurance « Accidents de la vie » ?

Rétractation sur une Garantie Accident de la vie

Vous disposez d’un délai de 14 jours après la signature du contrat d’assurance pour le résilier.

Pour résilier, utilisez le courrier de résiliation fournir avec votre contrat.

Impossible de trouver la demande de résiliation ? Effectuez la demande de rétractation par lettre recommandée avec accusé de réception.

Après réception, l’assureur a 30 jours pour restituer toutes les sommes que vous avez versées.

Résiliation annuelle d’une assurance « Accidents de la vie »

La durée d’un contrat est d’un an. Comme n’importe quel contrat d’assurance, il est reconduit par tacite reconduction tous les ans.

Exception : vous décidez de résilier votre contrat.

Si vous souhaitez résilier votre contrat, envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception 2 mois avant la date anniversaire du renouvellement de votre contrat.

Avis aux étourdis, pas de panique. La loi Châtel oblige votre assureur à vous prévenir que vous n’êtes pas obligé de reconduire votre contrat.

Pour cela, il doit obligatoirement vous envoyer un avis d’échéance à minima 15 jours avant la date limite du préavis de deux mois.

En cas de non-respect de cette obligation, vous disposez d’un délai de 20 jours supplémentaires, à compter de la date d’envoi de la lettre, pour résilier votre contrat.

Aucune nouvelle de votre assureur ? Vous êtes libre de résilier votre contrat à tout moment sans aucune pénalité. Il vous suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur. La résiliation sera effective dès le lendemain de l’envoi de cette lettre.

Résiliation hors échéance annuelle d’un contrat « Accidents de la vie »

Il est possible de résilier hors échéance annuelle mais uniquement dans certains cas de figure.

Motif de résiliationDélai d’envoi de la lettrePrise d’effet
Le décès de l’adhérent du contrat, un enfant qui n’est plus assuré fiscalement, un changement de domicile, un changement de situation ou de régime matrimonial, un changement de profession, un départ en retraite ou une cessation d’activité professionnelleDans les 3 mois qui suivent la date de l’évènement1 mois après la date de réception
Diminution du risque en cas de refus de la cotisation ou de la franchise en-dehors des modifications légales ou réglementaires.
Dans les 30 jours qui suivent l’échéance

1 mois après la date de réception de la lettre
Résiliation par l’assureur d’un autre des contrats sinistres.Dans le mois qui suit l’envoi de la lettre de résiliation de votre assureur1 mois après la résiliation

⚠️ La résiliation loi Hamon ne s’applique pas dans le cadre d’une assurance « Accidents de la vie ».

Pourquoi comparer ?

Lors de la souscription de n’importe quel contrat d’assurance il est important de comparer.

En effet, chaque profil est différent, ce qui va avoir un impact plus ou moins important sur le tarif de l’assurance.

Ce type de contrat ne figure pas parmi les plus chers des contrats d’assurance.

Le prix varie selon votre situation :

  • Pour une personne seule : la cotisation moyenne est comprise entre 8 à 20 € par mois.
  • Pour un couple : la prime moyenne est de 9 à 22 €.
  • Pour une famille : le tarif peut aller jusqu’à 30 € par mois.

Notre conseil : si possible, sélectionnez votre contrat en fonction du montant de l’indemnisation minimum et du pourcentage d’indemnisation de déclenchement et non pas en fonction du montant de la prime.

Votre comparatif d’assurance doit donc vous permettre d’avoir une vision globale sur les offres correspondant à votre profil. Ainsi, vous êtes assuré de souscrire la meilleure assurance « Accidents de la Vie » qui vous couvrira vous et votre famille !

Avis clients

C’est vous qui en parlez le mieux. N’hésitez pas à consulter les avis de nos clients.

En résumer

💡 Qu’est-ce qu’une assurance « Accidents de la vie » ?

Un contrat « Accidents de la vie » est une assurance qui vous protège vous et, éventuellement votre famille si vous êtes victime d’un accident de la vie quotidienne.

La grande majorité des accidents domestiques n’implique pas de tierce personne.

L’assureur vous indemnise à la fois si le responsable de l’accident n’est pas identifié mais aussi si vous en êtes vous-même responsable.

🧐 Pourquoi souscrire une assurance « Accidents de la vie » ?

La plupart des accidents sont domestiques. Souvent, vous êtes seul responsable et l’assureur ne peut se retourner contre personne puisqu’il n’y a aucun tiers responsable d’identifié.

Grâce à ce contrat, vous êtes couvert contre les accidents domestiques et vous serez indemnisé financièrement si vous êtes victime d’un accident.

📑 Que couvre la garantie « Accidents de la vie » ?

Elle couvre tous les dommages corporels liés aux accidents domestiques, qu’ils surviennent lors de vos loisirs. Elle vous couvre aussi en cas de catastrophes naturelles ou technologiques, pour les accidents médicaux, les attentats et les agressions.

Sont exclus : les accidents de voiture, de travail et les sports à risques.

❌ Comment résilier son assurance « Accidents de la vie » ?

Plusieurs possibilités : la rétractation, la résiliation annuelle à échéance et hors échéance. Les délais varient selon la situation et le motif de résiliation. Faire jouer la loi Hamon est impossible pour ce type de contrat.

Comparez pour économiser !

Scroll Up