Fractures : bien les comprendre et bien se faire indemniser

Lorsqu’on se fait une fracture, l’ampleur de celle-ci est plus ou moins importante et douloureuse. L’indemnisation suite à une fracture comprend généralement les coûts sur le moment mais très peu ceux annexes.

personne se tordant la cheville dans un escalier

Qu’est-ce qu’une fracture ?

Une fracture est une lésion ou une cassure d’un tissu osseux. C’est-à-dire que votre os peut se fissurer ou se casser en plusieurs morceaux. Celle-ci est Induit après un traumatisme dans la plupart des cas. On parle de traumatisme si l’on exerce davantage de pression sur un os qu’il ne peut le supporter. 

Une rupture de n’importe quelle taille est appelée fracture. Si l’os fracturé déchire votre peau, on va alors parler de fracture ouverte.

Une fracture peut aussi être due à une pathologie. Elle apparaît alors chez les personnes souffrant d’une maladie sans qu’il y ait pour autant de fort traumatismes. C’est le cas de certaines maladies organiques et de l’affaiblissement osseux propre à la vieillesse.

Quels sont les symptômes d’une fracture ?

Une fracture est rarement très plaisante pour quiconque. Elles sont généralement très douloureuse. 

Chaque fracture possèdent des caractéristiques spécifiques qui dépendent du mécanisme de production, de la localisation et de l’état général du patient au préalable.

Néanmoins, il existe un ensemble de symptômes communs à toutes les fractures. Les connaître vous permettra de les prévenir lorsqu’elles surviennent et vous rendre à l’hôpital dans les plus brefs délais. 

Les  symptômes généraux suite à une fracture  sont :

  • La douleur : symptôme principal, elle se situe au niveau de la fracture. Elle augmente sensiblement si l’on ne mobilise pas le membre touché et si l’on exerce une pression ;
  • L’incapacité fonctionnelle : incapacité de mener à bien les activités dans lesquelles l’os intervient généralement ;
  • La déformation : le membre touché dépend du type de fracture. Certaines fractures produisent des difformités caractéristiques et dont l’observation suffit aux spécialistes pour savoir quel os est fracturée et à quel endroit ;
  • L’hématome : produit par la lésion des vaisseaux qui irriguent l’os et la lésion des tissus adjacents ;
  • De la fièvre : lors de fractures importantes et chez les personnes jeunes, apparaît la fièvre à la suite d’une fracture et ce sans qu’il n’y ait d’infection. Cependant, il n’est pas exclu de voir de la fièvre peut aussi apparaître au bout de quelques jours. Cela n’est pas dû nécessairement à une infection mais à une réabsorption normale de l’hématome ;
  • Un engourdissement et fourmillement ;
  • Une déchirure de la peau et os saillant. 

Quels sont les différents types de fractures ?

Il existe une très grande variété de fractures pouvant toucher diverses parties du corps :

  • Fracture de la cheville ;
  • Fracture de la cuisse ;
  • Fracture de l’avant-bras ;
  • Fracture costale ;
  • Fracture des doigts ;
  • Fracture du crâne ;
  • Fracture du tibia ;
  • Fracture de la colonne vertébrale ;
  • Fracture de la main ;
  • Fracture de la jambe ;
  • Fracture du col du fémur ;
  • Fracture du poignet ;
  • Fracture du nez ;
  • Fracture de la clavicule ;
  • Fracture de l’orteil ;
  • Fracture du pied ;
  • Fracture du bras ;
  • Fracture de la hanche ;
  • Fracture du coude.

La dangerosité de celles-ci est plus moins dangereuse selon l’anatomie de chaque personne.

Quelles sont les causes principales des fractures ?

Voici les causes les plus  courantes de fractures osseuses :

  • Chute de hauteur ;
  • Accidents automobiles ;
  • Coup direct ;
  • Maltraitance sur mineur ;
  • Forces répétitives : par exemple la course à pied. Elles peuvent provoquer des fractures dues à l’accumulation du stress dans les pieds, les chevilles, le tibia ou la hanche.

Comment sont classifiés les différents types de fracture ?

Il existe plusieurs types de fracture qui peuvent être classés en tenant compte de différents facteurs  :

  • l’état de la peau ;
  • la localisation de la fracture dans l’os ;
  • le trait de la fracture ;
  • le type de déviation des fragments ;
  • le mécanisme d’action de l’agent traumatique.

Comment bien guérir d’une blessure ?

Le principal traitement pour une fracture est l’immobilisation

Pour une facture simple, l’immobilisation par un plâtre ou une fixation des os au moyen d’une opération chirurgicale (ostéosynthèse) est suffisant. La durée d’immobilisation d’un plâtre varie entre 12 et 3 mois selon les cas.

Pour une fracture plus compliquée (emplacement/déplacement risquant de compromettre la stabilité de l’articulation, plusieurs traits de fracture…), la chirurgie est privilégié. 

Concernant les fractures ouvertes avec plusieurs foyers, elles seront traitées dans la plupart des cas par un fixateur externe.

En accompagnement d’une bonne convalescence en cas de facture : la rééducation. Les 2 objectifs d’une rééducation sont de redonner à l’articulation toute sa mobilité et de redonner au muscle tout son volume et sa tonicité.

Enfin, dans le domaine médical, on parle de guérison quand le cal osseux est complètement formé. Pour s’en assurer on vous pratique une radiographie de contrôle.

Femme tapant sur son ordinateur avec sur le côté Faites des économies et un bouton rouge faire un devis

Comment bien se faire indemniser en cas  de fracture ?

Une fracture peut avoir des conséquences financières importante sur votre vie. 

Souvent votre mutuelle santé couvre certains des frais liés à ce type de blessures (médicament, médecin…). Généralement cela n’est pas suffisant. En effet, une fracture est susceptible de vous empêcher de travailler et donc de pas avoir l’intégralité de votre salaire par exemple.

C’est pour cela que nous avons créé un produit pour vous prémunir face à cette situation : l’Assurance Accidents de la Vie.

N’ayez plus peur des conséquences financières annexes ! Vous aurez une indemnisation complète de l’hospitalisation au retour à la maison.

Comparez pour économiser !

Scroll Up