Menu
Aide

Vacances : check-list des choses à faire avant le départ

Pour passer des vacances à la cool, il y a 2-3 choses (plutôt 8) auxquelles penser avant de partir.

Faire un devis
Nos Guides à la Une

Que vous soyez du genre stressé à vérifier 3 fois que vous avez bien fermé le gaz avant de partir, ou plutôt désinvolte avec la tête déjà en vacances, il y a une liste de 8 choses que nous vous conseillons de passer en revue avant de partir.

Guides assurance habitation par la rédaction - le 25 avril 2022

Niveau sécurité

1. Bien verrouiller tous les accès à votre logement

Portes, fenêtres, volets, persiennes,… Pensez bien à tout fermer avant votre départ en vacances. En effet, c’est une exigence des compagnies d’assurance dès lors que vous partez plus de 24 h pour vous couvrir en cas de cambriolage ou tentative de vol. Sans ça, votre indemnisation risque d’être réduite.

 

2. Mettez à l’abris vos bijoux et objets de valeur

Lors d’une absence prolongée, généralement plus de 21 jours, vous devez mettre vos objets de valeur dans un coffre-fort ou un meuble qui ferme à clé. Si vous n’en avez pas, donnez les à une personne de confiance.

 

Avant votre départ, pensez à numériser les factures de ces objets précieux afin d’être indemnisé plus facilement en cas de vol.

 

3. Assurez-vous que vos alarmes (anti-intrusion et incendie) soient fonctionnelles

Depuis 2015, votre logement a obligation d’être équipé d’un détecteur de fumée. Il permet d’alerter rapidement les habitants, même profondément endormis, en cas de fumée et départ d’incendie.

 

L’alarme anti-intrusion n’est pas une exigence des compagnies d’assurance, à moins que votre logement soit régulièrement victime de cambriolage. Cependant, elle peut donner lieu à une réduction de la prime d’assurance dû à son effet dissuasif auprès des cambrioleurs.

 

Pour une protection maximale, certains optent pour la télésurveillance. Ce dispositif associe détecteur de mouvements, de fumée et d’inondation. Il est relié à une sirène intérieure ainsi qu’à une centrale d’alarme. Son pilotage se fait à distance depuis une application mobile.

 

4. Confiez un double de clés à une personne de confiance

Ainsi, elle pourra ponctuellement relever le courrier pour éviter qu’il s’entasse et indique une absence prolongée.

De plus, en cas de sinistre pendant vos vacances, comme un vol, cette personne pourra faire le nécessaire en attendant votre retour.

 

Enfin, si vous perdez vos clés sur votre lieu de vacances, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un serrurier à votre retour.

 

5. Inscrivez-vous au dispositif Tranquillité Vacances

Ce service gratuit vous permet de faire savoir à la gendarmerie ou la police nationale de votre lieu d’habitation que vous êtes absent. Les forces de l’ordre s’organisent alors pour passer régulièrement devant votre domicile. De plus, vous êtes prévenu en cas d’anomalie du type effraction, vol ou tentative de cambriolage.

Pensez à les avertir si vous rentrez en avance ! Il ne faudrait pas qu’ils vous prennent pour un cambrioleur.

Côté énergétique

6. Coupez l’eau et le gaz de votre domicile

 

L’eau

À partir d’un certain nombre de jours d’absence, entre 4 et 7 selon l’assureur, vous devez couper l’alimentation en eau. C’est une obligation qui figure dans les conditions générales de votre contrat d’assurance.

Déjà, ça permet de prévenir un éventuel dégât des eaux, et vous être assuré d’être indemnisé à 100% en cas de sinistre.

 

Le gaz

C’est une précaution qui permet d’éviter une fuite.

 

L’électricité

Il n’y a aucune obligation de la couper, cependant, ça prévient certains risques et permet des économies.

Si votre congélateur est plein et que vous ne pouvez pas compter votre électricité pour l’ensemble de votre logement, vous pouvez débrancher certains de vos appareils électriques. Il n’y a, par exemple, pas d’utilité à garder votre box internet ou votre télévision branchées en votre absence.

Paperasse et assurance

7. Passez en revue les conditions générales de votre contrat d’assurance habitation

Pour éviter les mauvaises surprises, reprenez les conditions générales de votre contrat d’assurance habitation.

Il sera notamment précisé à partir de combien de jours d’absence vous devez couper l’eau de votre logement ou mettre à l’abris votre objet de valeur. Vous saurez aussi si votre contrat comporte une clause d’inhabitation.

 

Appelée aussi clause d’inoccupation, elle fixe la durée pendant laquelle un logement peut être inhabité sur une année sans que l’assuré subisse une limitation, voire une suppression des garanties de son contrat en cas de sinistre. Cette durée varie selon les assureurs et oscille entre 30 et 90 jours. À noter que les départs en week-end de 2 ou 3 jours ne sont pas comptabilisés.

Les compagnies d’assurance considèrent qu’un logement est inoccupé lorsque l’assuré (ou toute autre personne autorisée) est absent, la nuit, de son domicile.

Si vous avez l’habitude de partir plus souvent et longtemps demandez à votre conseiller de supprimer cette clause, moyennant une surprime. 

8. Bénéficiez-vous de la garantie villégiature ?

Cette garantie, qui peut être incluse dans la responsabilité civile de votre assurance multirisque habitation, protège l’ensemble de votre famille. Elle couvre les dommages matériels que vous pourriez causer sur votre lieu de vacances. Elle est particulièrement utile si vous êtes du genre maladroit ou que vos enfants sont turbulents.

Dans l'actualité

Dérèglement climatique : quel impact sur l’assurance

24 juin 2022 - Assurance MRH

Les événements climatiques violents se multiplient : sécheresse, orage, incendie, inondation. Face à [···]

Lire la suite >

Assurance auto jeune conducteur : quelles astuces pour payer moins cher ?

20 avril 2022 - Assurance Auto

Le permis, l’achat de la 1ère voiture puis l’assurance…. être jeune conducteur représente un budget [···]

Lire la suite >

Dispositif Mon Psy

8 avril 2022 - Assurance Santé

Le dispositif « MonPsy » est entré en application le mardi 5 avril 2022. Il a pour objectif de perme [···]

Lire la suite >