Offre flash : Un mois offert sur l'assurance santé de votre animal. Plus d'infos auprès de votre conseiller

Menu
Recherche
Aide

Grossesse : votre chat représente-t-il un risque ?

Tout au long de votre grossesse, prenez soin de votre santé et celle de votre bébé en optant pour une mutuelle couvrante

Obtenir un devis

La grossesse n’est pas uniquement synonyme de moments magiques. Il y a aussi des contraintes, notamment alimentaires, afin d’éviter des maladies telles que la salmonellose, la listeriose ou encore la toxoplasmose. Pour éviter cette dernière, votre médecin ou vos proches vous recommanderont peut-être d’éviter d’approcher les chats ou même de vous débarrasser du vôtre. Mais le risque est-il réel ? Quelles solutions pour mener une grossesse sereine tout en gardant votre boule de poils préférée près de vous ? Toutes nos réponses sur ce sujet.

Qu’est ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie due au parasite Toxoplasma Gondii et peut infester la majorité des animaux à sang chaud.

Elle est bénigne pour les adultes qui connaissent généralement un état grippal passager. Une fois affectée, la personne est immunisée à vie.

Environ la moitié des femmes le sont et ne seront donc pas exposées à un danger en cas de nouvelle exposition au parasite. Leur immunité se constate au moyen d’une prise de sang en début de gestation. Si la future mère est séronégative, elle subira des contrôles chaque mois afin de s’assurer qu’elle n’a pas été affectée au cours de sa grossesse. Si le test s’avère positif, le médecin lui prescrira un traitement antibiotique de sorte à éviter la contamination du bébé. 25% à 30% des grossesses présentent un risque de transmission du parasite de la mère au fœtus.

 

Les risques le concernant sont bien plus grands avec des conséquences sur son développement ainsi qu’un risque de fausse couche. Certaines études tendent même à faire un rapprochement entre l’exposition au Toxoplasma Gondii et le développement de maladies psychiatriques comme la schizophrénie. 

 

L’affection à la toxoplasmose peut se faire par plusieurs canaux :

  • La nourriture : notamment les légumes crus qui viennent de la terre (carotte, pommes de terre, courgette..), les fruits de mer crus, la viande,…
  • Les chats : il est porteur du parasite mais n’est pas un contaminateur direct de la toxoplasmose, c’est pourquoi il est nécessaire de dé-diaboliser son rôle dans la transmission de la maladie.

Le chat représente-t-il un risque pour la femme enceinte ?

La toxoplasmose féline

Ainsi donc, le chat n’est pas contaminateur direct, seuls ses excréments présentent un risque. Explications.

La toxoplasmose est généralement bénigne pour le chat, à moins que son système immunitaire soit défaillant dû par exemple au virus du FIV ou au virus de la leucose féline (FeLV). Dans ce cas, les symptômes peuvent être très variés allant de la fièvre aux difficultés respiratoires jusqu’à la méningite dans de très rares cas.

Après contamination par le parasite, celui-ci se reproduit dans l’intestin du chat. Les « œufs » (ou oocyste) sont ensuite évacués dans les salles de votre animal. Démarre ensuite le phénomène de « sporulation ». Durant 1 à 5 jours après expulsion, les oocystes sont susceptibles d’infester d’autres espèces, dont l’homme, si les conditions s’y prêtent : peu de lumière, un environnement à l’abris du froid et de l’assèchement. En milieu extérieur, les œufs conservent leur pouvoir de contamination jusqu’à 18 mois.

Comme l’Homme, une fois infecté, le chat est immunisé et ne constitue plus un danger pour la femme enceinte.

 

Le mode de contamination

Les chats les plus exposés au parasite de la toxoplasmose sont les chats d’extérieur qui chassent d’autres animaux (oiseaux, rongeurs,..) et qui se nourrissent de viande crue ou d’abats. Ainsi, un chat d’intérieur, qui ne sort pas, et que vous nourrissez d’aliments cuits ou industriels est protégé du risque d’affection par la maladie.

 

La contamination du chat à l’homme se fait en cas d’absorption accidentelle des œufs de toxoplasmes émis dans les selles du chat. Les griffures ou morsures du matou ne transmettent pas la maladie. 

 

Ainsi, les chats domestiques mangeant de moins en moins de viande fraîche, la contamination à la toxoplasmose à grandement baissé. En outre, la population féline ne présente pas de risque pour la femme enceinte pour la contamination et la transmission de la listériose.

 

Comment prévenir la toxoplasmose ?

Pour la future maman, le meilleur moyen d’éviter la toxoplasmose est d’être vigilant à son alimentation :

  • Bien laver ses fruits, légumes ou herbes aromatiques crus. Une attention particulière doit être apportée aux aliments provenant de la terre (fraise, salade, pomme de terre) et qui aurait pu être contaminés par les excréments d’un chat ;
  • Consommer de la viande et du poisson bien cuits ;
  • Renoncer à manger des fruits de mer crus.

 

Concernant son chat, il est recommandé que la future mère :

  • Délègue le nettoyage de la litière et ne manipule pas les selles du mammifère ;
  • Si cela n’est pas possible, de confier cette tâche à quelqu’un d’autre, videz la litière intégralement chaque jour, toujours équipé de gants ! Vous éviterez que le parasite, qui a besoin de minimum 24 h pour se développer, ne vous contamine ;
  • Vermifuge son chat tous les trois mois durant la grossesse, puis après la naissance du bébé ;
  • Le nourrisse de croquettes et d’aliments cuits ;
  • Évite de jouer ou dormir avec son chat de peur de subir des griffures ou morsures. Les griffes du chat étant en contact avec la terre, le sable et la litière, elles représentent donc un risque. Si cela survient, désinfecter immédiatement la plaie.

 

Et de façon générale, il faut :

  • Se laver les mains régulièrement et particulièrement après avoir caressé un chat errant ou manipulé un aliment cru ;
  • Faire du jardinage avec des gants, pour ne pas être contaminé par une terre potentiellement souillée et contaminée par la bactérie.

 

Vous l’aurez compris, le risque de contamination à la toxoplasmose par votre chat est minime. Prudence et vigilance vous permettront de mener à bien cette grossesse, sans avoir à abandonner votre boule de poils qui fait partie intégrante de votre famille.