Accidents domestiques : chutes, brûlures, noyades…

Qui ne s’est jamais brûlé en cuisinant ? Un accident domestique est vite arrivé et peut avoir un impact significatif sur votre vie : à la fois sur votre moral mais aussi sur vos finances.

personne sur une échelle cueillant des pommes

Que considère-t-on comme accident domestique ?

On parle d’accident domestique quand l’accident survient au sein de votre domicile. On considère comme domicile, l’intérieur, mais aussi les extérieurs (escalier, jardin). Si un accident se déroule au-delà de la maison, ce n’est plus considéré comme accident domestique mais comme accident de la voie publique (AVP).

À retenir 📊: les accidents domestiques sont responsables de 20 000 décès par an. Ce nombre est 4 fois supérieur à celui des accidents de la circulation.

Quels sont les différents types d’accidents domestiques ?

Les chutes

Enfants comme personnes âgées, faire une chute est vite arrivé. Chute dans les escaliers, lors d’activités sportives, en collant du papier peint… les possibilités sont nombreuses et variées. Celles-ci sont particulièrement plus redoutées chez les personnes âgées.  

En effet, les chutes constituent plus de 80 % des accidents de la vie courante chez les plus de 65 ans. Une personne âgée a vite tendance à faire des mouvements qui déplace son centre de gravité sans parvenir à retrouver son équilibre. Les chutes ont un double impact :

  • Sur la condition physique des personnes, qui devient alors plus vulnérable (accentué en cas de fractures)
  • Mais également, sur son état psychologique avec une perte de confiance, une peur de tomber et parfois même un repli sur soi.

Quelques chiffres 📊: Chaque année en France, ce sont environ 450 000 personnes de plus de 65 ans qui sont victimes de chute (9 300 en décèdent). Deux tiers de ces décès concernent des femmes. 

Les brûlures

Communément appelé brûlures, une destruction partielle ou totale, de la peau suite à une agression. Sa gravité dépend de sa profondeur et de son étendue sur le corps et de sa localisation. 

Les causes principales de brûlure sont  :

  • les liquides chauds ;
  • les produits caustiques (soude caustique, ammoniaque, acide chlorhydrique, acide sulfurique, eau de javel, etc.) ;
  • les incendies…

Une brûlure peut entraîner des séquelles graves ou encore des décès alors que beaucoup sont évitables. 

Quelques chiffres 📊

Les noyades

Il faut savoir qu’en France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Chez les moins de 6 ans (surtout l’été) la majorité des noyades suivies de décès ont lieu en piscine privée.

Il faut donc redoubler de vigilance envers les enfants. Dans les trois quarts des cas de noyades des enfants de 2 à 4 ans, leurs parents sont à moins de 20 mètres de la piscine mais font autre chose.

En effet, quelques minutes suffisent à un enfant sans surveillance pour se noyer dans 20 cm d’eau.

Quelques chiffres 📊

Autres cas courants d’accidents domestiques :

  • les intoxications alimentaires ou médicamenteuses
  • asphyxie et suffocation 
  • morsure …

Source : Santé Publique France

Femme tapant sur son ordinateur avec sur le côté Faites des économies et un bouton rouge faire un devis

Quels contrats d’assurance souscrire pour être couvert ?

Aujourd’hui, on retrouve dans le monde de l’assurance plusieurs possibilités pour être couvert en cas d’accident domestique : 

Les contrats de mutuelle santé

Votre contrat de mutuelle santé et le régime obligatoire de l’assurance-maladie vous indemniseront, mais de manière limitée face aux conséquences d’un accident (frais médicaux, hospitalisation…).

Ne rentre pas dans l’indemnisation tout ce qui a trait aux conséquences durables d’un accident domestiques. En cas d’invalidité suite à un accident, les préjudices financiers peuvent vite être importants. C’est pour cela qu’il est important de se couvrir de manière complète pour de tels accidents

Les contrats d’habitation multirisques (MRH)

Comme son nom l’indique, un accident domestique intervient à la maison ou dans votre jardin. Pour autant, votre contrat d’assurance habitation ne prend pas en charge forcément vos accidents domestiques.

Le but premier de votre contrat multirisque habitation est de couvrir vos biens contre les divers dommages que pourraient subir vos biens. Votre contrat vous octrois également une Responsabilité Civile vie privée pour des dommages de votre fait sur autrui. 

La couverture du contrat sera donc sur :

  • votre bien immobilier (appartement, maison …) pour les dégâts des eaux, incendie, vandalisme …. aussi bien si vous êtes propriétaire ou locataire ;
  • vos biens mobiliers si vous souscrivez une garantie.

Vous l’avez donc compris, en cas d’accidents domestiques, une indemnisation est possible uniquement en option et n’est pas des plus optimales.

Une Assurance Accidents de la Vie

Le principe même d’une Assurance Accidents de la Vie est de vous protéger en cas d’accidents domestiques.

Ainsi, vous ou vos proches touché une indemnisation plus ou moins élevée en fonction de la gravité et de la nature de l’accident. Ce dédommagement est utilisé au bon vouloir du/des bénéficiaires. 

Votre carte bancaire

On l’oublie souvent, mais notre carte bancaire nous permet d’avoir accès à un certain nombre de garanties. De la perte de bagages en avion à une indemnisation en cas de décès, des indemnisations existent. Les accidents domestiques font parti des garanties possibles. N’oubliez donc pas de vérifier votre contrat ! 

Que faire en cas d’accidents domestiques ?

La première étape en cas d’accident domestique : appeler les secours ou se rendre aux urgences si vous êtes en capacité de le faire.

Des petites actions sont également conseillé : 

  • allonger la victime sur le côté en cas de chute sur la tête ou de perte de conscience ;
  • pour les cas de brûlure par une source de chaleur, asperger la plaie d’eau froide ;
  • couper le courant en cas d’électrocution ; ne touchez surtout pas la victime ;
  • pour les cas d’ingestion de produits toxiques ou de médicaments, n’oubliez pas de prendre avec vous le produit en question pour le montrer aux secouristes ;
  • rester en contact permanent avec la victime en attendant les secours.

Comparez pour économiser !

Scroll Up