Menu
Aide

Qu’est- ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est avant tout là pour prévenir des risques vis-à-vis de votre banque.

En cas d’incapacité de votre part de rembourser votre crédit, l’assureur prendra en charge ce que vous devez.

Cette assurance est donc à la fois présente pour vous aider mais aussi assurer aux banques que l’argent prêté sera remboursé.

Quelles garanties souscrire et que couvrent-elles ?

À la souscription d’un contrat d’assurance emprunteur, différentes informations médicales vous sont demandées. En fonction de celles-ci, on retrouve différentes garanties plus ou moins obligatoire.

 LA GARANTIE DÉCÈS (OBLIGATOIRE)

Si vous décédez, le capital que vous devez à votre organisme d’emprunt sera remboursé. Ce remboursement sera fait en fonction de la limite de montant garanti mais aussi du tableau d’amortissement.

Exclusions de garantie :

– suicide pendant la première année du contrat ;

– guerre/ attentat ;

– sports à risque…

LA GARANTIE PTIA (OPTION)

Généralement, la Garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie est couplée avec la garantie décès.

Les clauses et modalités de celle-ci peuvent varier.

Elle rentre en compte quand un médecin agrée confirme la situation d’invalidité de l’assuré. L’assureur est à ce moment-là dans l’obligation de rembourser le capital restant dû.

On considère une personne comme ayant une perte totale et irréversible d’autonomie lorsqu’elle est dans l’incapacité d’effectuer seule et correctement 3 des 4 actes suivants : se nourrir, se vêtir, bouger, se laver.

GARANTIE IPT (OPTION)

L’IPT (invalidité Permanente et Totale) est une invalidité physique ou mentale que l’on constate avant l’âge de 65 ans. Elle met dans l’incapacité l’assuré d’exercer une occupation lui rapportant de l’argent.

Pour qu’une personne soit considérée ainsi, elle doit avoir un taux de prise en charge supérieur ou égale à 66% d’invalidité.

Ce taux est à la fois basé sur la diminution de vos capacités physiques suite à un accident ou une maladie mais aussi sur votre profession.

Exclusions de garantie :

GARANTIE IPP (OPTION)    

La garantie d’Invalidité Permanente et Partielle fonctionne de la même façon que la garantie IPT.

Seul le taux de prise charge change : il passe de 66% à 33%.

Il est donc conseillé de choisir l’IPP plutôt que IPT. Attention toutefois au prix qui est plus cher.

GARANTIE ITT (OBLIGATOIRE)

L‘Incapacité Temporaire Totale de travail est une période d’arrêt de travail mettant donc l’assuré dans l’impossibilité complète mais temporaire (à la suite de maladie ou d‘accident) d’exercer son activité professionnelle.

La prise en charge des échéances de prêt débute généralement à compter du 91ème jour d’arrêt de travail. Les 90 premiers jours correspondent à un délai de franchise pendant lequel l’assuré n’est pas indemnisé.

Les délais peuvent variés d’une assurance à l’autre et ont un impact sur le tarif.

Il peut être intéressant de choisir une franchise plus longue pour baisser votre tarif si vous êtes assurés par ailleurs par un contrat de prévoyance pour votre travail (maintien de salaire au-delà de 90 jours).

Exclusion de garantie :

Certaines de ces exclusions (maladie psychologique, dorsale…) peuvent être rachetées à la souscription moyennant une surprime.

À noter : Il est par ailleurs important de déclarer sa profession exacte à la souscription pour être assuré au mieux en cas d’ITT.

GARANTIE PERTE D’EMPLOI/CHÔMAGE (OPTION)

Cette garantie est en option et est destinée aux personnes qui ne sont pas en période d’essai ou en prévis de licenciement. Elle couvre essentiellement les licenciements économiques.

L’indemnisation peut prévoir le paiement de tout ou partie de la mensualité due pendant une durée limitée. Le versement de ce paiement peut être immédiat ou après un délai de carence (soit à une période où certains risques identifiés ne sont pas couverts).

Pour vous faire indemniser, il vous faudra communiquer à votre assureur quelques documents (contrat de travail, attestation Pôle emploi, lettre de licenciement…).

Une fois que vous avez retrouvez un emploi, n’oubliez pas de le signaler à votre assurance ! Une démarche est prévue dans votre contrat pour cette situation.

Néanmoins certaines exclusions incombent aussi à cette garantie :

Cette garantie est chère et possède de nombreuses exclusions.

Notre conseil en conseil les garanties que nous venons de voir :

L’assurance emprunteur et les différents profils

VOUS ÊTES « SENIOR » ?

Dans les contrats d’assurance emprunteur on retrouve souvent un âge limite de souscription. Elle correspond à l’âge limite auquel un assuré peut souscrire.

En plus de cette âge limite, on retrouve l’âge de cessation des garanties. Elle correspond à l’âge à partir duquel vous ne serez plus couvert par votre assurance.

Vérifiez que votre contrat comporte l’irrévocabilité des garanties et des tarifs.

Ainsi, même si votre situation évolue, vous serez toujours couverts de la même manière.

VOUS AVEZ EU UN CANCER ?

La convention AERAS (« s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé ») et le « droit à l’oubli » permettent plus de chose.

Aujourd’hui, sous certaines conditions, les personnes ayant été atteintes d’une pathologie cancéreuse ne sont plus contraintes de le déclarer.

Selon la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016, plus besoin de déclarer votre maladie au-delà de 10 ans après l’arrêt des traitements.

Ce délai est réduit à 5 ans si vous avez été malade avec vos 18 ans.

Chaque situation est différente. C’est pour cela qu’une grille de référence existe. Elle permet d’adapter les délais par rapport au type de cancer. Par exemple si vous avez un cancer du sein, le délai sera de seulement 1 an.

VOUS ÊTES FUMEUR ?

Votre tarif d’assurance est calculé en fonction de votre profil. Ainsi, votre tarif est fixé selon le niveau de risque auquel vous êtes soumis. Fumer est considéré comme un risque de maladie plus important.

Cette information vous sera donc demandée à la souscription. Ne mentez pas pour faire diminuer votre tarif. En cas de maladie, vous pourriez ne pas être indemnisé.

La cigarette électronique ? Majoritairement, les assureurs considèrent les personnes qui vapotent comme des personnes qui fument.

Seule subtilité, en cas de test médical.  En effet certains liquides présents dans ces cigarettes sont dépourvus de nicotine. Vos tests seront donc négatifs pour votre assureur.

VOUS AVEZ DES PROBLÈMES CARDIAQUES ?

L’hypertension ne peut pas être un motif de refus de la part de votre assureur.

Seule une hypertension importante ou non maîtrisée, est un facteur de risques. En effet, l’hypertension peut entraîner des complications cardiaques ou neurologiques.

Si vous avez cette pathologie, plusieurs cas de figure existent :

VOUS SOUFREZ D’OBÉSITÉ OU D’ANOREXIE

L’obésité et l’anorexie sont deux maladies qui risquent d’en occasionner plusieurs autres en cascades.

L’obésité (sur-poids) augmente les risques de diabète, d’hypertension, de maladies cardio-vasculaires.

L’anorexie (sous-poids) quant à elle est due à la dénutrition. La dénutrition entraîne des déficits en nutriments ce qui a des impacts sur votre santé.

Les deux pathologies jouent donc un rôle sur vos cotisations.

Comment changer d’assurance emprunteur ?

Il est possible après souscription de regretter son choix. Vous avez bien entendu le droit de changer d’assurance quand vous le désirez. Seule réserve : vos garanties doivent être strictement équivalente par rapport à votre première assurance.

COMMENT CHANGER D’ASSURANCE QUAND VOUS AVEZ SOUSCRIT IL Y A MOINS DE 12 MOIS ?

La marche à suivre est la suivante.

Dans un premier temps vous devez trouver votre nouveau contrat d’assurance et y adhérer.

Ensuite, envoyez votre nouveau contrat par courrier avec les conditions générales et une lettre de résiliation à l’organisme possédant votre ancien contrat.

À la suite de votre envoi, un préavis de 15 jours commence.

COMMENT CHANGER D’ASSURANCE QUAND VOUS AVEZ SOUSCRIT IL Y A PLUS DE 12 MOIS ?

Lorsque que cela fait plus d’une année, demandez d’abord un devis pour une assurance emprunteur à un organisme.

Ensuite, envoyez votre devis à votre premier assureur. Ainsi vous saurez si votre devis équivaut en matière de garanties et est donc accepté par votre organisme de prêt.

Une fois cette équivalence validée, il faut envoyer ce devis, accompagné des conditions générales et demander un accord de principe.

Une fois celui-ci validé, vous pouvez adhérer au contrat de vous avez sélectionné.

Comparez !

Avant de souscrire une assurance emprunteur, pensez à comparer  !

En effet, chaque assureur à ces propres besoins et caractéristiques pour fixer ces prix.

Utilisez des comparateurs en ligne vous permet d’obtenir plusieurs offres. Vous aurez ainsi plusieurs tarifs et garanties associés pour pouvoir faire votre choix.

Si vous voulez des renseignements supplémentaires sur les garanties, les exclusions … vous avez toujours la possibilité de joindre un conseiller par téléphone.

À savoir ! Le fait de souscrire votre assurance dans un autre établissement que votre banque n’a aucun effet. La banque ne pourra pas modifier le taux d’intérêt et les conditions de votre emprunt.

L’économie à clé peut être substantielle et être équivalente à plusieurs milliers d’euros.

Maintenant, vous comprenez ce qu’est l’assurance emprunteur et les garanties qui la compose. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !  Gardez en tête que même si vous souscrivez une assurance emprunteur aujourd’hui, rien ne vous empêche de demain la changer.

Comparateur d’assurance crédit en ligne
Assurance crédit : trouvez la moins chère !

Vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves, il vous reste maintenant à trouver son financement. Pour garantir votre prêt immobilier auprès de la banque, il vous faudra souscrire une assurance emprunteur.

Vous pouvez choisir celle proposée par l’établissement prêteur ou opter pour une délégation d’assurance en souscrivant un contrat auprès de l’assureur de votre choix.

Notre conseil : comparez les différentes formules possibles en effectuant une simulation en ligne.

Assurance crédit en ligne : comparez !

Pour effectuer une simulation, il vous suffit de répondre aux différentes questions de notre formulaire. Durée du prêt, taux d’intérêt, informations emprunteur et co-emprunteur… En moins de 5 minutes, notre comparateur analyse vos données.

Le résultat est ensuite affiché sous la forme d’un devis d’assurance emprunteur détaillant les prix et les garanties possibles.

Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Trouvez une assurance emprunteur adaptée à votre profil

Le coût et les garanties de l’assurance de votre prêt immobilier vont varier en fonction de votre situation. Pour analyser votre profil, et les risques risques possibles, des questions vous seront posées à propos de :
Risque médical : votre âge, vos antécédents médicaux passés et actuels, votre mode de vie (fumeur ou non…). Dans certains cas, il faudra également passer un examen médical complémentaire.
Risque professionnel : emploi actuel, employeur, existence de risques éventuels liés à cette activité.
Pratique à risques : si vous pratiquez un sport à risques (parachute, plongée, équitation…).

Dans tous les cas, vos réponses ayant un impact sur le calcul de la prime, répondez-y le plus sincèrement possible. Plus vos réponses seront exactes, plus le devis proposé sera réaliste. Vous pourrez ainsi estimer avec précision le coût global de votre crédit immobilier.

Comment souscrire la meilleure assurance crédit ?

Lors de votre choix d’assurance emprunteur, vous pouvez donc vous assurer auprès de votre établissement bancaire ou choisir la délégation d’assurance. Pour souscrire auprès de l’établissement de votre choix, votre contrat d’assurance doit présenter le même niveau de garanties que celui proposé par l’organisme de crédit.

Douze mois après votre souscription, si vous n’êtes pas satisfait de votre choix, dans le cadre de la loi Hamon, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance actuel pour en souscrire un autre.

Pour changer d’assurance, le plus simple est de recourir à un courtier ou un comparateur en ligne. Vous obtiendrez ainsi plusieurs devis et vous aurez plus de facilités à faire votre choix.

Vous connaissez des difficultés pour trouver un organisme pour vous assurer à cause de votre questionnaire de santé ? La convention aeras est là pour vous garantir la possibilité d’assurer votre crédit.

Assurance crédit et garanties obligatoires

À condition qu’elle présente des garanties équivalentes, votre banquier ne peut pas refuser que vous souscriviez une autre assurance emprunteur.

Ces garanties portent sur :

Assurance crédit : avantages de la simulation

Nous vous conseillons de faire une simulation car, en fonction de votre dossier, le coût d’une assurance emprunteur peut varier fortement et impacter de manière importante le coût global de votre crédit immobilier.

Choisir avec soin son assurance emprunteur est donc une nécessité qui vous permettra de réaliser des économies substantielles !

En plus, grâce à notre outil de simulation, vous obtenez vos devis rapidement et simplement.

Plus besoin de prendre des jours de congés pour consulter différents organismes.

Assurance emprunt : pourquoi effectuer une simulation ?

Effectuer une comparaison est important car vous n’avez aucune obligation de souscrire votre assurance crédit auprès de la banque qui vous accorde votre crédit immobilier.

Votre seule obligation est de souscrire une assurance avec des garanties identiques à celles proposées par votre banquier.

Pour choisir au mieux, nous vous conseillons donc d’effectuer une simulation en ligne qui vous permettra de comparer les différentes garanties pour trouver la meilleure offre. Celle qui vous conviendra en matière de tarif et de couverture des risques.

Assurance crédit : comment effectuer une simulation ?

Rien de plus facile !

Rendez-vous sur notre formulaire de simulation d’assurance crédit situé en bas de la page.

Cliquez sur le bouton « comparez » puis répondez aux différentes questions posées.

Une fois que vous aurez fini, notre comparateur va analyser vos réponses pour vous proposer les meilleures assurances emprunteur du marché.

Vous obtiendrez ainsi le détail des garanties et le tarif des différentes formules et vous pourrez choisir le contrat qui vous convient le mieux.

Si vous n’avez pas envie d’effectuer une simulation en ligne ou s’il vous reste des questions, n’hésitez pas à appeler un de nos conseillers au 02 30 06 00 60.

Assurance emprunteur

Quels sont les différents types de garanties ?

Assurance crédit : fonctionnement

Vous êtes en pleine recherche d’une assurance crédit pour sécuriser votre demande de crédit immobilier ? On vous explique son fonctionnement.ASSURANCE CRÉDIT

Assurance crédit : garantie perte emploi

La garantie « Perte emploi » est une garantie optionnelle des assurances de crédit. Mais elle peut s’avérer très utile. Nos explications.ASSURANCE CRÉDIT PERTE EMPLOI

Assurance crédit : garantie décès

Peu importe l’assurance crédit souscrite, cette garantie est obligatoire et figurera parmi les garanties couvertes. Décryptage.

ASSURANCE CREDIT DÉCÈS

Assurance emprunteur : que couvre la garantie « Perte d’emploi » ?

En général, vous pouvez souscrire cette assurance si vous êtes salarié (en CDI) au moment de l’obtention de votre prêt immobilier. Attention, en plus d’un contrat en CDI, certains assureurs exigent aussi une période d’ancienneté. Elle couvre le risque d’un licenciement. Grâce à cette garantie, en cas de perte de votre emploi, l’assureur prendra le relais pour rembourser les mensualités de votre prêt immobilier.

La prise en charge peut être :

 

Assurance crédit : comment faire jouer cette garantie ?

Si vous perdez votre emploi, fournissez immédiatement à votre assureur tous les justificatifs demandés pour déclencher la prise en charge du remboursement. Parmi les documents demandés, vous trouverez généralement (liste non exhaustive) :

Attention : en général, la démission et la rupture conventionnelle font partie des exclusions de garanties. Si vous êtes dans cette situation, l’assureur ne prendra pas en charge les remboursements de votre crédit immobilier.

Dès que vous retrouvez un emploi, n’oubliez pas de le signaler à votre assurance.

Notre conseil : Comparez les différentes offres pour voir quelles sont les conditions d’exclusions qui peuvent nombreuses et contraignantes.

 

Des questions ? Besoin d’aide pour choisir votre assurance de prêt ? Appelez un de nos conseillers au 02 30 06 00 60 ou effectuez un devis en ligne.

Selon votre profil

Incapable de rembourser les mensualités de votre crédit immobilier ? L’assurance emprunteur peut prendre le relais. Accident, invalidité, décès ou période de chômage : elle peut prendre en charge le remboursement du capital restant dû à votre place. En fonction de votre profil, les tarifs peuvent varier. Il est donc indispensable de comparer pour être sûr de choisir la meilleure assurance crédit possible. On vous aide à y voir plus clair.

Assurance emprunteur senior

Passé un certain âge, trouver une assurance crédit peut se révéler compliqué mais pas impossible.

En savoir plus

Cancer et assurance emprunteur

Si vous vous trouvez dans cette situation, vous vous apercevrez qu’il est souvent compliqué de trouver une assurance crédit. Cependant, des solutions existent.

En savoir plus

Assurance crédit fumeur

Vous fumez ? Trouvez une assurance de prêt afin de couvrir votre crédit est compliqué mais pas impossible.

En savoir plus

Problème cardiaque et assurance crédit

On vous a diagnostiqué un problème cardiaque et vous souhaitez trouver une assurance emprunteur pour pouvoir acheter un bien ? Découvrez comment.

En savoir plus

Obésité/anorexie et assurance de prêt

Le surpoids ou l’anorexie peuvent causer des problèmes de santé. Conséquence ? Il est parfois difficile de trouver un contrat d’assurance.

En savoir plus

Assurance crédit : que couvre la garantie décès ?

L’assurance crédit est une assurance contractée pour rassurer votre banquier. En cas de problème, cette assurance lui permet de s’assurer que les mensualités de votre crédit immobilier continueront d’être payées.

Peu importe l’assureur, certaines garanties sont toujours incluses dans une assurance crédit et la garantie décès figure parmi elles.

En cas de décès de l’emprunteur, c’est l’assurance qui prend le relais pour payer les mensualités qui n’ont pas encore été réglées.

Cette garantie permet aussi de protéger les proches de l’emprunteur car ce n’est pas vers eux que le banquier se tournera pour leur demander de rembourser le crédit.

Garantie décès : quelles sont les exclusions de garantie ?

Dans certains cas, cette garantie ne vous couvrira pas si :

Dans tous les cas, nous vous conseillons de lire avec attention votre contrat pour savoir dans quels cas de figure, vous serez couverts.

Pour aller plus loin que cette garantie décès : pensez à l’assurance obsèques. Celle-ci peut soit apporte un capital pour vos funérailles ou alors vous permet de les organiser.

Assurance crédit : pourquoi nous choisir ?

Les assurances crédit de nos partenaires ont été sélectionnées avec soin par notre responsable produit. Elles offrent toutes un excellent niveau de couverture à des prix compétitifs.

Assurance emprunteur : comment trouver un contrat pas cher ?

Rien de plus simple ! Il vous suffit d’utiliser notre formulaire en ligne.

Grâce à cette outil, obtenez simplement et rapidement un devis d’assurance crédit gratuit et sans engagement.

Plus besoin de vous déplacer en agence. Tout se fait automatiquement.

Pour cela, répondez aux questions de notre formulaire : montant à emprunter, co-emprunteur, durée du crédit immobilier.

Une fois que c’est fait, notre comparateur va analyser avec soin vos réponses. Ensuite, il affichera une sélection des meilleures assurances crédit que nous pouvons vous proposer et qui correspondent au mieux à votre profil et à votre budget.

Grâce à cela, vous pourrez comparer rapidement et facilement les différentes assurances emprunteurs proposées et ainsi réaliser des économies conséquentes sur ce poste de dépense qui pèse lourd dans le budget total de votre crédit immobilier.

Pour ceux qui préfèrent le papier, vous pourrez aussi imprimer facilement ces différents devis. Vous pourrez ainsi en discuter avec votre banquier et lui montrer les différentes garanties proposées.

Une assurance emprunteur pas chère

Même si votre banquier sous-entend le contraire, vous êtes libre de souscrite l’assurance crédit de votre choix. En effet, rien nous vous oblige à souscrire l’assurance proposée par votre banque.

À partir du moment ou l’assurance crédit que vous avez choisie présente des garanties identiques à celles proposée par votre banque, votre conseiller bancaire ne peut pas vous imposer son propre contrat.

Ces garanties concernent :

 

Devis assurance crédit sur-mesure !

Nous avons noué des partenariats avec des assureurs réputés pour leur sérieux et la qualité de leurs offres.

Grâce à cela, nous pouvons vous proposer des contrats sur-mesure adaptés à votre profil, à la durée et au montant de votre emprunt et des garanties recherchées.

Il vous reste des questions ? Appelez un de nos conseillers au 02 30 06 00 60. Ils pourront vous conseiller dans le choix de la meilleure garantie.

Comment assurer un prêt immobilier malgré le cancer ?

Au moment de la souscription d’une assurance emprunteur, l’assuré remplit un questionnaire médical divisé en deux parties. Des questions génériques constituent le 1er volet du questionnaire médical. Le 2ème interroge les antécédents de santé du souscripteur.

Ne pas déclarer une maladie grave, comme un cancer, peut avoir de graves conséquences. Si pendant le remboursement du crédit, l’état de l’assuré venait à rapidement se dégrader, l’assureur est en droit de demander et d’obtenir la nullité du contrat ou une réduction des prises en charge. Le prêt n’étant plus couvert, la banque peut exiger le remboursement du capital restant dû. Les conséquences seraient des grandes difficultés financières pour l’emprunteur. Nous recommandons donc de jouer la carte de la transparence que de prendre de tels risques.

Si le cancer venait à se déclarer en cours de crédit, l’assureur peut faire jouer des clauses définies dans le contrat. Il est donc important de bien les étudier avant la signature et éviter ainsi des mauvaises surprises.

Faites jouer la concurrence avec un courtier en ligne

Avoir un assureur qui refuse de vous couvrir ne signifie pas qu’il en sera de même avec toutes les autres compagnies d’assurance. En effet, chacune a des règles qui lui sont propres. Les tarifs et les critères de rejet d’un assuré peuvent donc varier. Une surprime sera alors peut-être ajoutée ou certains risques liés à la pathologie exclus du contrat. Dans tous les cas, passer par un courtier en ligne permet de gagner du temps et faire jouer la concurrence !

En effet, la loi Hamon autorise à un assuré de changer d’assurance de prêt pendant la première année du crédit sous deux conditions :

La banque dispose alors de 10 jours pour vérifier l’équivalence de garantie des deux contrats et de valider ou non ce changement. Une non-réponse de l’établissement vaut pour accord.

Cependant, si vous n’essuyez que des refus, vous pouvez bénéficier de la convention Aeras (« s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé »).

Qu’est ce que la convention Aéras ?

Signée en juillet 2006 entre les pouvoirs publics, les compagnies d’assurance et les associations représentant des malades et consommateurs, ce dispositif vise à garantir l’accès à un contrat d’assurance à des conditions standard aux personnes présentant un risque aggravé de santé.

Elle est applicable dans deux types de situation :

Tous les organismes d’assurance appliquent automatiquement cette convention. Ils ont donc le devoir d’informer les personnes souhaitant souscrire une assurance emprunteur sur le dispositif du « droit à l’oubli » et sur la grille de référencement.

Le droit à l’oubli peut faciliter l’octroi d’une assurance de prêt 

Malgré la mise en place de la convention Aeras, d’anciens malades, contraints de signaler leurs antécédents médicaux dans le questionnaire de santé, éprouvaient de grandes difficultés d’accès au prêt.

Face à cette situation, la loi de Santé 2016 a instauré un « droit à l’oubli ». Son objectif est d’exonérer les emprunteurs à déclarer leur maladie passée. Ce droit s’active après qu’un certain délai se soit écoulé depuis l’arrêt du traitement actif (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie). La personne doit aussi avoir été déclarée guérie ou en rémission par son médecin.

Elle peut ainsi adhérer à une assurance emprunteur sans exclusion de garantie et à un tarif standard.

Si le cancer a été diagnostiqué avant les 18 ans de l’emprunteur, le délai est de 5 ans. Il grimpe à 10 ans ensuite. Passé ce délai, les assureurs ne peuvent justifier des surprimes ou des exclusions de garantie en raison de cette pathologie.

Appuyez vous sur la grille de référencement

Une grille de référencement a été mise en place en 2015 pour réduire ces délais auprès des personnes ayant souffert du :

A cette liste s’ajoute l’Hépatite C. Cette grille de référencement est appelée à évoluer au gré des progrès de la médecine.

Pour les personnes malades n’étant concernées ni par le droit à l’oubli, ni par la grille de référence, la convention Aeras va obliger l’assureur à une analyse profonde du dossier de demande d’assurance. Si l’emprunteur ne peut pas être assuré par l’un des contrats d’assurance collective existants, le dossier est alors examiné par un service médical spécialisé sans que l’emprunteur n’aie à effectuer de démarche particulière. Il pourrait alors bénéficier du mécanisme d’écrêtement des surprimes sous plusieurs conditions :

Qu’est ce que l’assurance emprunteur ?

Encore appelée assurance crédit, cette couverture permet de garantir votre emprunt auprès de la banque. C’est une sécurité pour vous et votre famille ainsi que pour votre banquier si un incident survenait et vous n’étiez plus en capacité de rembourser votre prêt. En effet, si vous n’êtes plus en capacité de rembourser vos mensualités de crédit pour cause de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi, c’est l’assurance qui rembourse l’établissement de crédit.

L’assurance emprunteur n’est légalement pas obligatoire, mais aucun établissement de crédit acceptera de vous accorder un prêt sans elle, à moins d’avoir patrimoine important et de le mettre en garantie.

Le contrat prend fin au remboursement de la dernière échéance ou au décès de l’assuré.

Assurance crédit : grâce à elle, vivez l’esprit serein.

Les garanties de l’assurance de prêt

Cette assurance vous couvre, vous et votre famille, en cas de décès, de perte d’autonomie (impossibilité d’accomplir les actes de la vie quotidienne sans l’assistance d’une tierce personne), d’invalidité et d’incapacité temporaire de travail.

La garantie décès

L’assurance emprunteur comprend toujours une garantie décès.

En cas de décès de l’assuré, la garantie permet le versement à la banque du capital restant du au jour du décès. Les ayants droit de la personne décédée n’ont alors aucune obligation de remboursement vis à vis de la banque. De plus, le bien immobilier est inclus dans la succession.

Attention aux exclusions de garantie comme le suicide ou la pratique de sports extrêmes.

La garantie invalidité

L’extension de garantie invalidité concerne l’invalidité fonctionnelle, l’inaptitude à exercer une activité professionnelle ou la perte totale et irréversible d’autonomie.

Avec cette garantie l’assureur prend en charge les mensualités, soit partiellement, soit dans leur totalité, selon les dispositions du contrat d’assurance emprunteur. En cas d’incapacité partielle, la prise en charge des mensualités dépendra :

Le plus souvent, l’assureur rembourse le capital en cas de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).

La garantie perte d’emploi

Cette garantie couvre le risque de licenciement et prévoit le remboursement des échéances du prêt immobilier. Les conditions de cette prise en charge varient d’un contrat à l’autre. Consultez votre conseiller pour en savoir plus.

Auprès de qui souscrire une assurance crédit ?

La majorité des emprunteurs souscrivent leur assurance de prêt immobilier proposée par la banque, cependant rien de les y oblige. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la Loi Lagarde en 2010, il est possible de recourir à la délégation d’assurance. Cela permet de choisir une assurance emprunteur auprès d’un établissement tiers, une compagnie d’assurance par exemple.

Cette disposition permet de faire jouer la concurrence entre les différents établissements et de pouvoir réaliser des économies sur le coût de votre crédit immobilier.

Assurance crédit : comment est fixé le tarif ?

Le calcul du prix de l’assurance emprunteur repose sur 4 critères de tarification :

Si vous optez pour une délégation d’assurance, la cotisation diminuera progressivement car elle se base sur le capital restant dû.

L’assurance emprunteur peut représenter entre 5 et 30% du montant global de votre prêt immobilier. Ça n’est donc pas un aspect à négliger et il est nécessaire de l’inclure à votre plan de financement.

Notre conseil : comparez plusieurs devis pour trouver la meilleure offre !