Se faire rembourser son appareil auditif.

L’appareil auditif aussi appelé l’audioprothèse est un appareillage permettant d’amplifier le son à l’oreille d’une personne souffrant d’un déficit auditif. Celui-ci s’avérer très coûteux puisque son prix peut varier entre 950 euros et 2 000 euros pour les plus performants. Quelles sont les différences entre ces appareillages, comment être bien remboursé, on vous répond.

personne âgée avec un appareil auditif

Quelles différences entre les appareils auditifs ?

L’audioprothèse est une merveille technologique se trouvant dans l’appareil et qui tend à se rapprocher de plus en plus du fonctionnement d’une oreille humaine. Il est possible de trouver plusieurs niveaux de performance selon vos besoins. À ne pas confondre avec les assistants d’écoute, qui sont de simples amplificateurs de sons, lesquels ne sont pas des dispositifs médicaux et ne s’adaptent pas aux pathologies comme les acouphènes ou encore la presbyacousie. Ils sont disponibles en pharmacie et sans prescription médicale.
Il existe trois grandes familles d’audioprothèse :

  1. L’appareil auditif contour d’oreille  sont les plus connus du grand public. Il est positionné derrière l’oreille du malentendant et sont réservés aux pertes d’audition sévères à profondes (+70% de perte). Ces appareils sont faciles à manier, très robustes et ont une grande autonomie. L’inconvénient est qu’ils soient plus volumineux que des intra-auriculaires et donc plus visible de l’extérieur.
  2. L’appareil auditif intra-auriculaire.  Ils sont invisibles et s’adaptent à votre conduit auditif puisqu’ils sont fabriqués sur mesure, grâce à l’empreinte de votre oreille. Vous disposez de minuscules cordons afin de les enlever facilement. En revanche, contrairement aux appareils auditifs contours d’oreilles, l’autonomie est moins puissante et les fonctionnalités sont moins développées (volume, réglages..). Ce type de prothèse convient à la baisse d’audition légère et n’est pas fait pour les malentendants ayant un conduit auditif trop étroit. Il est aussi déconseillé  aux personnes ayant de fortes sécrétions de cérumen.
  3. L’appareil auditif micro contours. Plus discrets que les contours d’oreilles classiques, l’écouteur est placé directement dans le conduit auditif. Ce type d’appareillage convient à la perte d’audition sévère à légère.
  4. L’appareil auditif à conduction osseuse. Très discret, ils ont la forme d’une paire de lunette qui correspond à un petit implant placé dans l’os du crâne, derrière l’oreille (os mastoïde). Cet appareillage nécessite donc une intervention chirurgicale ainsi que d’un aide auditive qui se fixe sur l’implant en pénétrant la peau. Ici, le son est converti en signal vibratoire se propageant par les os. Ce type d’appareillage convient aux malentendants souffrant d’une surdité mixte.

Quel est le prix des prothèses auditives  ?

Plusieurs éléments sont inclus dans le prix de l’appareil auditif, lesquels permettent d’expliquer en partie  son coût élevé :

  • Essai gratuit de 30 jours ;
  • L’assistance technique de votre audio prothésiste ;
  • Une garantie de 4 ans ;
  • Le bilan auditif ;
  • L’adaptation de l’appareil à votre situation.

Le prix de l’appareillage auditif dépendra de votre degré  de surdité, votre style de vie ainsi que le montant pris en charge par votre mutuelle.
Vous avez la possibilité de réaliser des devis normalisés détaillés auprès d’un audioprothésiste avant de vous engager. Vous y trouverez le détail  du coût de l’audioprothèse ainsi que les prestations qui lui sont associées. Ainsi vous aurez la possibilité de comparer les offres point par point. . Le prix varie entre 950 euros et 2 000 euros. Le prix de l’appareil varie en fonction de la technologie embarquée, de la marque, des options… Comptez 1 535 euros par appareil en moyenne. À savoir que les prix des aides auditives sont libres et donc susceptibles de varier d’une boutique à l’autre. Les plus coûteuses contiennent les fonctionnalités les plus récentes et les plus performantes (gestion de l’echo, écoute de la musique, bluetooth etc..) et sont de manière générale, faites sur mesure. Vous pouvez compter une durée de vie moyenne de 5 ans pour ce type d’appareillage.

GammeEntrée de gammeMoyenne gammeHaut de gamme
Prix550 -1100 €1 100 – 1700 €1600 – 2200 €

Comment est remboursée une prothèse auditive ?

La loi 100% Santé, aussi appelée « le reste à charge zéro », a pour but de pallier les inégalités en matière de santé ainsi que de prévenir des situations de renoncement aux soins. Selon l’OMS, on compte en moyenne 6 millions de Français concernés pas la déficience auditive dont seulement 35% appareillés. Cette réforme a pour  objectif de favoriser l’accès aux appareils auditifs en obligeant les audioprothésistes à plafonner le tarif des appareils. La loi encourage aussi la proposition  de prothèses auditives intégralement remboursables pour les titulaires d’un contrat santé responsable.  Dorénavant les audioprothésistes appliquer des tarifs dits « modérés » ou « libres » dont le remboursement dépendra du niveau de garanties souscrit.
Le panier « 100 % santé » contiendra les contours d’oreille classiques, à écouteur déporté et intra-auriculaire(De même, des spécifications minimales seront garanties telles que les systèmes d’amplification, de réduction du bruit anti-Larsen ou encore l’existence d’au moins 12 canaux de réglages). Certains appareils développent des technologies de pointe comme le moulage sur mesure ou la gestion du bruit intelligente. Ils font partie des appareils de classe II et sont exclus du panier 100% Santé. Votre remboursement dépendra des garanties choisies dans votre contrat de complémentaire santé.Attention : la réforme « 100 % Santé » n’interviendra qu’avec l’action combinée de l’Assurance maladie obligatoire et des complémentaires santé. Il est donc essentiel d’avoir souscrit un contrat auprès d’une complémentaire santé pour pourvoir bénéficier de cette réforme. Si vous êtes bénéficiaire de la CMU, vous bénéficierez d’un remboursement maximal de 800 euros par oreille. En 2020, la base de remboursement de la sécurité sociale (BRSS) est de 100%, soit 350 euros par oreille.Sur ce montant , la Sécurité sociale vous rembourse 60%, soit 210 euros par oreille et votre complémentaire santé 140 euros. C’est ce qu’on appelle le ticket modérateur. Dès le 1er janvier 2021 la base de remboursement de la sécurité sociale (Ameli) passera à 400 euros contre 199.71 euros en 2018.

Comment se faire rembourser un appareil auditif ?

Afin d’obtenir ce remboursement plusieurs conditions sont à respecter :

  1. L’ordonnance prescrite auprès de votre médecin généraliste ou votre médecin ORL ;
  2. La prothèse doit faire partie de la liste des produits pris en charge par l’assurance maladie (Sécurité sociale) ;
  3. Obtenir un devis normalisé et conforme aux exigences de la loi « 100% santé » (appareil auditif de classe I).

Un devis normalisé doit contenir 3 éléments :

  • Une offre « 100% santé », c’est à dire une prothèse auditive de classe I. Vous pouvez éventuellement avoir une offre « libre » avec une prothèse auditive de classe II.
  • Les prestation annexes, c’est à dire le suivi, l’adaptation, l’entretien…
  • Les montants pris en charge par la Sécurité sociale et la complémentaire santé ainsi que votre reste à charge.

L’objectif est de permettre au patient de pouvoir comparer les offres en matières d’appareillage.
Pour compléter le remboursement de l’assurance maladie, les mutuelles les plus compétitives proposent des forfaits avec des remboursements en deux volets.Par exemple, vous pouvez voir dans certains contrats mutuelle 100% + 900 euros.  Cela signifie que vous serez remboursé 350 euros + 900 euros assurance maladie et mutuelle comprise. Vous pouvez également voir dans certains contrats 200%. Cela veut dire que vous serez remboursé de 350 x 2 = 700 euros.

Femme tapant sur son ordinateur avec sur le côté Faites des économies et un bouton rouge faire un devis

Quels remboursements pour les piles ?

La prise en charge de l’assurance maladie sur les piles auditives se fait sur un nombre limité de piles remboursables annuellement.Il est fixé par appareil de 3 à 10 paquets de piles de 6 selon leur capacité. Modèle 10 : 10 plaquettes/an soit 15€/anModèle 312 : 7 plaquettes/an soit 10,50€/anModèle 13 : 5 plaquettes/an soit 7,50€/anModèle 675 : 3 plaquettes/an soit 4,50€/an

Comparez pour économiser !

Scroll Up