Assurance auto et vandalisme : comment être indemnisé ?

Rayures avec une clé, tags, vitre brisée, pneu crevé : votre voiture a été vandalisée ? Votre assurance auto a les moyens de vous indemniser. Nos conseils pour déclarer efficacement votre sinistre et être bien indemnisé.

Comment être assuré contre le vandalisme ?

Plusieurs garanties peuvent vous prendre en charge après un vandalisme sur votre auto.

Vandalisme : une garantie limitée dans les formules couvrantes

La garantie vandalisme est la première à regarder. Ce n’est toutefois pas la solution à tous les actes de vandalisme :

  • D’abord parce que la garantie vandalisme est surtout présente dans les formules couvrantes : tous risques ou parfois tiers plus ou étendue. Si vous êtes assuré au tiers vous ne disposez donc pas de cette protection.
  • Ensuite parce qu’elle est assez stricte. Par exemple, si un malfaiteur met le feu à votre voiture ou vole votre autoradio après avoir fracturé votre portière, la garantie vandalisme ne peut jouer. L’action doit plutôt être localisée et sans visée précise : carrosserie cabossée, pneu crevé, rétroviseur arraché, rayures sur la portière…

Vol, bris de glace, assurance pneu ou incendie selon les cas

Selon votre situation vous vous servirez d’une ou plusieurs de ces protections. Elles sont présentes dans la plupart des assurances auto à partie de la formule médiane ou tiers étendue.

  • C’est la garantie vol qui joue si certains de vos objets ont été volés après l’effraction de votre voiture. Ou encore que l’on a tenté de vous la dérober.
  • La protection contre l’incendie agit si votre voiture est partie totalement ou partiellement en fumée.
  • L’assurance pneu est parfois proposée par les assurances pour vous couvrir en cas de crevaison volontaire, malveillante ou accidentelle.
  • La garantie bris de glace entre en action si votre pare-brise ou une ou plusieurs de vos vitres ont été endommagés.

Dommages tous accidents : le dernier recours

Vous n’avez pas de garantie vandalisme ? Ou votre voiture ne porte pas de traces d’incendie, vos vitres sont intactes et rien n’a été volé ? Lorsqu’aucune protection ne peut intervenir c’est la garantie dommages tous accidents qui est le derniers recours. Elle n’est toutefois présente que si vous avez une formule tous risques ou en option sur des formules intermédiaires.

La responsabilité civile du responsable du vandalisme

Vous êtes assuré au tiers et ne disposez d’aucune des garanties pré-citées ? Vous n’êtes indemnisé que si le responsable du vandalisme est retrouvé et identifié. C’est sa responsabilité civile qui assume les dégâts. Dans le cas contraire, le montant des réparations vous incombe.

Quelles démarches suivre pour être indemnisé ?

Portez plainte et déclarez le vandalisme à votre assureur

Le plus important est de porter plainte dans les 24 heures à la gendarmerie ou au poste de police. Détaillez le plus possible vos déclarations, photos à l’appui. Ensuite, envoyez une copie de la plainte avec un courrier à votre assureur. Lisez nos conseils complémentaires pour être correctement indemnisé après un sinistre.

  • Vous utilisez la garantie vol ou vandalisme ? Vous avez 2 jours pour effectuer votre démarche.
  • Vous utilisez la protection contre l’incendie, le bris de glace ou les dommages tous accidents ? Là vous disposez de 5 jours.

Téléchargez votre lettre de déclaration de sinistre type et envoyez-la à votre assureur. Pour trouver votre modèle de déclaration de sinistre personnalisable, cliquez ici.

Comment êtes-vous indemnisé

Votre assurance vous indemnise ? Une franchise peut parfois rester à votre charge après les réparations :

  • C’est le cas s’il n’y a pas de tiers identifié. Par exemple, si le responsable s’est enfui ou qu’il n’est pas retrouvé par les forces de l’ordre.
  • Vous étiez mal garé au moment des faits ou un conducteur non autorisé avait pris le volant ? Là aussi, votre assurance vous laisse une somme à payer.

Les conséquences sur votre bonus-malus

En général, le vandalisme sur votre voiture n’entraîne pas d’augmentation de votre bonus-malus. En effet, vous n’êtes pas responsable de ce sinistre. Vous n’êtes pénalisé que dans deux cas :

  • Votre voiture était en infraction : stationnée sur le trottoir, devant une porte de garage, sur une place interdite…
  • Votre véhicule était conduit par un conducteur non déclaré sur votre contrat d’assurance.

Besoin d’une assurance auto protectrice contre le vandalisme ?

Comparez pour économiser !

AcommeAssure a une note de 4.5 sur 5 pour 257 avis clients
Scroll Up