L’assurance en ligne,
le conseil en plus

 

Seniors : comment choisir votre mutuelle?

Vous êtes seniors et vos besoins de santé ne sont plus les mêmes qu’à 20 ans ? Nous vous guidons dans le choix d’une mutuelle qui colle à vos préférences présentes et à venir. Vous économisez tout en restant actif et serein au quotidien.

Hospitalisation : soyez attentif aux délais de carence

Lors d’une hospitalisation vous souhaitez vous reposer dans un environnement calme ?  Vous avez sans doute besoin d’une chambre particulière et d’un lit accompagnant
Vous séjournez parfois dans une clinique privée ou des établissements spécialisés ? Vous payez souvent plus cher qu’à l’hôpital public. Souvent, vous ne bénéficiez pas du tiers payant et votre reste à charge peut être conséquent.

Chambre particulière et lit accompagnant : un forfait en euros

En général, la chambre particulière et le lit accompagnant sont intégrés. Vous disposez d’un forfait journalier en euros. Vérifiez qu’il n’y a pas de limites de durée. En effet, certaines mutuelles ne vous remboursent que jusqu’à 60 ou 90 jours par an. Si vous êtes hospitalisé plus longtemps, la somme sort de votre porte-monnaie.

Si vous fréquentez les cliniques non conventionnées, assurez-vous que votre mutuelle les reconnaît. Si oui, veillez à ce qu’elle vous rembourse aussi bien que si vous étiez dans un hôpital conventionné.

Vérifiez les délais de remboursement de votre mutuelle

Enfin, soyez particulièrement attentifs aux délais de carence. En effet, un nombre important de mutuelle ne vous rembourse qu’après quelques mois de souscription : 3 mois, 6 mois voire 1 an. C’est surtout vrai pour les soins onéreux comme les honoraires chirurgicaux en secteur non conventionné. D’autres limitent le montant de votre remboursement les premiers mois.

Lunettes et soins dentaires : prévoyez les grosses dépenses

La fréquence de vos visites chez le dentiste conditionne le budget dédié à vos dents. Les prothèses, les implants dentaires et les opérations de l’œil sont peu remboursés par la Sécurité sociale.

Des montants de remboursement qui augmentent avec le temps

Le plus avantageux pour vos soins optiques et dentaires ? Choisir un forfait qui augmente avec le temps. Dès la 2e année, vous disposez d’une somme plus importante pour vos prothèses dentaires ou vos verres progressifs. Vous changez de lunette tous les ans ou vos dents nécessitent un équipement
lourd ? 
Choisissez une mutuelle qui vous offre les mêmes remboursements que vous ayez ou non utilisé votre forfait l’année précédente.

Là aussi, comme en hospitalisation, des délais de carence existent. Soyez prévoyants : choisissez une mutuelle couvrante avant que votre besoin ne soit vraiment urgent.

Les opérations des yeux bien prises en charge

Vos yeux ont besoin d’une opération chirurgicale ? Beaucoup de mutuelles proposent le remboursement de l’opération de la cataracte ou de la chirurgie réfractive si vous êtes myope, presbyte ou astigmate.

Prothèses auditives : choisissez le forfait en euros

Une oreille ou les deux ? Un appareil simple ou complexe ? Les prix des prothèses auditives sont très élevés et très mal remboursés par la Sécurité sociale.

L’offre des mutuelles

Les mutuelles ont différentes manières d’assumer les audioprothèses :

  • Soit elles proposent de vous rembourser un pourcentage en fonction de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) qui est très faible. Par exemple, si votre mutuelle affiche 200%, elle ne vous verse que 279,42 euros. Hors, une audioprothèse coûte jusqu’à 2000 euros. Nous vous conseillons d’éviter cette solution.
  • Soit elles affichent un forfait annuel en euros. Comme en optique ou dentaire, vous pouvez bénéficier d’une somme qui augmente au fil des ans. C’est ce que nous vous conseillons.

Bien-être : relaxez-vous à moindre coût

Vous vous soignez régulièrement avec les médecines douces ou vous détendez en cure thermale? Avec le séjour et le transport, cela peut revenir cher.
La Sécurité sociale prend peu ou pas du tout en charge ces soins.

Des formules sur-mesure pour les médecines douces et les cures thermales

Pour combler vos besoins, les mutuelles proposent des forfaits annuels en euros. Les médecines douces sont entrées dans les mœurs et les complémentaires santé sont nombreuses à les rembourser. Elles sont incluses dans votre contrat de départ ou disponibles en option. Pour les cures thermales, une formule spéciale seniors ou haut de gamme est souvent nécessaire.

Une assistance au quotidien

Vous êtes immobilisé dans votre fauteuil après une chute ou une hospitalisation ? Certaines mutuelles proposent une assistance. Une aide ménagère fait vos courses, le ménage ou la cuisine. Une personne peut aussi garder vos chiens et chats si vous êtes à l’hôpital. D’autres offrent des conseils médicaux par téléphone ou remboursent votre rapatriement sanitaire si vous êtes à l’étranger.

Attention aux limites d’âge

Lorsque vous avancez en âge, certaines mutuelles vous ferment leurs portes ou augmentent votre tarif. Pour éviter ces déconvenues, suivez ces quelques conseils.

La limite d’âge

Beaucoup de mutuelles n’acceptent pas les seniors, à partir de 55, 60 ou 65 ans. D »autre ou parfois les mêmes mettent fin à votre contrat une fois atteint votre 75e, 80e ou 85e anniversaire. Elles considèrent en effet que vous allez leur coûter trop cher : hospitalisations multiples, dépenses de médicaments, prothèses auditives…
La solution ? Optez pour une mutuelle qui offre la garantie viagère.

La garantie viagère

Avec la garantie viagère, vous gardez votre mutuelle à vie. Elle est surtout proposée dans les contrats responsables. Pensez-y dès 60 ans. Vous aurez ainsi un large choix de complémentaires santé qui vous couvrent même si vos besoins de santé augmentent.

 

Besoin d’une mutuelle qui prend soin des seniors ? 

 

Références :

Complément d’information sur Service-Public.fr
Code des assurances : articles L124-1 à L124-5
Code des assurances : article L113-2

Scroll Up