L’assurance en ligne,
le conseil en plus

 

Le remboursement de la contraception

Vous êtes en couple et la contraception est importante pour vous ? La Sécurité sociale ne vous rembourse pas toujours très bien. Pour alléger votre facture, voici quelques astuces pour choisir votre mutuelle.

La Sécurité sociale ne rembourse pas tous les moyens de contraception

Ce qu’elle prend en charge : pilules, implants, stérilets et diaphragmes

La Sécurité sociale vous rembourse 65% du prix d’achat de la pilule, des implants, des stérilets et des diaphragmes.
Pour la pilule, soyez très attentive. Régulièrement, l’Assurance maladie dérembourse certains de ces contraceptifs et surtout les pilules dites de 3e génération. Le tableau, ci-dessous, vous donne la liste de celles qui sont prises en charge depuis le 31 mars 2013. Vous ne retrouvez pas le nom de votre pilule? Son appellation peut être différente si c’est un médicament générique. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

Pilules de 1re génération
Triella
Pilules de 2e génération
Adépal, Amarance, Daily, Leeloo, Lovavulo, Ludéal, Minidril, Optidril
Optilova, Stédiril, Trinordiol.
Pilules de 3e génération
Carlin, Désobel, Efezial, Varnoline Continu

Ce que la Sécurité sociale ne prend pas en charge : les patchs contraceptifs, les préservatifs…

Vous utilisez plutôt des préservatifs, tant masculins que féminins ? Ils sont entièrement à vos frais. Vous êtes logé à la même enseigne pour le patch contraceptif, l’anneau vaginal, la cape cervicale et les spermicides. Vous les trouvez en pharmacie. Seuls la cape cervicale et l’anneau vaginal doivent être prescrits par un médecin ou une sage-femme. Le tableau, ci-dessous, vous donne les prix de chaque produit.

Moyen de contraception Prix annuel
Patch contraceptif  15 euros par mois environ
Anneau vaginal  16 euros par mois environ
Cape cervicale  5 euros par mois
Préservatif masculin 56 centimes le préservatif
Préservatif féminin 8,70 euros la boîte de 3
Spermicide  7 à 19 euros le tube
Pilules non remboursées Entre 1,88 et 14 euros par mois

La contraception gratuite pour les mineures à partir de 15 ans

Vous êtes une jeune fille entre 15 et 18 ans ? Vous bénéficiez d’une contraception gratuite grâce au tiers payant. Vous donnez l’ordonnance et votre Carte vitale ou votre attestation de droit au pharmacien. Vous souhaitez que votre achat reste secret ? Signalez-le au pharmacien. Rien n’apparaîtra sur le relevé de remboursement reçu par vos parents. Vous repartez avec votre contraceptif sans avoir déboursé un centime.

Mutuelle : choisissez votre formule en fonction de votre contraception

Un bon niveau de remboursement en pharmacie

Vous utilisez un moyen de contraception déjà pris en charge par la Sécurité sociale ? La plupart des mutuelles rangent la contraception dans les médicaments. Une mutuelle qui rembourse 100% de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) est amplement suffisante. Avec ce niveau, vous n’avez plus aucun reste à charge. Vous payez seulement une franchise médicale de 50 centimes par boîte.

Un forfait complémentaire pour la contraception non remboursée

Toute votre contraception est à vos frais. La solution des mutuelles ? Vous proposer des forfaits annuels en euros pour vos besoins. Selon les complémentaires santé, le système n’est pas le même :

  • Pour certaines, le remboursement de la contraception est incluse dans votre formule de départ. Elle est souvent comprise dans l’automédication ou la pharmacie non remboursée. Ainsi, la somme prévue par votre mutuelle peut aussi servir à vos achats de sirop pour la toux, de pastilles pour la gorge… Ces offres sont souvent très couvrantes pour les autres soins : vos lunettes, vos dents ou vos séjours à l’hôpital.
  • D’autres proposent des options pour l’automédication et la contraception. Moyennant quelques euros vous disposez d’un forfait annuel. Vous l’utilisez comme vous le souhaitez. Optez pour une somme confortable si votre consommation est importante et que vous achetez d’autres médicaments : au moins 60 ou 70 euros par an.

 

Besoin d’une mutuelle qui rembourse la contraception ? 

Scroll Up