Mutuelle pour femme enceinte : quel remboursement ?

    Vous êtes enceinte ou avez envie d’avoir un enfant ? Une mutuelle efficace est indispensable. Elle vous aide à économiser et à vivre sereinement votre maternité. Quelques conseils pour choisir celle qui colle à vos besoins.

    Sécurité sociale : un remboursement partiel

    Vos démarches pour être prises en charge

    Pour être bien remboursé, vous devez déclarer votre grossesse à l’Assurance maladie. Comment faire ?

    • Vous effectuez un 1er examen prénatal chez votre médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme
    • À l’issue, le praticien vous remet un formulaire-premier-exament-prenatal
    • Envoyez le volet rose à votre caisse d’Assurance maladie et les deux volets bleus à votre caisse d’Allocations familiales.
    • Vous avez jusqu’à la fin du 3e mois de votre grossesse pour accomplir cette formalité. Faites-le rapidement. Vous serez mieux prise en charge et mieux suivie pour votre bien-être et celui de votre bébé.

    La participation de la Sécurité sociale

    Vos besoins de soins et donc vos dépenses augmentent. La Sécurité sociale en prend une partie en charge. Le tableau, ci-dessous, vous aide à y voir plus clair.

    Type de soins Base de remboursement de la Sécurité sociale Taux de remboursement Somme à votre charge
    Jusqu’au 5e mois de grossesse
    Consultation chez le médecin 23 euros 70% 7,90 euros
    Echographie de la 12e semaine 48,35 euros 70% 14,51 euros
    Echographie de la 24e semaine 81,92 euros 70% 49,16 euros
    Du 6e mois de grossesse au 12e jour après l’accouchement (1)
    Echographie de la 32e semaine 73,99 euros 100% Néant
    Consultations chez le médecin 23 euros 100% Néant
    Médicaments sauf les vignettes bleues Vous n’avez rien à payer
    8 séances de préparation à l’accouchement Vous n’avez rien à payer
    Honoraires des médecins lors de l’accouchement Vous n’avez rien à payer
    Péridurale Vous n’avez rien à payer
    Frais de séjour à l’hôpital public conventionné Vous n’avez rien à payer
    Après votre accouchement
    Soins du nouveau-né jusqu’à 30 jours après sa naissance Vous n’avez rien à payer
    Examen postnatal Vous n’avez rien à payer
    Séances de rééducation abdominales prescrites par votre médecin Vous n’avez rien à payer

    Source : Ameli.fr – tarifs valables au 1er mai 2014. (1) Pendant ce temps, vous êtes dispensé de la participation forfaitaire de 1 euro, de la franchise sur les médicaments et du forfait journalier à l’hôpital

    Une prise en charge à 100% ne signifie pas forcément que vous n’avez plus rien à payer. Vous accouchez dans une clinique privée ? Votre médecin pratique des dépassements d’honoraire ou vous souhaitez une chambre particulière et la télévision pour vous détendre ? Toutes ces dépenses sont à vos frais. Dans ce cadre, une mutuelle efficace s’avère souvent indispensable.

    Mutuelle : des solutions sur-mesure pour la maternité

    Des forfaits naissances pas toujours suffisants

    Les mutuelles sont particulièrement attentives à votre maternité. Pour vous, elles ont imaginé le forfait naissance. Vous disposez d’une somme en euros pour tous vos frais d’accouchement. En général, vous l’utilisez comme vous le souhaitez : honoraires des médecins, frais de confort, chambre particulière ou même layette pour votre nouveau-né. Vous venez d’avoir des jumeaux ? Certaines complémentaires santé vous offrent le double de la somme.

    Cependant, en cumulant le prix de la chambre particulière et du lit accompagnant, la somme se réduit. Et si, en plus, vous payez des dépassements d’honoraires ou que votre séjour se prolonge, le forfait naissance est peut-être insuffisant.

    Choisissez une mutuelle qui rembourse frais de confort et dépassements d’honoraires

    Vous avez fait votre choix : vous accouchez dans une clinique privée. Comme dans les hôpitaux non conventionnés, les honoraires des médecins sont en général assez chers. Au minimum, nous vous conseillons de prendre une mutuelle qui rembourse 150% de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). Vous allez à l’hôpital public ? Les tarifs sont très variables d’un établissement à l’autre. Renseignez-vous bien sur les prix pratiqués par ceux de votre région. Selon le montant, une mutuelle couvrante peut aussi être nécessaire.

    Vous avez envie de partager ce moment privilégié au calme avec votre conjoint ? Une chambre pour vous et un lit accompagnant pour lui vous apportent plus de confort. Grâce à votre mutuelle, vous pouvez disposer d’une somme quotidienne. Soyez attentive : certaines complémentaires santé attendent quelques mois après votre adhésion pour accepter de vous prendre en charge. D’autres minimisent leurs remboursements les premiers temps. D’où l’utilité de choisir votre mutuelle dès le début de votre maternité.

    Besoin d’une mutuelle qui prend soin des femmes enceintes ?

Comparez pour économiser !

AcommeAssure a une note de 4.5 sur 5 pour 257 avis clients
Scroll Up