Coffre de toit et porte-vélo : comment rouler bien assuré ?

Coffre de toit, porte-vélo, porte-skis et barres de toit sont des accessoires ajoutés à votre voiture. Pour être bien couvert en cas de sinistre, tout en réalisant des économies, il est indispensable de souscrire la bonne assurance avec les garanties adéquates. Nous vous guidons pour effectuer le bon choix.

L’assurance auto est-elle suffisante pour couvrir les accessoires de voiture ?

Tout contrat d’assurance automobile comprend une garantie responsabilité civile qui joue en cas de dommages causés à autrui. C’est donc elle qui intervient si l’un de vos accessoires abîme un autre véhicule ou blesse un piéton. Toutefois, il est conseillé de souscrire des garanties spécifiques pour couvrir le matériel lui-même ainsi que son contenu.

Quelle est la meilleure option pour couvrir vos porte-vélos, bagages de toit et accessoires ?

Une garantie accessoires pour les accessoires

La garantie accessoires ou accessoires et aménagements du véhicule est souvent une option que vous devez ajouter à votre contrat de départ. Elle couvre les dégâts causés à votre coffre de toit, votre porte-vélo, votre galerie de toit et tout élément ajouté au véhicule après sa sortie d’usine : GPS, autoradio, jantes spéciales… En général, les dommages couverts doivent survenir lors d’événements garantis au contrat : vol, incendie, accident de la circulation, tempête, grêle

Une garantie contenu privé pour vos objets

Cette option fonctionne à peu près comme la garantie accessoires. Elle couvre les effets personnels rangés dans votre boîte de toit ou les vélos fixés à votre support à vélos. La nature de certains biens ainsi que des circonstances de sinistre précises sont généralement exclues :

  • Si vous n’avez pas fermé votre coffre de toit à clé ou utilisé le système de verrouillage du porte-skis ou des barres de toit.
  • Si le type des objets endommagés ou volés est évincé de la garantie : cartes bancaires, argent liquide, bijoux, objets précieux, fourrures, données informatiques, matériel électronique…
Si vous ne souhaitez pas ajouter cette garantie, nous vous conseillons d’assurer vos vélos ou vos skis de manière indépendante. Dans le cas contraire, le coût de leur réparation ou de leur remplacement n’est pas du tout pris en charge.

Comment rouler en toute sécurité avec un accessoire ?

Pour vous prémunir en cas d’accident, souscrire la bonne assurance est primordial. Il est encore mieux d’éviter le sinistre en suivant ces quelques conseils de bon sens.

Coffre de toit et barre de toit : attention à ne pas dépasser

Voici quelques précautions à prendre avant de vous installer au volant :

  • Votre installation ne peut dépasser qu’à l’arrière du véhicule et au maximum sur une longueur de moins de 3 mètres. Si l’objet excède 1m à l’arrière de la voiture, vous êtes obligé d’installer un dispositif réfléchissant homologué. Il doit être complété par un feu rouge, la nuit et en cas de brouillard.
  • Prêtez attention aux limites de hauteur dans les parkings.

Porte-vélo : Quel système d’attelage utiliser ?

Pour transporter des vélos sur votre véhicule, plusieurs systèmes sont possibles : le porte-vélo d’intérieur, de toit, de coffre, d’attelage ou sur roue de secours pour les 4×4. Privilégiez le dispositif dit d’attelage qui se fixe à l’arrière du véhicule ou en remorque. Une nouvelle plaque d’immatriculation et de nouveaux feux arrières sont nécessaires. Veillez à ne pas les dissimuler derrière le porte-vélo.

Comparez pour économiser !

AcommeAssure a une note de 4.5 sur 5 pour 257 avis clients
Scroll Up