12 septembre 2016

Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

Assurance scolaire

Rentrée des classes oblige, vous devez fournir une assurance scolaire. Son utilité vous laisse perplexe. Le tour de la question

Ce qui est couvert

Au premier chef, les conséquences des dommages que votre enfant pourrait causer à autrui, ce qu’on appelle la responsabilité civile. L’assurance scolaire comprend aussi une garantie individuelle accident, pour les blessures que votre enfant pourrait subir, qu’il y ait ou non un responsable identifié. En pratique, les assureurs proposent des formules plus ou moins larges. Certains contrats se limitent au milieu scolaire, l’enfant étant assuré seulement si l’accident survient pendant les activités organisées par l’établissement ou sur le chemin de l’école. D’autres contrats vont plus loin, l’enfant étant assuré toute l’année en toutes circonstances : à l’école, chez vous, lors de ses loisirs, en vacances, etc. Gare toutefois aux exclusions notamment sportives !

Ce qu’on ne vous dit pas

Tout d’abord, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire pour le temps scolaire, y compris à la piscine ou au gymnase. Pour autant, concernant toutes les activités annexes (sorties, visites, classes découverte, activités périscolaires, etc.), c’est exigé. De plus, avec les nouveaux rythmes scolaires, difficile de distinguer ce qui relève de l’assurance obligatoire ou facultative. Bref, impossible d’y échapper. Pour autant, votre enfant est déjà en partie couvert. Votre assurance habitation inclut en effet la responsabilité civile de votre enfant, milieu scolaire inclus.

Ensuite, s’il venait à se blesser seul, sans tiers responsable, examinez votre besoin de couverture réel, compte tenu de ce que prennent déjà en charge l’assurance maladie et votre complémentaire santé. Sachez aussi qu’il est couvert si ses blessures sont dues au mauvais état du bâtiment ou à la négligence du personnel scolaire. Et pendant le transport scolaire ? C’est l’assurance du transporteur qui entre en jeu. Enfin, faites le tour de vos garanties parallèles : votre famille a peut-être déjà signé une assurance contre les accidents de la vie ou une formule prévoyance, rendant inutile la garantie accident des assurances scolaires. A vérifier sans tarder.

Ce qu’il faut faire

L’assurance scolaire est d’un coût modéré, de 10 à 40 euros par an selon l’étendue des garanties. Ne souscrivez pas pour autant le premier contrat venu. Faites d’abord le point avec votre assureur sur votre situation et ce qu’il vous propose, quitte à souscrire une formule prévoyance plus large qu’une assurance scolaire, qui de plus couvrira toute la famille. Tournez-vous aussi vers les assurances commercialisées sur le Net, souvent plus économiques. Et soyez lucides sur les multiples garanties complémentaires proposées dans les assurances scolaires, comme la couverture du vol d’instrument de musique ou de cartable, des vêtements endommagés, du racket, du cyber-harcèlement ou encore d’une assistance psychologique en cas d’agression. Des contrats couvrent même désormais contre le vol des cartes d’abonnement à la cantine ou aux transports ! Enfin, l’assurance scolaire est annuelle : en cas de changement d’école, il vous faudra avertir votre assureur.

Comparez pour économiser !

Nos 220 avis clients Acommeassure.com nous donnent une note de 4.5 /5
Scroll Up