Comment sont calculés les tarifs d'assurance auto ?

Vous trouvez que votre assurance auto est de plus en plus chère ? Vous voulez comprendre comment est calculé votre prime d'assurance ? Connaître le détail de votre cotisation vous permet de faire baisser le coût de votre assurance. Vous pourrez alors choisir l'assurance qui convient au meilleur prix.

 

Cotisation d'assurance : que payez-vous ?

Pourquoi votre cotisation augmente ?

 

 

Cotisation d'assurance : que payez-vous ?

Pour savoir combien coûte votre assurance auto, il est nécessaire de comprendre de quels paramètres elle est composée. Quand il établit votre tarif d'assurance auto, votre assureur se base sur votre âge, votre voiture ou votre expérience au volant et l'usage que vous en faites. Mais d'autres éléments, moins connus, peuvent faire évoluer significativement le tarif de votre assurance.

 

Vos garanties

Lorsque vous prenez une assurance auto, l'argent que vous versez peut être utilisé pour indemniser d'autres personnes et inversement. On appelle cela la mutualisation. Ce principe est notamment indispensable lorsque le montant de votre sinistre dépasse le tarif de votre assurance.
Par exemple, vous avez un accident de la route qui endommage totalement votre véhicule. Les réparations coûtent 2500 euros. Pourtant, vous venez de changer d'assureur et vous ne lui avez payé que 450 euros. Le professionnel puise dans ses fonds propres mais également dans les sommes versées par les autres assurés.

 

Comment votre assureur s'y prend-il pour avoir des comptes équilibrés ? Le total des accidents, incendies, ou dommages corporels ne doivent pas lui coûter plus chers que le montant des primes qu'il encaisse. Il mesure ainsi le rapport entre le montant de tous les sinistres de l'année écoulée et celui de toutes les primes qu'il a reçues.
 

Prenons un exemple :

  • Votre assureur possède 1000 assurés.
  • Cette année il a dû verser 4200 euros en moyenne à 3 d'entre eux pour des dommages corporels.
  • Pour que son activité soit rentable, il doit demander 12,60 euros à chacun de ses assurés pour la garantie qui couvre les dommages corporels.

Il procède de la même façon pour chacune des garanties. Ainsi, plus votre assurance est couvrante et comporte de garanties, plus vous payez.

 

Vous voulez savoir comment choisir votre assurance ? Il faut simplement que les garanties correspondent à vos besoins. Pour vous aider dans votre choix, consultez notre page qui vous permet de trouver la meilleure offre.

 

Les frais de gestion et d'acquisition de votre contrat

Vous réglez aussi les frais de gestion de votre contrat. Cette partie sert à rémunérer le salarié qui vous conseille en vis-à-vis ou par téléphone, le loyer de l'agence ou encore le papier sur lequel est imprimé votre contrat. Les frais de gestion varient d'un assureur à l'autre. Ainsi, lorsque vous souscrivez un contrat par internet, les frais de gestion diminuent.

 

Les frais d'acquisition sont présents lorsque vous avez acheté votre contrat grâce aux conseils d'un intermédiaire ou d'un courtier en assurance. Il sélectionne pour vous la meilleure offre parmi celles de plusieurs assureurs. Lorsqu'il vous vend une assurance, il perçoit une commission de l'assureur. Aujourd'hui, ce chiffre n'est pas toujours clairement mentionné dans votre contrat. Dès août 2015, une directive européenne obligera votre courtier à vous indiquer la somme qu'il a reçu.

 

Les taxes de l'Etat sur votre contrat

L'Etat perçoit des taxes sur les contrats d'assurance. On les appelle les Taxes spéciales sur les conventions d'assurance (TSCA). Toutes les garanties ne sont pas taxées de la même façon. La plus onéreuse est la responsabilité civile. Elle figure dans tous les contrats d'assurance auto que vous soyez au tiers, au tiers étendu ou en tous risques. Une partie de votre argent est donc destinée à l'Etat et plus particulièrement aux départements.

 

Nom de la garantie Nom de la taxe Montant
Responsabilité civile Taxe Fiscale 18%
Cotisation pour la Sécurité sociale 15%
Contribution au Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages  (FGAO) 1,2%
Contribution supplémentaire au FGAO 0,8%
Garantie incendie Taxe fiscale 30%
Contribution au Fonds de garantie contre les actes de terrorisme et autres infractions 3,30 euros
par contrat
Autres garanties
Bris de glace, vol, catastrophes naturelles, dommages corporels
Taxe fiscale 18%
Contribution au Fonds de garantie contre les actes de terrorisme et autres infractions 3,30 euros
par contrat

 

Chiffres valables pour l'année 2014

 

Pourquoi votre cotisation augmente ?

Vous avez l'impression de payer votre assurance auto toujours plus chère ? Ce n'est pas une illusion d'optique. En effet, comme en 2014, une hausse de 0 % à 2.6% des tarifs auto est à prévoir en 2015.

 

Des voitures plus chères à réparer et entretenir

Les voitures bourrées d'électronique, cela peut sembler pratique. Mais, c'est notamment à cause de cette électronisation que le tarif de votre assurance auto augmente. En effet, il est plus compliqué de réparer un moteur qui s'apparente à un véritable petit ordinateur. Les interventions du garagiste sont plus longues et donc plus onéreuses pour votre assureur. Ce dernier répercute ce surcoût sur votre facture.

C'est pourquoi il convient de bien choisir votre voiture. Selon les modèles, leur ancienneté, le coût de votre assurance va augmenter ou diminuer plus ou moins rapidement. Consultez des exemples tarifaires selon le modèle de votre voiture comme le coût pour assurer une Citroën C3 ou une Polo Volkswagen. Pensez aussi à consulter nos conseils pour économiser et trouver une assurance pas chère.

 

De plus, la TVA appliquée aux garagistes est passée de 19,6 à 20%. Le prix des pièces de rechange, en 2015, continue à croître. Les pièces de rechange Renault ont par exemple augmenté en 2014 de 1,9% et la main d'oeuvre de 3,2%.

 

De plus en plus de conducteurs non assurés impliqués dans des accidents

Le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) ouvre de plus en plus de dossiers pour des accidents intervenus avec des conducteurs non assurés. Pour 2013, ce chiffre est en hausse de 28,4% par rapport à l'année précédente. Et si le FGAO dépense plus d'argent pour indemniser les victime d'accidents corporels, vous aussi. En effet, chaque assuré y contribue.

 

Votre participation au FGAO augmente d'année en année. Elle s'élevait à 0,60% du montant de votre cotisation en 2008, 1,20% en 2012 et 2% en 2013. L'activité du FGAO explose, mais le législateur est aussi passé par là. Ainsi, depuis le 1er juillet 2013, vous et votre assureur assumez aussi la revalorisation des rentes versées aux victimes d'accidents de la route.

 

Des événements climatiques en hausse

Tempêtes et inondations se sont succédé à l'été et à l'hiver 2014. Le montant de la garantie catastrophe naturelle a donc augmenté, puisque les assureurs ont dû couvrir plus de sinistres. Par exemple, les déclarations de bris de glace ont progressé de 7%.

 

Pour contrer la hausse des prix, plusieurs solutions s'offrent à vous. D'abord, nous vous conseillons de bien évaluer vos besoins. Vous choisirez ainsi la bonne assurance auto pour économiser. De plus, aujourd'hui, grâce à la loi Hamon vous pouvez résilier plus facilement votre assurance auto. Il est donc plus simple de faire baisser le prix de votre assurance auto. Consultez notre page consacrée à la loi Hamon pour mieux comprendre vos nouveaux droits en matière de résiliation.

Enfin, vous pouvez comparer les assureurs en demandant des devis en ligne. Ainsi, vous pourrez économiser sur votre assurance auto simplement et rapidement.

 

Envie de trouver une assurance auto moins chère ?


 

Faites un devis gratuit

 

 

Christophe Bescond AcommeAssure.com