Mutuelle et lunettes : comment être bien remboursé 

Mutuelle et lunettes : comment être bien remboursé


Vous avez besoin de lunettes ? Une mutuelle performante est indispensable puisque la Sécurité sociale participe très peu à vos frais. Nous vous guidons dans votre choix et décryptons pour vous les évolutions à venir. 







La Sécurité sociale : un remboursement tout petit 

Votre mutuelle : forfait optique ou bonus fidélité ? 

Optique : un secteur en plein bouleversement 

La Sécurité sociale : un remboursement très faible

La Sécurité sociale participe très peu à l'achat de vos lunettes. Sa base de remboursement (BRSS) est très basse. Elle s'élève à quelques euros. Le tableau, ci-dessous, vous en donne un aperçu. 

 

Equipement Fourchette de tarif  Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) Taux de remboursement Somme à votre charge sans mutuelle 
Montures De 10 à 400 euros  2,84 euros  60% De 8,30 euros à 388,30 euros 
Verres simples De 50 à 360 euros  2,29 euros  60% De 48,60 euros à 358,37 euros 
Verres progressifs  De 120 à 700 euros  7,32 euros  60% De 115,61 euros à 695,61 euros 

Source : Ameli.fr 

 

Pour alléger la facture, le choix d'une mutuelle efficace est donc indispensable. 

 

Votre mutuelle : forfait optique ou bonus fidélité ? 

Les complémentaires santé proposent de nombreuses formules pour l'achat de vos lunettes. Deux d'entre elles sont particulièrement avantageuses. 

 

Option optique : pour les besoins immédiats 

Certaines mutuelles proposent des renforts optiques. Il s'agit d'une somme forfaitaire en euros disponible par an et par assuré. Vous allez peu à l'hôpital, chez le dentiste ou le médecin ? Vous avez besoin de lunettes rapidement ? Cette solution est bien adaptée. Vous disposez d'une somme à utiliser tout de suite sans être obligé de gonfler inutilement vos autres garanties. Vous économisez ainsi sur votre cotisation de mutuelle.
Prenons un exemple : 

  • Vous choisissez une mutuelle avec une option optique. Elle vous offre 225 euros. Vos besoins en hospitalisation et soins courants est plutôt faible. Votre couverture l'est aussi. Vous déboursez 478 euros par an. 
  • Votre voisin, qui a les mêmes besoins que vous, a pris une complémentaire santé sans option. Pour disposer d'un remboursement de 225 euros pour ses lunettes il est obligé de prendre une formule beaucoup plus couvrante sur tous les plans : hospitalisation, médecins... Non seulement, une partie de sa mutuelle ne lui sert jamais mais il paie plus cher : 573 euros par an. 
  • Vous économisez ainsi près de 100 euros par an sur votre mutuelle. 

 

Bonus fidélité : une somme qui grandit avec le temps

Vous allez acheter des lunettes l'an prochain ou dans 2 ou 3 ans ? Vous souhaitez anticiper même si, pour l'instant, vous avez une excellente vue ? L'idéal pour vous : des niveaux de remboursement qui augmentent avec le temps. Au bout de 2, 3 ou 4 ans, vous disposez d'un pécule conséquent. Dans le même temps, le tarif de votre mutuelle ne bouge pas. Autre système : celui du report. Si vous n'utilisez pas votre forfait cette année, il vient augmenter celui de l'année suivante. 

 

Optique : un secteur en plein bouleversement 

Mutuelle : des remboursements plafonnés en 2015

A partir du 1er avril 2015, les remboursements de votre mutuelle vont être plafonnés. Cela concerne les contrats responsables, soit la grande majorité des formules : 

  1. Pour vos montures, le montant maximum est fixé à 150 euros. 
  2. Pour vos verres simples, votre complémentaire santé vous versera au moins 50 euros. Le plafond s'établit à 470 euros. 
  3. Pour vos verres progressifs, vous toucherez de 200 à 850 euros. 
  4. Une paire de lunettes sera remboursée tous les 2 ans, à part pour les enfants et les personnes dont la vue évolue. 

Selon une étude d'AcommeAssure.com de juin 2014, près de trois-quarts des contrats responsables n'atteignent pas le plancher fixé pour les verres progressifs. Conséquence : ils devront revoir leurs remboursements et donc leurs tarifs à la hausse. 
 

Acheter ses lunettes sur internet : un bon plan ? 

Pour contrer les limitations des mutuelles et le prix élevé des lunettes, des sites de ventes en ligne se sont développés. Ils proposent de vous équiper à petit prix et de réduire votre facture par 2 voire davantage. Ce commerce est encouragé par la loi Hamon. Depuis le printemps 2014, elle oblige votre opticien à préciser votre écart pupillaire sur votre ordonnance. En effet, cette donnée est indispensable lorsque vous achetez sur internet. 
Pour profiter de l'aubaine, prenez les mêmes précautions que si vous achetiez des lentilles à distance. Consultez toujours votre mutuelle avant de vous engager. Soyez sûr qu'elle accepte de vous rembourser les lunettes acquises de cette façon. 

 

 

Besoin d'une mutuelle qui rembourse bien vos lunettes ? 
 

 

 

Comparez nos mutuelles 

Géraldine Talec AcommeAssure.com

 

Vous aimerez aussi :