Economisez sur votre assurance habitation en 7 conseils

 

Economisez sur votre assurance habitation en 7 conseils Vous cherchez une assurance habitation à petits prix qui protège bien votre logement ? Vous hésitez sur la marche à suivre ?

 
 
Nous vous guidons dans le choix d'une formule économique qui vous convient.



 

1 - Choisissez des garanties qui correspondent à vos besoins
2 - Evaluez précisément la valeur des biens assurés
3 - Déterminez votre niveau de franchise
4 - Equipez votre logement de dispositifs anti-vol et anti-incendie
5 - Choisissez le prélèvement annuel
6 - Faites évoluer votre contrat
7 - Comparez les tarifs sur internet

 
 

1 - Choisissez des garanties qui correspondent à vos besoins

 

En assurance habitation, certaines garanties sont comprises dans la grande majorité des contrats dits multirisques

Les garanties obligatoires 

Certaines garanties sont obligatoires : 

Une garantie facultative

Le vol dans votre logement et le vandalisme sont des protections non obligatoires. 

Ce n'est donc pas sur ses garanties de base que vous allez économiser. La clé pour ménager votre porte-monnaie : mettre vos besoins et vos options sur les deux plateaux de la balance.

 

Comment réfléchir à vos besoins

Selon votre statut dans le logement, sa taille ou la qualité de ses équipements, vous n'aurez pas les mêmes besoins. Certains d'entre eux coûtent plus chers que d'autres. Pour savoir quels sont les éléments qui font grimper la facture, consultez notre article sur les tarifs en assurance habitation.

 

Posez-vous quelques questions simples pour déterminer la formule qui vous convient :

  1. Etes-vous locataire ou propriétaire ? Si vous êtes locataire, seuls les sinistres à l'intérieur du logement sont à votre charge. Il est donc inutile de souscrire une option pour le jardin, les clôtures ou les équipements d'énergie renouvelable. De la même façon, vous pouvez certainement faire l'impasse sur la garantie tous risques immobiliers.
     
  2. Si vous êtes étudiant, louez un meublé ou que vous avez peu d'objets de valeur, les garanties vol et vandalisme risquent de peu vous intéresser.
     
  3. Habitez-vous en appartement ou en maison ? Si vous êtes en immeuble, l'option qui couvre le gel des canalisations est sans doute inutile. Il y a peu de chances que ses 40 occupants cessent de chauffer en plein mois de janvier. Cette probabilité est plus plausible si vous partez une semaine en vacances, en laissant votre maison grelotter.
     
  4. Si vous avez la possibilité d'être logé par des proches en cas de sinistre, n'optez pas pour l'option relogement. Elle ne vous sera pas utile.

 

Le meilleur calcul est de souscrire une assurance modulable. Vous prenez une formule de base, économique, et vous ajoutez seulement les options dont vous avez besoin.

 

2 - Evaluez au plus juste la valeur des biens assurés

 

Evitez de surestimer ou de sous-estimer la valeur de votre logement. Le montant de cette évaluation est non seulement déterminante en cas de sinistre, mais aussi pour votre tarif.  Quelques points sont particulièrement importants :

 

  • Précisez bien à votre assureur l'âge de votre habitation, ses matériaux de construction et si elle a été rénovée ou non.
  • Faites bien l'inventaire de votre capital mobilier : vos meubles, les aménagements intérieurs... Pensez aussi à signalez le montant des objets d'arts, anciens ou de valeur. Si vous avez déniché une paire de vieux fauteuils dans un marché aux puces, ne déclarez pas deux sièges Louis XV à votre assureur. Cela vous coûterait inutilement cher.
  • Vous avez meublé votre logement en écumant les brocantes ou changez très souvent d'intérieur ? Optez pour l'indemnisation à la valeur d'usage plutôt qu'en valeur à neuf. En échange, votre prime d'assurance sera réduite.

 

3 - Déterminez votre niveau de franchise

Assurance habitation pas chère - Choisissez la bonne franchiseLa franchise est la somme qui reste à votre charge, après un sinistre. Plus elle est élevée, plus le prix de votre assurance habitation est accessible.

 

Choisir une franchise haute est donc un bon moyen de baisser le coût de l'assurance.

 

 

 

 

Toutefois, mesurez bien la somme que vous auriez à débourser, en cas de sinistre. Si vous avez peu d'économies, le bon compromis peut être de souscrire une franchise moyenne, entre 100 et 200 euros. Votre tarif est un peu plus élevé qu'avec une franchise basse, mais vous pourrez réparer les dégâts sans trop de difficulté.

 

 

4 - Equipez votre logement de dispositifs anti-vol et anti-incendie

La sonnerie stridente d'une alarme pour signaler un vol ou un début d'incendie limite les dégâts dans votre logement. Ainsi, certains assureurs réduisent votre prime, si vous possédez un tel équipement. La ristourne est généralement comprise entre 20 et 100 euros par an, selon votre formule. L'amortissement d'une alarme peut être rapide. Les premiers prix tournent aux alentours de 200 euros, alors que les produits hauts-de-gamme se vendent jusqu'à 1000 euros

 

Pour vous prémunir contre le vol, vous pouvez aussi vous équiper d'une alarme, d'un portail électrique ou d'une porte blindée. Contre les incendies, choisissez le détecteur de fumée en privilégiant les dispositifs reliés à une alarme. Ce mode de protection réduit encore plus votre prime.


 

5 - Choisissez le prélèvement annuel

Le paiement annuel de votre assurance vous fait généralement économiser entre 5% et 10%, par rapport au tarif mensuel. Si vos moyens vous le permettent, payez en une seule fois par an. En effet, le fractionnement de la prime engendre des frais de gestion pour votre assureur.

De la même façon, privilégiez le paiement par carte bancaire (en ligne) ou le prélèvement automatique. Le paiement par chèque peut aussi entraîner un surcoût.

 

6 - Faites évoluer votre contrat

Votre dernier enfant quitte le domicile familial, vous vous êtes séparé de votre piscine ou avez fait rénové votre maison ? Toutes ces évolutions font baisser le tarif de votre assurance habitation. Remettez à plat vos garanties et débarrassez-vous des protections superflues. Vous n'avez vécu aucun changement ? Nous vous conseillons quand même de réviser votre contrat tous les 2 ans. 

 

7 - Comparez les tarifs

Avec internet, il est facile de rechercher les meilleurs tarifs pour une assurance habitation. Remplissez un devis en ligne en quelques minutes, en suivant les conseils que vous venez de parcourir.

 

Vous voulez trouver une assurance habitation pas chère,

 

Faites un devis gratuit

Roxane Delamare AcommeAssure.com

 

Vous aimerez aussi :